La conspiration des fantômes de James Herbert

La conspiration des fantômes de James Herbert
( The ghosts of sleath)

Catégorie(s) : Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par Vigger, le 29 juin 2004 (Inscrite le 7 mai 2004, 46 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 6 étoiles (basée sur 4 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (46 657ème position).
Visites : 3 874  (depuis Novembre 2007)

Quand les fantômes se réveillent...

"Rien ne semble pouvoir troubler la tranquillité de Sleath, un petit village paisible au coeur de la campagne anglaise. Jusqu'à l'apparition de fantômes et une succession d'événements aussi bizarres que terrifiants. David Ash, enquêteur spécialisé dans les phénomènes paranormaux, tourmenté par les sombres secrets de son propre passé, est appelé pour élucider la situation, et ce qu'il découvre va le conduire au bord de la folie. Très vite, sur place, les choses empirent et, au terme d'une nuit d'horreur, des forces surnaturelles se déchaînent en un orage titanesque qui menace de détruire le village tout entier. Car le passé de Sleath est loin d'être ce que voudraient croire ses habitants. Et si les morts sont revenus pour l'anéantir, ce n'est pas par hasard !"

Voici un roman bien ficelé qui m'a tenue en haleine jusqu'au bout. La fin est un peu bâclée à mon avis mais cette histoire vaut la peine d'être découverte.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • La conspiration des fantômes [Texte imprimé] James Herbert [trad. par Thierry Arson]
    de Herbert, James Arson, Thierry (Traducteur)
    Pocket / Collection Terreur (Paris)
    ISBN : 9782266100977 ; 3,18 € ; 31/03/2000 ; 397 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Quand le potentiel du début est si grand, on reste déçu et frustré

6 étoiles

Critique de Buck (Rennes, Inscrit le 20 juin 2010, 34 ans) - 19 décembre 2013

Le début du livre est très bien écrit (j'ai su en cours de lecture qu'il existait un Tome 1). L'ambiance s'installe dans ce petit village avec ses habitants et ce mystère qui plane. La dessus, rien à dire. J'ai accroché directement m'attendant à continuer dans une aventure où la fin serait explosive de révélations. Eglise, ruines, mystères, fantômes, vieille campagne anglaise, le cocktail que j'adore.

Et pourtant bien que ces éléments demeurent jusqu'à la fin du roman, ils n'ont pas réussi à se renouveler ni à me surprendre. J'ai trouvé la fin dans le château un peu insipide et sans grande originalité bien que correcte; mais quand le potentiel du début est si grand, on reste déçu et frustré en refermant le livre.

Les 80% du roman sont tout de même très bien écrits. Les histoires personnelles des habitants ne nous laissent pas dans une lassitude et on apprend à connaitre le village. L'immersion dans ce lieu est une réussite et le profil du héros, un peu caricatural (vieux badasse qui roule sa bosse, une sale histoire derrière lui) colle pas mal au récit. Et comme je l'ai dis église, ruines, paranormal, fantômes et vieille campagne anglaise jalonnent tout le livre.

Détail important : plongé depuis quelques heures dedans en pleine nuit, le grincements d'une porte de mon appart' m'a fait bondir. Anecdotique mais important pour un livre-frisson.

Impression mitigée

5 étoiles

Critique de Ayor (, Inscrit le 31 janvier 2005, 50 ans) - 18 septembre 2012

Ce roman débute bien et présente un augure favorable.
Ce petit village pittoresque et charmant perdu au milieu de la campagne anglaise, ne laisse en rien penser qu'il s'y passe depuis peu des évènements inquiétants. Les personnages, même s'ils paraissent distants et froids, semblent en parfaite harmonie avec ce calme apparent et sont finalement bien heureux de se trouver à l'écart des routes touristiques, et donc de vivre en paix.
James Herbert nous décrit tout cela fort bien, et l'on plonge avec plaisir dans cette histoire surnaturelle. Malheureusement, il s'enlise quelque peu, notamment avec des chapitres inutiles et presque pénibles à lire. Du coup on est pressé d'en finir avec ceux-ci, et le plaisir n'est plus tout à fait le même.

Au final, c'est une impression mitigée qui prime. Ce n'est certes pas déplaisant, mais c'est également loin d'être réussi. Une histoire moyenne qui ne rentre pas dans les meilleures de l'auteur, loin s'en faut.

Une suite un peu décevante

5 étoiles

Critique de SOFIBI (, Inscrite le 1 mai 2004, 51 ans) - 1 juillet 2004

J'ai trouvé aussi la fin un peu bâclée..
D'autant plus que le roman précédent, mettant en scène David ASH, était passionnant et beaucoup plus travaillé!

Forums: La conspiration des fantômes

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La conspiration des fantômes".