Dis-moi qui tu hantes (Hanté) de James Herbert

Dis-moi qui tu hantes (Hanté) de James Herbert
( Haunted)

Catégorie(s) : Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par Aaro-Benjamin G., le 24 janvier 2004 (Montréal, Inscrit le 11 décembre 2003, 53 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 6 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (11 237ème position).
Visites : 4 371  (depuis Novembre 2007)

À lire dans l'obscurité

Le récit d'un investigateur sceptique qui se retrouve dans un manoir lugubre au sein d'une famille étrange qui l’amènera à confronter ses doutes et son passé.

Sans être une grande histoire de fantômes, on se prend tout-de-même au jeu et on se laisse parfois surprendre par les rebondissements de l'intrigue de Herbert.

Avec une plume simple et efficace, l'auteur réussit à nous faire passer un très bon moment et nous apporter quelques frissons. Les amateurs du genre s'en régaleront.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Dis-moi qui tu hantes [Texte imprimé] James Herbert [trad. par Thierry Arson]
    de Herbert, James Arson, Thierry (Traducteur)
    Pocket / Presses pocket (Paris).
    ISBN : 9782266049689 ; 2,80 € ; 01/03/1992 ; 251 p. ; poche
  • Hanté [Texte imprimé] James Herbert traduit de l'anglais (Grande-Bretagne) par Thierry Arson
    de Herbert, James Arson, Thierry (Traducteur)
    Milady
    ISBN : 9782811202736 ; 10,98 € ; 11/02/2010 ; 384 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Premier contact avec James Herbert

7 étoiles

Critique de Mandarine (, Inscrite le 2 juillet 2010, 51 ans) - 28 avril 2012

J'avoue que cette première rencontre n'est pas dénuée de tout sens ! Facile à lire, une mise en place de l'intrigue efficace, des personnages intéressants construits que l'on retrouvera, il me semble, dans d'autres livres. L'ambiance est très bien rendue et c'est ce qui m'a d'abord plu : vieille maison bourgeoise avec des pièces qui donnent sur des pièces ..., un molosse pour en garder l'entrée, les tombes des parents au fond d'un grand jardin, et je me suis prise au jeu, je dois dire. Et à un moment, je n'ai pas arrêté de tourner les pages pour savoir ce qui allait se passer.
Et pourtant, j'avoue que je n'en garde pas un souvenir impérissable et j'ai tendance à prendre ce livre comme un récréation entre deux livres sérieux.
Conclusion, un bon moment sympathique.

Une ambiance réussie

7 étoiles

Critique de Ayor (, Inscrit le 31 janvier 2005, 50 ans) - 9 mars 2012

James Herbert nous propose un roman court, rythmé, écrit simplement et efficacement sans le moindre temps mort.
Cette histoire ne procure guère de frissons, mais reste toutefois agréable à lire, et ce malgré des évènements trop rapidement prévisibles.
Comme toujours, cet auteur excelle dans les ambiances qui se veulent dans ce roman, glauques, lourdes et inquiétantes, surtout concernant ce manoir terriblement froid, austère, et donc peu accueillant qu'est Edbrook.
Quant aux personnages, en dehors du pragmatique David Ash, ils sont plus "bizarres" qu'effrayants, et leur attitude générale évente une grande partie du suspense.
Sans être terrifiant, en dépit de nos attentes, l'ensemble reste divertissant.

oops

10 étoiles

Critique de Mayfair (Distroff, Inscrite le 30 mars 2007, 49 ans) - 22 novembre 2011

Il y a des années de cela, adolescente je pense, j'ai lu "Dis-moi qui tu hantes". Comme tous les James Herbert je l'ai trouvé génial.
Là je viens de terminer "Hanté" du même auteur. Je retrouve avec plaisir le personnage de David Ash et décide, avant d'en écrire la critique, de faire une recherche rapide sur les romans précédents où il détenait un rôle. Par logique je regarde la fiche de "Dis-moi qui tu hantes" et m'aperçois avec effroi et horreur (ça colle bien avec le livre) qu'il a été republié sous un nouveau titre.
Tant pis, je l'aurai relu et tout autant apprécié. Il est absolument fabuleux, les fantômes peuvent être terrifiants à souhait, on ne sait jamais ce qu'il va se passer.

Du Bon Herbert : Terreur assurée !

10 étoiles

Critique de Nouillade (, Inscrite le 13 mars 2008, 31 ans) - 15 mars 2008

J'ai lu ce livre quand j'étais en 5ème il me semble. Quelle découverte ! J'étais plus petite et je ne connaissais pas du tout le maître de l'horreur : Herbert.

J'étais sidérée par le style de l'auteur, qui me donnait des frissons, par l'histoire, effrayante et mystérieuse à souhait. Et enfin la fin qui s'est gravée à jamais dans ma mémoire. Ce livre, il faut le lire plusieurs fois pour bien voir tous les petits dértails qui échappent à la première lecture.

Niouf !

À vous glacer le sang

7 étoiles

Critique de Dirlandaise (Québec, Inscrite le 28 août 2004, 67 ans) - 12 avril 2006

David Ash travaille pour l’Institut de Recherches Métapsychiques. Il exerce le métier de « chasseur de fantômes ». Les gens requièrent ses services lorsqu’ils croient que leur demeure recèle la présence de revenants ou lorsque des phénomènes inexpliqués s’y produisent. David Ash ne croit pas au paranormal et s’applique à trouver une explication rationnelle à chaque cas qui se présente à lui. Un jour, il est appelé à enquêter dans une vieille demeure nommée Edbook, située dans le village de Ravenmoor et habitée par la famille Mariell composée des deux frères Simon et Robert, de leur sœur Christina et de leur vieille tante Nanny Tess qui leur sert de bonne à tout faire. Séjournant dans la propriété pour les besoins de son travail, David Ash ne tarde pas à constater que les membres de la famille Mariell ont un comportement des plus étranges. Ils semblent se moquer de lui et une complicité bizarre les unit. Bientôt, des phénomènes étranges ne tardent pas à se produire et David Ash est bientôt victime d’hallucinations terrifiantes et de cauchemars horribles. Son enquête lui révèle alors des secrets à glacer le sang sur la famille Mariell et l’emporte dans un tourbillon d’horreur littéralement insoutenable.

J’avais beaucoup d’attentes envers ce livre ayant lu auparavant « L’Empire des rats » que je considère comme un chef d’œuvre du genre. J’ai été un peu déçue car le début est lent et je ne retrouvais pas la puissance narrative caractéristique de l’auteur. Je l’ai retrouvée dans les toutes dernières pages qui m’ont tenue en haleine par les descriptions détaillées de corps mutilés et de poursuites angoissantes. L’auteur déploie tout son talent dans ces dernières pages et je trouve dommage que le reste du livre renferme une histoire de manoir hanté plutôt conventionnelle. Ce livre reste tout de même un bon divertissement à réserver pour les amateurs d’horreur et de surnaturel.

Forums: Dis-moi qui tu hantes (Hanté)

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Dis-moi qui tu hantes (Hanté)".