Le terrorisme québécois de Gustave Morf

Le terrorisme québécois de Gustave Morf

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Economie, politique, sociologie et actualités

Critiqué par Libris québécis, le 26 octobre 2014 (Montréal, Inscrit(e) le 22 novembre 2002, 80 ans)
La note : 10 étoiles
Visites : 2 386 

Le Terrorisme québécois

Le lundi 20 octobre et le mercredi 23 octobre 2014, le Québec et le Canada ont été plongés dans l’horreur de deux assassinats de militaires par des Québécois de souche. Un fut abattu dans la ville de Saint-Jean-sur-Richelieu où se trouve une base de l’armée, l’autre fut abattu devant le Parlement de la capitale à Ottawa. Surprise pour une population qui se croit pacifique et qui accuse les musulmans d’en être les fomentateurs. Pourtant, nous avons un passé terroriste impressionnant qui se passe de modèle étranger.

En 1963, on abat un militaire au centre de recrutement de l’armée à Montréal. En 1970, on assassine le ministre du travail. En 1984, c’est un militaire qui abat trois personnes dans l’enceinte de l’Assemblée nationale. Seulement trois incidents tragiques choisis parmi d’autres pour ne pas allonger mon texte. Et c’est sans compter le terrorisme urbain qui a vu dernièrement l’hôtel de ville de Montréal envahi à la manière d’un putsch. Terrorisme commis par des manifestants violents qui font de la casse comme les étudiants il y a deux ans et comme ceux qui ont assiégé la ville de Québec lors du G8. Chaque événement a compté son lot de blessés. Le Québec est une terre propice aux débordements, mais il a la mémoire courte comme le montre Jean Chrétien, l’ancien Premier ministre du Canada : « Nous sommes le plus meilleur pays du monde. »

Gustave Morf est l'auteur de cet essai qui prouve tout le contraire. Comme je l’ai lu lors de sa sortie, mon commentaire sera peu exhaustif. Ce psychiatre, qui a eu comme professeur le célèbre Jung, analyse cliniquement le terrorisme québécois. Il présente l’idéal des principaux terroristes qui ont ébranlé le Québec des années 1960. Il les connaît bien, car il a dû les fréquenter de par son métier à cause de leur incarcération. Il s’en tient à une observation minutieuse des faits qu’il détaille tout en remontant jusqu’à l’enfance de ces terroristes.

C’est une analyse claire, pertinente et dépouillée de sentiments. C’est avec le consentement des terroristes que Gustave Morf a publié son document très révélateur de ce qui peut arriver quand tombent les illusions. À lire pour ceux qui veulent que l’Histoire ne soit pas un continuel recommencement des mêmes erreurs.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Le terrorisme québécois

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le terrorisme québécois".