Autobiographie d'un épouvantail de Boris Cyrulnik

Autobiographie d'un épouvantail de Boris Cyrulnik

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Psychologie

Critiqué par Elya, le 6 mai 2013 (Savoie, Inscrite le 22 février 2009, 32 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 3 510 

Pour ceux déjà familiarisés avec le concept de résilience et les ouvrages de Cyrulnik

Cela faisait longtemps que je souhaitais lire quelque chose de Boris Cyrulnik. D’abord parce que j’ai vu traîner son nom durant des années sur la bibliothèque de ma mère, ensuite parce que plus récemment j’en entends régulièrement parler par mes patients. Bien qu’il n’écrive pas exclusivement sur cela (je me rappelle un livre traitant de l’éducation), Boris Cyrulnik est surtout connu pour son analyse du concept de résilience, cette capacité à surmonter un malheur pour en faire une force.

Ce livre date de 2008 et j’aurai donc du me douter qu’il n’était pas celui à privilégier pour aborder l’œuvre de Cyrulnik. Ce dernier, neuropsychiatre de profession, écrit depuis les années 80 des ouvrages de vulgarisation de psychologie, à ne pas confondre avec les livres de développement personnel et de pseudo questionnement psycho/philosophique qui fleurissent toujours plus sur les rayons des librairies et bibliothèques, exposant des faux dilemmes du type « La mort : une amie ou une ennemie ? ».

Qu’importe, j’ai tout de même choisi d’emprunter Autobiographie d’un épouvantail car c’était le seul de Cyrulnik disponible à ma bibliothèque. Je confirme, après l’avoir lu de manière un peu trop rapide, qu’il n’est pas un bon choix pour s’initier au concept de résilience, car il traite de la résilience suite à des traumatismes de type catastrophe naturelle ou génocides. Ces épreuves ont un impact plus général et sociétal qu’un drame familial ou une maladie qui touche une partie plus minoritaire de la population, et qui me semblent de fait plus facile à aborder en première instance. Reste que les schèmes de réactions suite à ces différents types d’évènements se ressemblent probablement, mais ceci, Boris Cyrulnik ne l’expose pas, puisque, on le ressent, il s’adresse à un lecteur déjà averti au sujet de la résilience.

Cette lecture me conforte dans mon envie de découvrir les travaux de ce psychiatre, car il s’appuie sur des articles tirés de revues scientifiques, mais n’hésite pas non plus à recourir au témoignage pour mieux illustrer ses propos.

Je pense que ce livre pourra plaire à ceux déjà conquis par son auteur, par ceux gourmands de son style mais n’ayant pas peur des redites.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Autobiographie d'un épouvantail

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Autobiographie d'un épouvantail".