Le regret d'être mère de Orna Donath, Margret Trebbe-Plath

Le regret d'être mère de Orna Donath, Margret Trebbe-Plath
(Regretting Motherhood. Wenn Muetter bereuen)

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Psychologie

Critiqué par Colen8, le 16 décembre 2021 (Inscrite le 9 décembre 2014, 83 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 1 634 

Inconcevable ?

L’enquête qualitative menée par une sociologue est israélienne, un pays où la pression sociale, politique et religieuse en faveur de la natalité est de mise. Un peu plus d’une vingtaine de femmes entre 26 et 73 ans mères ou déjà grand-mères, célibataires, en couple ou divorcées, dont certaines ont eu jusqu’à quatre enfants se laissent aller à dire sans tabou le vécu de ces maternités. Ressenti parfois dès la grossesse, parfois des années plus tard elles expriment un sentiment indicible que l’on découvre à travers les verbatim de leurs entretiens.
Aimant les enfants ainsi nés, prêtes à bien des sacrifices pour leur développement mais loin des préjugés normatifs dont elles ont été abreuvées s’est fait jour en elles un regret et une douleur d’être mères ne pouvant être attribués ni à la dépression ni au post-partum. D’ailleurs celles qui se sont résolues à suivre des thérapies n’en ont tiré aucun bénéfice, faut-il le signaler. Elles évoquent une perte irréparable de leur vie d’avant, un esclavage sans sortie possible, un avenir bouché quant à leur propre désir d’épanouissement personnel.
La voie est ouverte pour une réflexion plus approfondie explique Orna Donath pour qui ces femmes ne méritent pas d’être taxées d’égoïsme ni ravalées au rang d’objet tout juste bonnes à procréer.
Entretien avec l’auteure : https://madame.lefigaro.fr/bien-etre/…

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Le regret d'être mère

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le regret d'être mère".