Les chaînes de l'avenir de Philip K. Dick

Les chaînes de l'avenir de Philip K. Dick
(The world Jones made)

Catégorie(s) : Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par AmauryWatremez, le 12 juillet 2014 (Evreux, Inscrit le 3 novembre 2011, 52 ans)
La note : 7 étoiles
Visites : 2 605 

Jones voit tout sait tout

Oui, j'avoue tout ami lecteur, je suis un compulsif dickien, et je me fais avoir deux fois sur trois quand Gallimard ressort des recueils de nouvelles prétendument inédites de cet auteur, une ou deux l'étant alors vraiment, et que « J'ai Lu » propose de nouvelles éditions de ses romans. Philip K. Dick, l'auteur de SF le plus adapté au cinéma, est aussi un des plus intéressants à lire et relire.

Je l'avoue aussi, quand je vois la couverture « design » et chic de cette réédition d'un roman de Phil Dick de 1956, j'ai la nostalgie des illustrations « bis » et un peu plus mal élevées des années 70 et 80 quand les livres de l'auteur de « les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? » étaient moins populaires parmi les z-élites. Dick est maintenant « in », ses héritiers ont de quoi mettre de côté pour longtemps, contrairement à leur père qui a tiré le diable par la queue jusqu'au bout, ne connaissant un semblant de confort matériel que quelques mois avant sa mort.

Dans ce livre, on sent encore un petit peu l'influence de Van Vogt, du fait des enjeux « cosmiques » et de cette histoire autour des mutations des personnages, mais Dick a acquis sa personnalité d'auteur, son sens de l'absurde et du grotesque et le roman est déjà « dickien », les éléments de SF étant déjà comme dans les autres récits de l'auteur « implicites ».

On ne sait pas comment fonctionnent les vaisseaux spatiaux ni par quel miracle les véhicules de l'avenir selon Dick volent, mais peu importe car ce n'est pas le plus important, l'écrivain explorant l'instinct grégaire des êtres humains, leur incapacité à construire une société juste et équitable.

Jones, un mutant qui exerçait ses talents dans les fêtes foraines étant jeune, puis qui devenu pasteur et gourou finit par devenir le dictateur de toute la planète, peut voir l'avenir à un an. Une guerre nucléaire sans vainqueurs ni vaincus a entraîné la perte de tous les idéaux, toutes les valeurs et domine un relativisme absolu que l'on ne doit pas contredire sous peine de finir en camp de rééducation, un peu notre société poussé à l’extrême ainsi qu'on le voit sur Internet où contredire les certitudes de l'internaute « lambda » conduit à une avalanche d'injures.

Et il a aperçu le danger que représente les « dériveurs », des « aliens » constitués d'une seule cellule, apparemment inintelligents et sans conscience ; bien entendu il n'en est rien. Il a décidé d'agir, croit-il pour le Bien de l'humanité, en profitant de sa capacité à prévoir l’enchaînement logique des événements qu'impliquent ses actes, devenant un tyran abject fanatisant les foules. Il voit aussi bien entendu le moment de sa chute et sa fin, il l'entrevoit d'ailleurs avec philosophie l'ayant déjà vécu et ne pouvant pas l'éviter.

Le lecteur suit en parallèle le destin de sept mutants vivant dans une « bulle » spécialement aménagée pour eux. L'on découvre qu'ils ont été créés par l'homme à la suite d'expérimentations odieuses, afin de pouvoir envoyer des colons terrestres sur Vénus adaptés à l'atmosphère et au biotope de cette planète telle qu'on la voyait dans les années 50 : recouverte de jungles, tropicale, humide. Ce sont eux qui auront le destin le plus agréable à la fin, reconstruisant une humanité nouvelle libérée de contingences anciennes.

Et comme nous sommes chez Dick, l'on suit un couple qui se déchire, le mari étant un notable de la police secrète et l'épouse devenant par frustrations accumulées un soutien les plus ardents de Jones. Plutôt que de rester sur une terre qui meurt doucement, ceux-ci finiront par émigrer sur Vénus et seront considérés par les mutants comme un souvenir de ce qui fût leur berceau.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Les chaînes de l'avenir [Texte imprimé] Philip K. Dick traduit de l'anglais (États-Unis) par Jacqueline Huet
    de Dick, Philip K. Huet, Jacqueline (Traducteur)
    J'ai lu / J'ai lu. Science fiction
    ISBN : 9782290033555 ; 6,00 € ; 14/05/2014 ; 221 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Les chaînes de l'avenir

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Les chaînes de l'avenir".