Béhémoth, structure et pratique du national-socialisme (1933-1944) de Franz Neumann

Béhémoth, structure et pratique du national-socialisme (1933-1944) de Franz Neumann
(Behemoth / The structure and Practice of National Socialism 1933-1944)

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Economie, politique, sociologie et actualités

Critiqué par Radetsky, le 17 juin 2014 (Massieu, Inscrit le 13 août 2009, 79 ans)
La note : 10 étoiles
Visites : 1 873 

Archéologie d'un paradoxe : la désorganisation comme ordre politique

Le monstre Béhémoth est le pendant du monstre Léviathan dans la pensée juive babylonienne. Le premier règne sur la terre, l'autre sur la mer, tous deux destinés à se combattre dans le règne partagé de la terreur, qui se détruira dans leur affrontement mutuel. Alors viendra le règne des hommes intègres et des justes, à la fin du monde.
Le mythe du Béhémoth, adoré par les créatures terrestres, est ici pris comme métaphore par Franz Neumann (1900 - 1954), d'abord avocat, membre de l'Ecole de Francfort exilé en 1933 à Londres puis à New-York, afin d'analyser les outils théoriques et pratiques d'un pouvoir totalitaire exerçant son empire sur toute la société allemande. L'un des mérites de cet ouvrage réside dans l'analyse fine d'un phénomène à la fois ancien et nouvellement élaboré : diviser pour régner. Si le totalitarisme se caractérise par l'hyper-centralisation des pouvoirs, on voit ici qu'en l’occurrence le nazisme aura été la superposition d'une multitude de fiefs (parti, SS, Etat, administration, justice, industrie, police, armée, etc...) concurrents et parfois le siège de rivalités féroces basées sur l'allégeance au chef et/ou l'appât d'avantages matériels, formant des réseaux de pouvoirs dont la toile est agitée de mouvements browniens concurrents où l'efficacité et la rigueur allemandes se dispersent au profit des chimères de l'individu Hitler. Un anti-état, dans une anti-société, morcelés mais marchant d'un même pas vers une utopie mortifère où le lien réside dans l'atomisation complète des vies individuelles et des collectivités sociales. L'irrationnel se combine au tatillon et à l'obsession d'un but ultime dont la définition peut varier arbitrairement, mais dans un bain universel de violence paranoïaque.
L'ouvrage comporte deux parties essentielles, la première basée sur les données étudiées par Neumann jusqu'en 1941, la deuxième utilisant les développements plus récents du conflit mondial jusqu'en 1944 et mis en miroir avec la précédente qu'elle complète. Il est complété, chaque fois que nécessaire, par des tableaux montrant quantitativement l'évolution de la société dans toutes ses composantes (démographie, politique, production industrielle, répartition du capital, effectifs, etc.).
Cet ouvrage est essentiel afin de comprendre mieux la méthode utilisée par le nazisme afin d'égarer un peuple tout entier, en utilisant ses critères culturels les mieux enracinés, et n'ayant plus pour ressort et objectif en soi qu'une obéissance de robots.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Béhémoth, structure et pratique du national-socialisme (1933-1944)

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Béhémoth, structure et pratique du national-socialisme (1933-1944)".