La tortue qui respirait par les fesses de Brooke Barker

La tortue qui respirait par les fesses de Brooke Barker

Catégorie(s) : Enfants => 7-9 ans , Enfants => 10-12 ans

Critiqué par Page , le 1 juin 2022 (Rennes, Inscrit le 12 février 2015, 34 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 322 

Bizarretés zoologiques

Pendant la période d’hibernation sous l’eau, à métabolisme ralenti, les tortues captent en effet l’oxygène contenu dans l’eau en utilisant leurs fesses. Ces explications ne sont pas fournies car il s’agit ici de donner une brève information insolite sur un animal et de l’illustrer par un dessin d’humour avec une bulle de BD.

Si les jeunes lecteurs se contenteront de ces flashs, portés par une page autonome pour chaque animal, par contre le lecteur adulte verra sa curiosité piquée et ira chercher vraisemblablement plus d’information autour de la particularité mise en exergue.

Brooke Barker propose 150 anecdotes sur des animaux ; entre autres renseignements, nous découvrons que : les koalas ne supportent leurs congénères que 15 minutes par jour, les rhinocéros urinent pour séduire leurs partenaires, les fourmis dorment chaque jour uniquement avec 2 siestes de 8 minutes, les girafes ne dorment que trois heures par nuit, les girafons tombent de près de 2 mètres au moment de leur naissance, les limaces possèdent 32 cerveaux, la disposition des yeux des cochons les empêchent de voir le ciel, les vers de terre ont 5 cœurs...

Un index alphabétique d’une bonne trentaine de pages apporte des compléments d’informations autour de l’animal évoqué. Ce titre de l’éditeur Autrement était sorti à l’origine dans l’univers anglo-saxon en 2016, traduit l’année suivante en français, il a connu un tel succès qu’il a été réédité en 2022.

L’auteur est canadien et explique les raisons pour lesquelles il a écrit cet ouvrage : « "Sois toujours l’amie des bêtes" : voilà comment ma grand-mère m’a dédicacé le livre sur les bébés animaux qu’elle m’a offert à ma naissance. Je ne demandais pas mieux, mais mes parents ne voulaient pas d’animaux à la maison, et dans la banlieue de Toronto où nous habitions, il n’y avait pas grand-chose de sauvage à moins de faire un bon bout de chemin. J’ai donc passé mon enfance à lire tout ce que je trouvais sur les animaux ».

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: La tortue qui respirait par les fesses

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La tortue qui respirait par les fesses".