Babylone de Danijel Žeželj

Babylone de Danijel Žeželj

Catégorie(s) : Bande dessinée => Adultes

Critiqué par Fanou03, le 15 octobre 2014 (*, Inscrit le 13 mars 2011, 46 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 2 258 

Une puissance graphique impressionnante

D’un trait à la fois acéré et épais, Daniel Zezelj nous offre une histoire (sans parole) que ne renieraient sans doute pas Schuiten et Peeters, les créateurs de la série des « Cités Obscures »: dans un New-York métaphorique, un maire mégalomane décide de raser une partie du quartier populaire de Brooklyn afin de bâtir la plus haute tour du monde.

Dynamisme du découpage, profondeur des perspectives, précision du dessin: la puissance graphique de l’album, tout en noir est blanc, est impressionnante. Les paysages urbains de ce New-York imaginaire résonnent étrangement, mêlant à la fois une forme de dureté et d’indéniable poésie, poésie relayée aussi par le personnage central de l’album, un énigmatique artiste sculptant des animaux destinés aux carrousels.

Daniel Zezelj évoque, sur un mode onirique, la place de l’homme dans les grands ensembles urbains. Il réalise là avec son superbe « Babylone » un conte crépusculaire baigné par le regard de l'enfance.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Babylone

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Babylone".