Un crépuscule syndical de Jean Joseph Mourot

Un crépuscule syndical de Jean Joseph Mourot

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Economie, politique, sociologie et actualités

Critiqué par CHALOT, le 8 juin 2021 (Inscrit le 5 novembre 2009, 73 ans)
La note : 10 étoiles
Visites : 203 

Essai réussi et utile

« Un crépuscule syndical »
Livre de Jean Mourot
Le Scorpion brun
113 pages
Mai 2021

Aussitôt reçu, aussitôt lu, il est vrai que « l’histoire » que raconte l’auteur, je l’ai vécue à ses côtés.
Il existait autrefois une tendance révolutionnaire, héritière de la fédération nationale des syndicats d’instituteurs du début du siècle dernier.
Ces enseignants étaient anti cléricaux, anti hiérarchiques et anti capitalistes….
Ils refusaient toute compromission et refusaient de faire carrière.
Ces syndicalistes ont milité dans la FEN (Fédération de l’Education Nationale) dès la naissance de cette fédération jusqu’à sa disparition voulue par sa direction UID, Unité Indépendance et Démocratie animée par des socialistes.
Le combat syndical était difficile dans cette fédération forte mais très bureaucratisée, avec comme deuxième tendance Unité et Action « corporatiste » animée par des militants du Parti Communiste, « corporatiste ».
L’Ecole Emancipée résistait avec ses groupes départementaux et son fonctionnement au consensus.
Jean Mourot a été pendant trente ans de 1967 à 2002 un militant actif de l’Ecole Emancipée.
Il a participé à la modernisation de la revue, y consacrant tous ses loisirs durant de longues années.
L’Ecole Emancipée regroupait des trotskistes, des anarchistes, des syndicalistes révolutionnaires et tous essayaient de trouver un accord, sans voter, avant de prendre une décision.
C’était long mais fort démocratique.
Au moment de la scission de la FEN en 2002, les relations furent très difficiles entre les trotskistes et les autres.
Les premiers voulaient militer autrement et changer de logiciel : ils voulaient coconstruire la FSU ( Nouvelle fédération) avec Unité et Action et participer aux exécutifs.
Jean Mourot analyse cette évolution par l’envie pour ces militantes et militants d’avoir leur part du gâteau, c’est-à-dire des décharges syndicales…
Il n’a pas tort.
Il explique comment peu à peu, les trotskistes et apprentis bureaucrates (de gauche) ont réussi à prendre la direction de cette vieille tendance….
En 2002, la vieille EE a scissionné avec le maintien d’une EE, tendance de la FSU d’une autre tendance qui va s’appeler l’Emancipation et continuer en respectant les principes constitutifs de la vieille tendance.
Ce livre est utile pour mieux comprendre l’évolution du syndicalisme aujourd’hui.

Jean François Chalot

Message de la modération : Autoédition

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Un crépuscule syndical

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Un crépuscule syndical".