Raspoutine, tome 1 : Le manuscrit de Tarek (Scénario), Vincent Pompetti (Dessin)

Raspoutine, tome 1 : Le manuscrit de Tarek (Scénario), Vincent Pompetti (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Légende, contes et histoire

Critiqué par Dirlandaise, le 7 juin 2013 (Québec, Inscrite le 28 août 2004, 67 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 3 116 

Un étrange voyageur solitaire

Nous sommes à l’automne 1900 en Syrie. Un étrange voyageur solitaire secouru par des moines du monastère Mar Moussa raconte son périple et explique que tous ses compagnons ont été massacrés par une tribu de bédouins alors qu’ils étaient en route vers Homs. Bénéficiant de l’hospitalité des moines, Raspoutine, car il s’agit bien de lui, profite de la nuit pour voler un manuscrit conservé dans la bibliothèque du monastère, unique dans toute la chrétienté. Ce manuscrit lui donnera les clés afin de comprendre la Bible et l’Apocalypse de Saint Jean. Il lui révélera aussi le secret lui donnant le pouvoir de ressusciter les morts.

Ainsi débute l’incroyable aventure de Raspoutine, ce paysan sibérien parti de rien dont la foi dévorante et les dons de guérisseur lui ouvriront les portes du palais impérial et lui permettront de devenir ainsi l’ami intime de la tsarine ainsi que le conseiller politique du tsar.

Ce premier album n’est pas le plus intéressant de la trilogie. Il est même légèrement ennuyeux mais il est nécessaire à la bonne compréhension de ce récit tortueux avec pour toile de fond une situation politique tendue et agitée constituant une époque charnière de l’histoire de la Russie. Les dessins de Vincent Pompetti ne sont pas de toute beauté mais le but premier de cette série n’est pas d’éblouir le lecteur visuellement. Les couleurs sont passables sans être exceptionnelles. La force de l’album réside dans le scénario signé Tarek et le fond historique passionnant. Le reste est secondaire. C’est une captivante aventure, l’histoire d’un homme étrange et bien mystérieux dont le charisme ensorcela la tsarine et tout son entourage. Cependant, les ennemis de Raspoutine étaient nombreux et menaçaient régulièrement la vie de cet homme qui aimait à se faire passer pour un saint. Le premier album se termine alors que Raspoutine n’a pas encore pénétré dans le palais impérial mais cela ne saurait tarder en raison des nombreuses relations féminines qui furent les siennes parmi la noblesse. Il est cependant présenté au tsar mais sans plus. Le Vatican tire les ficelles et veut à tout prix récupérer le précieux manuscrit. La renommée de Raspoutine s’étend de plus en plus parmi les nobles mais ses frasques et ses excès le rendent suspects aux yeux de l’entourage du tsar qui voient en lui un débauché et un imposteur.

La fiction et la réalité se complètent judicieusement pour faire de ce récit une épopée russe envoûtante.

« Le dénommé Grégoire Raspoutine semble correspondre à notre homme. Sa perfidie lui a permis d’être reconnu par le clergé de Saint-Pétersbourg. Jean de Cronstadt l’a désigné en ce jour comme son successeur lors d’une messe devant ceux qui comptent le plus dans la ville… L’attitude béate de certains masque une réelle méfiance des pieux croyants. L’évêque Antoine de Tobolsk accuse, non sans raison, notre homme de fornication et d’imposture. Hélas, il est si peu écouté qu’il risque de passer pour un dément… »

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Le manuscrit [Texte imprimé] scénario, Tarek dessin, Vincent Pompetti...
    de Tarek, Pompetti, Vincent
    EP éd. / Trilogies (Paris)
    ISBN : 9782848101040 ; 2,10 € ; 24/08/2006 ; 48 p. ; Cartonné
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Raspoutine
  • Raspoutine, tome 1 : Le manuscrit

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Raspoutine, tome 1 : Le manuscrit

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Raspoutine, tome 1 : Le manuscrit".