La marche irrésistible du nouvel ordre mondial : L'échec de la tour de Babel n'est pas fatal de Pierre Hillard

La marche irrésistible du nouvel ordre mondial : L'échec de la tour de Babel n'est pas fatal de Pierre Hillard

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Economie, politique, sociologie et actualités

Critiqué par Hexagone, le 1 septembre 2013 (Inscrit le 22 juillet 2006, 51 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (21 727ème position).
Visites : 4 057 

Fin inéluctable ?

Pierre Hillard m'était complétement inconnu, jusqu'à ce que je tombe sur une de ses vidéos sur youtube.
Dans son livre Pierre Hillard fait une étude minutieuse de la mise en place de cet ordre mondial qui se destine via son hyper classe dominante à diriger le monde.
Grosso modo tout est fait depuis la scène médiatique et surtout politique pour créer à moyen terme des blocs continentaux inter dépendants.
Avec en clef de voûte un gouvernement mondial.
Pierre Hillard n'a pas écrit un livre de science fiction et le pire c'est qu'il n'invente rien mais décortique les phases politiques européennes et américaines, les accords, les échanges, les créations de conseils, de fondations et surtout mais en relief la grande proximité des élites.
Tout cela se fait bien sûr dans le dos des peuples, malgré leurs décision, souvenons-nous du traité de Lisbonne en 2005.
Son livre n'est pas un brûlot anti mondialisation mais anti mondialiste.
Déstructuration des peuples et de leurs cultures, déracinement, lois supra nationales, monnaie unique, langage unique ne servent qu'un idéal, la glocal.
Hillard étaye tous ses propos avec en miroir les événements internationaux et les discours des dirigeants de Sarkozy à Bush en passant par Baroso.
L'objectif : maîtriser une population mondiale abêtie et soumise, créer des événements qui obligent les peuples à se plier aux exigences sécuritaires de ces élites , le 11 septembre, les révolutions arabes en sont des exemples probants.
Tout est en place depuis longtemps, près d'un siècle et les choses se construisent doucement mais sûrement, pour le plus grand bonheur des peuples ??? Ca m'étonnerait, seuls les naïfs se laisseront attraper, mais chacun souffrira. Indispensable.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Les dangers de la régionalisation

8 étoiles

Critique de CC.RIDER (, Inscrit le 31 octobre 2005, 64 ans) - 16 janvier 2023

Dans l’esprit des promoteurs du nouvel ordre mondial, il est indispensable d’abattre toutes les frontières et de démanteler complètement tous les états-nations pour atteindre leur objectif, le « village » global avec gouvernement unifié. Il est donc question dans un premier temps de créer de grands blocs géo-économiques continentaux, de les unifier, et de les standardiser aux normes américaines pour finir par arriver à une véritable gouvernance mondiale dans laquelle un tout petit nombre de ploutocrates milliardaires doit pouvoir décider de tout sans le moindre contrôle démocratique. L’humanité, préalablement conditionnée à aimer sa servitude, sera alors unie, mais aussi et surtout, nomade et interchangeable. Tout sera bon pour favoriser l’éclatement des états comme la submersion par le numérique, comme l’installation massive de populations extra-européennes, comme l’encouragement à des régionalisations (Catalogne, Pays Basque, Alsace-Pays de Bade, Belgique, Italie du Nord, Ecosse, etc.) et comme les délégations de pouvoirs régaliens divers et variés.
« La marche irrésistible du nouvel ordre mondial » est un essai géopolitique très bien documenté. La masse importante de notes, cartes, documents et annexes diverses en apporte la preuve. L’auteur s’attache particulièrement à la régionalisation comme arme de destruction massive des états-nations. Il s’agit de détruire avant de reconstruire selon le vieux principe de la table rase, de « l'ordo ab chaos » bien connu. Et tous ces remaniements ne touchent pas que l’Europe, les Etats-Unis, le Canada, le Mexique (Alena), mais même le Proche-Orient avec des projets de démembrement de la Turquie (mise en place d’un Kurdistan à cheval sur trois pays), de l’Irak, de la Syrie (déjà bien avancé) et même de l’Arabie Saoudite avec un territoire indépendant pour La Mecque et Médine, un Yémen renforcé et une grande Jordanie. En lisant cet ouvrage, on en vient à se demander si cette nouvelle construction style Tour de Babel n’est pas destinée un jour ou l’autre à finir de manière identique. Ouvrage très intéressant d’un point de vue historique, vu qu’il commence à dater un peu et que depuis sa parution, les évènements se sont pas mal précipités. Et cette marche est encore et toujours irrésistible aujourd’hui.

Forums: La marche irrésistible du nouvel ordre mondial : L'échec de la tour de Babel n'est pas fatal

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La marche irrésistible du nouvel ordre mondial : L'échec de la tour de Babel n'est pas fatal".