Zombies don't cry de Rusty Fischer

Zombies don't cry de Rusty Fischer
(Zombies don't cry)

Catégorie(s) : Enfants => 12-15 ans

Critiqué par Les Lectures de Val, le 6 août 2013 (Inscrite le 3 août 2013, 52 ans)
La note : 10 étoiles
Visites : 2 229 

Roman décalé

Lorsque j'ai lu le résumé , je n'ai pas hésité une minute à l'acheter, tellement il m'a emballé, même si je n'avais lu jusqu'à présent aucun livre sur les zombies, (les sorcières c'était fait, vampires aussi, les deux en même temps aussi ) mais jamais de littérature parlant de Zombies . Alors pourquoi celui-ci vous me direz ? et bien tout simplement qu'au vu de la quatrième de couverture, je me suis pliée de rire sur les trois règles à ne pas enfreindre, (Règle N°1 : Ne jamais sortir avec quelqu'un sans l'avoir présenté à mon père. Règle N°2 : Le couvre-feu est fixé à 23 heure - non négociable. Règle N°3 : Ne. JAMAIS. Faire le mur.) et je me suis dit tiens pourquoi pas essayer ce genre de livre en commençant par quelque chose de drôle et léger? Et je peux vous dire que je ne suis pas déçue du tout de mon choix. L’auteur a fait un excellent travail au niveau de la recherche de ses personnages, et plus particulièrement de Maddy, l’héroïne principale , elle est à la fois une jeune fille faible et très forte, elle arrive tantôt à nous toucher, souvent à nous faire rire . Elle est drôle, fraiche, réaliste et.... je dirais même qu'elle est vivante et bien vivante, c'est un peu bizarre de dire et penser ça pour un zombie, mais c'est bien ce que j'ai pensé tout au long de ma lecture, même si elle a arrêté de respirer et que son cœur ne bat plus, elle n'en reste pas moins une adolescente avec ses états d’âmes et son engouement. Son aventure est teintée d'un cynisme assez glauque, mais elle n’en reste pas moins être une très belle bouffée d’air pur dans cet univers lugubre. Pour les autres personnages j'ai beaucoup aimé Hazel son amie de toujours une jeune ado assez égocentrique faut bien le dire. Du côté des garçons il y a le petit nouveau de la classe, Stamp, le beau gosse aux supers yeux et à la peau toute bronzée. Mais du côté des zombies gentils, il y a aussi Dane qui est tout à fait craquant et qui ne laisse pas non plus notre héroïne insensible . On découvre également le fonctionnement hiérarchique des zombies, avec les gentils et les méchants (les Serks) avec leurs règles à respecter (ou à enfreindre parfois) et on découvre un peu leur organisation même si cela a été passé assez vite on apprend qu'il y a des échelles dans cette hiérarchie et qu'il faut bien les respecter sous peine de sanctions. L'écriture de ce roman est bien fluide, agréable, ponctuée d'humour, c'est un roman jeunesse bien sûr donc les évènements vont un peu vite parfois, mais sincèrement c'est pas bien grave car il est tellement agréable à lire que l'on ne s'ennuie pas de la première à la dernière page

En conclusion " Zombies don’t cry " est un roman décalé dans un univers que je ne connaissais absolument pas et avec lequel j’ai passé un merveilleux moment de lecture que je recommande vivement à toutes et tous.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Zombies don't cry [Texte imprimé] Rusty Fischer traduit de l'anglais (États-Unis) par Basile Béguerie
    de Fischer, Rusty Béguerie, Basile (Traducteur)
    J'ai lu / EMI-POCHE IMAG
    ISBN : 9782290058374 ; 14,50 € ; 13/02/2013 ; 317 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Zombies don't cry

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Zombies don't cry".