3001 : L'Odyssée finale de Arthur C. Clarke, Bernard Ferry (Traduction)

3001 : L'Odyssée finale de Arthur C. Clarke, Bernard Ferry (Traduction)
(3001 : The Final Odyssey)

Catégorie(s) : Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par Asimov, le 20 février 2004 (Corroy-le-Grand, Inscrit le 18 février 2004, 39 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (11 384ème position).
Visites : 5 644  (depuis Novembre 2007)

Fin de l'odysée

Après 2001 : l'odyssée de l'espace, roman et film culte, après 2010 puis 2061, voici le dernier chapitre de cette immense saga interstellaire. Au-delà des frontières de l'imagination, une fantastique aventure cosmique où le virtuel surpasse la réalité. Ce roman est le meilleur de la suite de : "2001 l'odyssée de l’espace".
Sur la Terre brillent désormais deux soleils.
Le réchauffement de la planète condamne les hommes à vivre dans quatre tours baptisées Afîique, Amén'que, Asie et Pacifique, hautes de trente-six mille kilomètres, et qui s'élèvent jusqu'à l'orbite géostationnaire.
Du 10 000' étage de la tour Afrique, Frank Poole, l'un des astronautes de Discovery, contemple ce monde étrange qui fut le sien et qui n'en finit pas de le surprendre. Il est vrai qu'il vient de renaître à la vie, après une dérive de près de mille ans dans l'espace...
Désormais, Frank n'a qu'une idée : retrouver son ex-commandant Dave Bowman. Lequel a dû survivre lui aussi, puisqu'il a envoyé un message : un terrible danger menace l'humanité...

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  L’Odyssée de l’espace

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

La fin pour cette saga

10 étoiles

Critique de Windigo (Amos, Inscrit le 11 octobre 2012, 40 ans) - 18 février 2016

Je suis venu à bout de cette saga et je dois avouer que j'ai bien aimé ce 3001 : L'odyssée finale. Certains passages m'ont fait sourire, comme celui ou Frank Poole aperçoit Aurora McAuley sur le dos d'un dragon. D'autres passages m'ont fait rire aux éclats, notamment lorsque cette même Aurora a dit à Poole, et je cite : « Excuse-moi, Frank. On aurait pu passer des moments délicieux, mais je ne savais pas que tu étais... mutilé. » Quant aux quatre tours, dont parle Asimov dans la critique principale, ainsi que la coiffe de pensée, qui sert à apprendre le plus de choses possible en un temps record, j'ai trouvé ça génial comme idées. Cette finale est agréable à lire et permet de passer un bon moment. D'ailleurs, j'ai eu de la difficulté à décrocher de cette lecture.

Une excellente fin

9 étoiles

Critique de FightingIntellectual (Montréal, Inscrit le 12 mars 2004, 40 ans) - 12 juillet 2006

Après un léger désappointement face à 2061, me voici ravi de voir une fin de Arthur C. Clarke faite de béton. Et oui... pour le dernier chapitre de sa tétralogie... Clarke nous revient avec une idée de génie. Après plus de mille ans de flotte dans l'espace sous forme de glacier volant, Frank Poole... est.... tenez-vous bien, ENCORE VIVANT! Et oui c'est en 3001 que le capitaine Dimitri Chandler à bord du Goliath vient à récupérer Poole et à le sortir de son état de congélation Jovien, qui le garda prisonnier depuis 1000 ans.

Poole est de retour parmi les vivants et face au vide existentiel que peut laisser un décalage de mille ans avec le passé... et bien il revient avec une seule idée en tête... retrouver Dave Bowman....

Un roman étonnamment moderne et audacieux. La série des Odyssées de l'espace est close avec panache!

Forums: 3001 : L'Odyssée finale

Il n'y a pas encore de discussion autour de "3001 : L'Odyssée finale".