Joseph II: catholique anticlérical et réformateur impatient: 1741-1790 de Hervé Hasquin

Joseph II: catholique anticlérical et réformateur impatient: 1741-1790 de Hervé Hasquin

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Histoire

Critiqué par Saint Jean-Baptiste, le 27 septembre 2021 (Ottignies, Inscrit le 23 juillet 2003, 85 ans)
La note : 7 étoiles
Visites : 198 

Un despote éclairé

Ce livre m’a déçu parce que ce n’est pas une biographie de Joseph II. Mais j’aurais dû m’en douter. L’auteur, Hervé Hasquin, n’est pas vraiment un historien. C’est un docteur en Philosophie et Lettres ; il a été professeur puis recteur de l’Université Libre de Bruxelles et s’est même lancé dans la politique, il a été ministre et parlementaire. Sa spécialité est la question des rapports entre l’Église et l’État depuis le XVIIIème siècle jusqu’à nos jours. Si bien que, comme j’aurais dû m’y attendre, ce qui l’a surtout intéressé chez Joseph II ce sont ses réformes et, particulièrement, ses tentatives de réformes de l’Église catholique et ses discussions épiques sur le sujet avec le Pape Pie VI.

Il est certain que Joseph II était un visionnaire. Il a été élu empereur du Saint Empire Romain Germanique à la mort de son père, François de Lorraine, en 1764. Et, autant sa mère, Marie-Thérèse d’Autriche était conservatrice, autant Joseph II était réformiste.

Il avait parcouru ses immenses domaines, souvent incognito, il avait écouté les populations ; il avait fréquenté la Cour de Louis XVI où régnait sa sœur Marie-Antoinette, celle du roi de Prusse où sévissaient Voltaire et les philosophes à la mode, la Cour de Russie où Catherine la Grande avait réuni les princes de l’Europe entière pour participer à son expédition à travers la Russie jusqu’en Crimée. Il avait senti le souffle de la révolte qui menaçait les Anciens régimes, et ses réformes, si elles étaient venues plus tôt, et si elles avaient été appliquées, auraient pu épargner au monde toutes les révolutions de la fin de son siècle.

Mais le temps lui a manqué et ses réformes étaient trop brutales. Il voulait mettre fin à toutes les injustices de son temps, aux privilèges exorbitants de l’aristocratie, à la justice de classe, aux richissimes possessions du clergé et à son pouvoir dans l’État. Il voulait rendre les terres aux agriculteurs et venir au secours des populations défavorisées en imposant un enseignement obligatoire, gratuit, laïque, accessible à tous et de qualité.

Mais ce qu’il a réussi c’est, tout au plus, d’avoir réuni une unanimité contre lui. Les privilégiés du régime et les possédants ne voulaient rien lâcher et le petit peuple ne l’a pas compris. La Belgique en particulier a gardé de lui un très mauvais souvenir. On apprend dans nos manuels d’Histoire qu’il a voulu supprimer les kermesses, ces fêtes au village auxquelles les Belges tiennent comme à la prunelle de leurs yeux. En réalité elles étaient organisées par le curé du village et il voulait qu’elles soient organisées par l’État et qu’elles aient toutes lieu le même jour, le 8 avril.

Dans son livre, Hervé Hasquin explique toutes ces réformes avec un luxe de détails, parfois excessif pour le non initié. Il n’arrive pas, m’a-t-il semblé, à montrer le génie de ce « despote éclairé » dont le tort a été d’avoir raison avant tout le monde. J’aurais voulu qu’il le remette à la place qu’il mérite, en haut du podium avec des plus grands personnages de notre Histoire.

Par contre, ce livre est remarquablement bien rédigé, avec beaucoup de cartes géographiques et beaucoup de renseignements intéressants sur le fonctionnement de l’immense empire de Joseph II. Mais, à mon avis, il n’est pas destiné au grand public parce qu’il est trop spécialisé dans les questions de droit et de gouvernement. Il devrait passionner les légistes, les juristes et les politiciens ; il me semble qu’il a été écrit pour eux et par un des leurs.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Joseph II [Texte imprimé], catholique anticlérical et réformateur impatient Hervé Hasquin
    de Hasquin, Hervé
    Racine / Les racines de l'histoire
    ISBN : 9782873865078 ; 49,99 € ; 01/01/2007 ; 336 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Joseph II: catholique anticlérical et réformateur impatient: 1741-1790

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Joseph II: catholique anticlérical et réformateur impatient: 1741-1790".