Celle qui parle de Alicia Jaraba

Celle qui parle de Alicia Jaraba

Catégorie(s) : Bande dessinée => Légende, contes et histoire

Critiqué par Mimi62, le 5 avril 2022 (Plaisance-du-Touch (31), Inscrit le 20 décembre 2013, 71 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 1 490 

Graphisme, colorisation pour une version historique d'une femme au destin peu commun

Pour une fois la quatrième de couverture ne se contente pas d'exposer les points forts de l'ouvrage, susceptibles d'appâter le chaland pour en faire un lecteur.
Sur cette description, je trébuche cependant sur le passage "Au delà de la légende, voici l'histoire de la Malinche".
Cet ouvrage est crédible dans son déroulement, son organisation, les textes mais les connaissances historiques sur cette personne sont tellement imprécises qu'il n'est pas honnêtement possible d'affirmer qu'il s'agit là de l'histoire réelle de La Malinche. Il aurait été honnête de préciser cela.
Je reconnais que, n'ayant jamais entendu parler de ce personnage historique, cette BD est solidement réalisée, adroitement construite, intelligemment illustrée. Difficile de faire la part entre légende et réalité mais cela est le propre des légendes.
Il me semble important, comme cela doit se faire pour tout thème historique (et autre) de prolonger, ou précéder, la lecture d'autres sources.

Le graphisme est également intéressant. Je suis un adepte de la ligne claire. Ici ce n'est pas ce style mais le trait des personnages est plutôt précis et a un certain cousinage avec ce mode de dessin.
En ce qui concerne les décors, c'est un autre style, davantage évocateur que narrateur, il nous plonge dans une ambiance, une atmosphère suffisamment suggestive pour immerger le lecteur dans les lieux tout en lui laissant libre court à son imaginaire.
Chaque double page a sa propre dominante de couleurs et donne donc une unité très appréciable. La colorisation soignée, faisant elle aussi penser à la ligne claire, est peut-être ce qui contribue le plus fortement à l'immersion dans le récit.

Pour ma part, j'ai souhaité lire cet ouvrage pour l'aventure humaine, la situation de la femme qu'il présente. Sur ce point, je n'ai pas non plus été déçu. Le lecteur est emmené dans le déroulement de ce destin de femme hors du commun. Elle s'affranchit au sens propre comme figuré, de sa situation d'esclave comme de celle de femme dans cette société.
La façon dont elle réussit à conduire son destin tout comme ce qui lui permet de le conduire sont des sujets qui dépassent l'époque dans laquelle se déroule le récit.

Pour en terminer, j'ai été séduit par le livre objet lui-même : c'est un livre relié dans lequel peuvent être repérés les fils, ce qui devient très rare.

En conclusion : un livre riche de par son contenu qui ouvre sur divers thèmes. Un graphisme combinant avec bonheur un cousinage de la ligne claire et un traitement plus diffus, une colorisation superbe.
Un seul regret, que l'éditeur n'ait pas précisé clairement que cette histoire est une interprétation de l'auteur au vu de ce dont on dispose actuellement et non pas LA véritable histoire impossible à déterminer.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Celle qui parle

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Celle qui parle".