Amère Russie tome 1 de Aurélien Ducoudray (Scénario), Anlor (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Aventures, policiers et thrillers , Bande dessinée => Légende, contes et histoire

Critiqué par JulesRomans, le 28 mai 2014 (Nantes, Inscrit le 29 juillet 2012, 64 ans)
La note : 10 étoiles
Visites : 3 152 

Ta mère en Tchétchénie, ton père en alcoolémie

"Amère Russie: les Amazones de Bassaïev" est un album qui permet de remettre d'actualité le conflit de Tchétchénie et de se questionner sur les femmes combattantes. L'action démarre vers 1985, on est dans les dernières années de l'URSS et l'on découvre une famille avec un enfant et un chien. Une bonne dizaine d'années plus tard, nous voilà dans la période de la Première Guerre de Tchétchénie. Le chien est toujours là et il va accompagner la mère en Tchétchénie dans l'espoir de faire délivrer son fils par les rebelles.

Deux rumeurs courent alors, la première est que les insurgés se sont engagés à remettre un à un leurs prisonniers (lorsqu'il s'agissait d'appelés) si c'est leur mère qui vient les chercher et une autre au sujet d'un groupe de tireuses d'élite dans leurs rangs. La violence de la guerre civile est montrée avec juste ce qu'il faut de supportable au lecteur. L'intrigue est bien agencée et elle repose sur l'idée que le petit-fils de Bassaïev qu'a rencontré la mère du soldat prisonnier est tombé dans les mains des Russes et que seule la moitié du corps du fils de Bassaïev a été rendue par ces derniers.

Un dossier documentaire en fin d'ouvrage tente de passer en revue (sic) le cas des snipers féminins depuis la Seconde guerre mondiale. Il est intéressant de voir comment on fait passer pour Baltes des mercenaires blondes qui auraient été engagées par les insurgés du Caucase. Cela renvoie à une première légende, celle de Finnoises qui auraient décimé des soldats russes dans les deux guerres de 1939-1940 et 1941-1944 entre Helsinki et Moscou. On est heureusement surpris de voir évoquer les Amazones du Dahomey qui, vers 1892, infligèrent de lourdes pertes au colonisateur français. On fait bien sentir que cette évocation de tireuses d'élite bientôt non seulement au type aryen mais également au physique caucasien permet de justifier tous les massacres de femmes tchétchènes. Sur la question qui nous préoccupe, on a en ligne "Les femmes snipers de Tchétchénie", un article d'une revue universitaire http://sciencespo.fr/ceri/sites/….

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Amère Russie tome 1

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Amère Russie tome 1".