NeuN T01 de Tsutomu Takahashi

NeuN T01 de Tsutomu Takahashi
(Neun)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Manga , Bande dessinée => Adultes

Critiqué par Septularisen, le 29 mars 2023 (Luxembourg, Inscrit le 7 août 2004, 56 ans)
La note : 5 étoiles
Visites : 925 

Ils étaient les élus, ils sont maintenant les proies.

Allemagne, 1940. Au début de l’histoire nous sommes à Brausteppe, un petit village dans le Sud de l’Allemagne. Nous faisons la connaissance d’un jeune garçon orphelin, joueur et espiègle d’environ neuf ans, Franz Neun. Débarque alors dans le village une compagnie entière de SS. Sous couvert d’un recensement, ils sont en vérité à la recherche de… Neun.

Mais Theo Becker, le Wand (garde du corps) de Neun refuse de le livrer aux nazis, arguant qu’il n’a pas à obéir à leurs ordres, et que seul le Führer peut mettre fin à sa mission… Il est donc décidé à protéger le petit Neun, coûte que coûte!... Les nazis exterminent alors toute la population du village, ne laissant à Theo qu’une seule solution pour empêcher les soldats de les suivre, les abattre jusqu’au dernier!..

Theo apprend alors à Neun la terrible vérité. Les habitants du village ont été exécutés parce qu’ils connaissaient le visage de l’enfant. En effet, pour assurer la pérennité du Troisième Reich, treize enfants, les fils secrets d’Hitler ont été dispersés dans toute l’Allemagne et élevés par des familles d’accueil sous la protection d’un Wand. Franz Neun est donc le neuvième d’entre eux et il semble que le projet venant subitement d’être abandonné, il n’est plus à présent qu’une cible! Une véritable chasse à l’homme commence…

Le mangaka japonais Tsutomu TAKAHASHI (*1965) nous livre ici un Manga très sombre, très «noir» et qui nous présente beaucoup de violence. Il faut ici faire preuve de beaucoup d’ouverture d’esprit pour imaginer que l’histoire puisse être véridique…
Pensez-vous, le dirigeant de l’Allemagne nazie, qui se retrouve en géniteur de treize enfants tous doués d’une caractéristique différente et nés par insémination artificielle. Une fois cela accepté, le scénario «tient», même si bien sûr il est de facture très classique, avec d’un côté les «méchants», très bêtes et très méchants, et de l’autre les «gentils», qui en sont réduits à voir tous leurs amis mourir devant eux, de morts plus ou moins atroces… Le reste de l’histoire, c’est celle de l’héritier qui se veut le seul élu, et qui de fait veut se débarrasser du reste de la fratrie, devenue très encombrante…

Les dessins sont très bizarres, très inégaux. Des fois ils sont très propres, très nets, d’une grande beauté, et d’autres fois c’est tout le contraire, ils sont très imprécis, comme baveux et mal finis!.. Un peu comme si le dessinateur avait voulu faire passer l’appartenance à chaque camp dans ses dessins. Les soldats allemands sont représentés avec des traits très grossiers et certains ont même une tête énorme, complémentent disproportionnée par rapport au reste de leurs corps… Alors que parfois les visages de certains personnages, - notamment Neun -, sont dessinés de façon très précise et très fine… Si les paysages son très bien dessinés, on dirait parfois de véritables photo en noir et blanc, les scènes d'action sont par contre elle très mal dessinées, très brouillonnes, desservies il est vrai par un découpage un peu trop classique. Mention spéciale toutefois aux uniformes, très bien rendus, jusque dans les plus petits détails.

Il y a bien sûr des incohérences flagrantes, que ce soit dans les dessins P. ex. Naomi Reisinger est censée d’être d’ascendance asiatique, mais n’en présente aucun signe physique? Mais, aussi dans les dialogues : P. ex. Theo qui dit : «Le pays tout entier est aux mains des nazis» ou encore Naomi qui dit : « Ça me paraît délicat de franchir le Pas de Calais (…) les nazis contrôlent tout, tu sais.»… Forcément… en 1940!

Que dire de plus? L’idée de départ est très originale, bien que faisant preuve de quelques invraisemblances, on nous parle p.ex. d’ADN (notamment dans le 4e de couverture) et d'expériences sur le génome humain, au temps de l’Allemagne nazie, alors que celui-ci a été découvert bien des années plus tard? Pour le reste l’action dans ce Manga démarre à une vitesse étonnante, mais je trouve que le scénario ne nous en donne pas assez pour nous permettre de bien appréhender toute l’histoire, et de s'attacher aux personnages. Beaucoup de questions sont à peine abordées, juste survolées, et beaucoup restent en suspens et sans réponse à la fin de ce premier volume. Ceci est sans doute voulu par l’auteur pour nous inciter à lire le Tome II et la suite de l’histoire, mais réussit-il vraiment dans cette tâche?..

P.S. : En raison des scènes de violence très explicites et très sanglantes, ce Manga est à réserver à un public adulte et averti.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Neun

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: NeuN T01

Il n'y a pas encore de discussion autour de "NeuN T01".