Le nazisme, société secrète de Werner Gerson, Pierre Mariel

Le nazisme, société secrète de Werner Gerson, Pierre Mariel

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Histoire

Critiqué par Bookivore, le 10 juin 2021 (MENUCOURT, Inscrit le 25 juin 2006, 38 ans)
La note : 5 étoiles
Visites : 91 

Histoire occulte du nazisme

Le titre du livre peut faire peur, et sans doute n'aurez vous pas forcément envie d'être aperçu (par un proche ou un inconnu), dans le métro, à un arrêt de bus, sur un banc public, à une terrasse de café ou autre lieu public, en train de lire ce livre, et de laisser votre imagination vous dire ce que la personne vous ayant vu doit s'imaginer à votre égard (c'est pas super génial, comme phrase, je sais).
Mettons les choses au clair : ce livre n'est évidemment pas une apologie du nazisme, si ça avait été le cas, je ne pense pas qu'il aurait été commercialisé à grande échelle chez J'Ai Lu. Ce livre, j'imagine, ferait se dresser les cheveux d'un historien chauve, tant il aborde un aspect généralement honni et méprisé de l'histoire du nazisme : son côté occulte. Pauwels et Bergier, avec "Le Matin Des Magiciens", furent parmi les premiers à oser parler de ça, et Werner Gerson, dans ce livre sorti à la base en 1969 et réédité par J'Ai Lu deux ans plus tard, accentue le propos.
Le nazisme, évidemment, n'était pas que de l'occulte, mais on ne saurait nier qu'il y avait une part d'ésotérisme malsain dans l'idéologie nazie, surtout que plusieurs membres de ce parti (Himmler, Hess, Rosenberg, Hitler lui-même) étaient férus d'occulte.

Sainte-Vehme médiévale, Illuminés de Bavière, Ordo Templi Orientis (ou OTO), Société de Thulé, mythe du Roi du Monde, Synarchie, tout y passe dans ce livre qui brode sans doute un peu trop pour prouver ses dires, mais n'en raconte pas moins, quand même, des choses souvent avérées.
Seule ombre au tableau pour moi, et je l'ai appris juste avant de lire ce livre : l'auteur était un journaliste et écrivain français du nom de Pierre Mariel (Werner Gerson est le nom de plume qu'il a utilisé pour ce livre), lequel était clairement d'extrême-droite et a même, pendant l'Occupation, collaboré à un journal antisémite répugnant, "Au Pilori".
Je vous rassure, ce livre n'est pas apologique. Je n'ai cependant pas pu m'empêcher d'essayer de trouver de ci de là des allusions, des réflexions douteuses...il n'y en à pas, l'auteur allant même, à un moment donné, jusqu'à qualifier l'antisémitisme de stupidité. C'est un peu plus que ça, mais c'est déjà un début.
Sans doute est-ce pour ça que l'auteur (spécialiste en sociétés secrètes, et aussi auteur de romans noirs) a signé ce livre sous un faux nom (aux connotations un peu germaniques), pour que l'on ne fasse pas d'amalgame.
Il n'empêche, lire un livre sur le nazisme signé d'un écrivain au passé aussi dégueulasse, ça coince un peu. Surtout que le livre n'est déjà pas un chef d'oeuvre, loin de là.
Je donne la moyenne, pas plus.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Le nazisme, société secrète

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le nazisme, société secrète".