Comment peut-on être ministre ? Essai sur la gouvernabilité des démocraties de Luc Ferry

Comment peut-on être ministre ? Essai sur la gouvernabilité des démocraties de Luc Ferry

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Economie, politique, sociologie et actualités

Critiqué par Lecassin, le 8 août 2013 (Saint Médard en Jalles, Inscrit le 2 mars 2012, 68 ans)
La note : 9 étoiles
Visites : 3 382 

Pas une sinécure...

« Comment peut-on être ministre ? ». Telle est la question posée au lecteur par Luc Ferry dans son titre. Une question importante à laquelle il ne répondra que partiellement, alors qu’il développera à l’envi le thème : « Comment j’ai été ministre »…
Un essai où la verve de l’auteur et l’élégance de sa plume font mouche dès les premières pages.

Une première partie « Entre courage et lâchetés : les vrais pouvoirs d’un ministre » qui pose le cadre et introduit le thème de réflexion sous-jacent de « l’essai sur la gouvernabilité des démocraties » ; suivie d’une étude détaillée des projets mis sur le métier ( avec plus ou moins de bonheur ) pendant la courte période où Luc Ferry fut ministre de l’Education et de la Jeunesse.
On s’attardera également – et c’est bien le moins quand on est un ex-ministre de l’Education – sur « l’état de l’école » et « les dérives communautaires », mais également sur quelques sujets chers au ministre comme l’illettrisme, la voie professionnelle et la notion de « seconde chance » qu’il oppose à celle de « discrimination positive ».

Luc Ferry, un ministre qui, aux dires des média unanimes n’aura fait « qu’accumuler bévues et maladresses », lui qui n’en reconnaît qu’une : celle de ne pas avoir « pris » à son service un « conseiller-presse », alors que d’autres s’en dotent « d’une horde » (sic), et de ne pas avoir eu de plume à son service pour rédiger ses interventions publiques… Un ministre baroque, en quelque sorte, au sens originel portugais du terme (baroque désignant alors une perle difforme, inutilisable pour la bijouterie ; et rejetée …), mais dont les fulgurances et le solide bon sens ajoutés à une très grande érudition en matière de philosophie, rendent le propos riche et novateur dans le domaine de l’éducation et de la jeunesse, intitulé de son éphémère ministère.

Ajoutons à cela une préoccupation en filigrane qui consiste à élargir le propos à un sujet que beaucoup « sentent » mais que peu abordent de front dans notre univers aseptisé à la langue de bois, à la pensée unique et au politiquement correct : « la gouvernabilité des démocraties ». Une préoccupation qui prendra toute sa force dans le dernier chapitre : « Transformer le monde ou devenir l’auxiliaire de la société civile ? ».

Luc Ferry. Certes l’homme peut plaire ou exaspérer… pour ma part, il éclaire « le politique », entre autres, d’une pensée novatrice. Ouf, il n’est plus ministre et donc libre de son temps qu’il pourra désormais consacrer à l’écriture…

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Comment peut-on être ministre ? [Texte imprimé], réflexions sur la gouvernabilité des démocraties Luc Ferry
    de Ferry, Luc
    Plon
    ISBN : 9782259201421 ; 1,88 € ; 13/01/2005 ; 294 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Comment peut-on être ministre ? Essai sur la gouvernabilité des démocraties

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Comment peut-on être ministre ? Essai sur la gouvernabilité des démocraties".