Agacements de Jean-Claude Kaufmann

Agacements de Jean-Claude Kaufmann

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Psychologie

Critiqué par Fanou03, le 18 janvier 2022 (*, Inscrit le 13 mars 2011, 46 ans)
La note : 6 étoiles
Visites : 324 

1+1 = 3

Jean-Claude Kaufmann, avec cet ouvrage, nous fait plonger dans les arcanes des « agacements » conjugaux, ces petits conflits à la fois futiles et qui peuvent néanmoins venir détériorer insidieusement une relation de couple. Dans son essai il va aborder successivement les mécanismes conduisant à ces agacements, leur cause, ainsi que les différentes stratégies que les deux partenaires vont mettre en place pour les gérer.

Le sociologue ne nous apprends globalement rien de bien nouveau, nous expliquant par exemple qu’un couple est composé de deux individus distincts investis en quelque sorte dans un processus « d’unification » plus ou moins faciles selon les moments de la vie. Les « dissonances » inévitables qui apparaissent au sein de cette "conjugalisation" sont à l’origine de ces fameux « agacements ». Au passage l’auteur observe que dans le couple chaque partenaire campe souvent un rôle : celui qui met le cadre ou celui qui est « cool », rôle pouvant d’ailleurs s’inverser selon le sujet, même si il semble que les hommes, peut-être pour des raisons culturelles, ont tendance à s’approprier bien souvent le rôle du « cool ».

Les témoignages exposés font tout le sel du livre, et rappelleront sans doute à chacun son propre vécu, que ce soit les discussions sur l’état du tube de dentifrice, de la place des clés, ou de la température à laquelle il faut laver le linge. La méthodologie Jean-Claude Kaufmann m’a paru cependant assez légère : d’une part parce que le panel ne semble pas énorme en quantité, qu’il n’a pas fait l’objet de traitement statistique, et que le témoignage des hommes en est singulièrement faible. Comme le souligne le sociologue, c’est un phénomène connu : les hommes sont en moyenne beaucoup réticents que les femmes à se livrer aux récits intimes, préférant rester « dans leur caverne » comme aurait dit John Gray (l’auteur des Hommes viennent de mars, les femmes viennent de vénus), même si Jean-Claude Kaufmann semble tacler parfois le psychologue américain sur ce point. De même les partenaires masculins semblent être d’ailleurs des spécialistes de l’esquive, évitant les discussions conflictuelles conséquence des agacements.

Il n’empêche que ce sujet des agacements, qui peut être vu comme futile, ou drôle, peut avoir des conséquences lourdes sur l’ambiance familiale, et peut être la cause de séparation douloureuse. Cela me fait dire que l’on est décidément bien peu outillé, les uns et les autres, même au 21ème siècle, pour prévenir ces conflits, pour les gérer convenablement, au delà des traditionnelles bouderies et des colères. Si l’analyse du sociologue n’est donc pas particulièrement poussée, voire souvent triviale, elle a le mérite de relativiser les pointes d'humeur auxquels nous pouvons être tous confrontés, que l’on soit dans le camp des agaceurs ou agacés. C'est donc un grand mérite du livre de rappeler que c’est un élément « normal » de la conjugalisation, qui construit, jour après jour, des valeurs communes à partir de deux individus dont « les univers culturels opposés s’affrontent et s’enlacent à la fois ».

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Agacements

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Agacements".