Les voleurs de Carthage, Tome 1 : Le serment du Tophet de Appollo (Scénario), Hervé Tanquerelle (Dessin)

Les voleurs de Carthage, Tome 1 : Le serment du Tophet de Appollo (Scénario), Hervé Tanquerelle (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Légende, contes et histoire , Bande dessinée => Aventures, policiers et thrillers

Critiqué par JulesRomans, le 15 avril 2013 (Nantes, Inscrit le 29 juillet 2012, 64 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (12 518ème position).
Visites : 3 676 

Un récit trop unique de l’univers punique

Nous sommes en 146 avant Jésus-Christ et le siège de Carthage dure depuis trois ans ; deux mercenaires déserteurs de l’armée punique Horodamus le Gaulois et Berkan le Numide mettent la main (au sens propre et au sens figuré) sur Tara.

Cette dernière est une envoyée de la guilde des voleurs d’Utique dont le projet est d’entrer comme vestale dans le temple de la déesse Tanit pour s’emparer du trésor qui y est entreposé avant que les Romains ne pillent la ville. Si le récit fait alterner moments dramatiques et situations comiques, c’est pour mieux tenir en haleine le lecteur.

Voilà une approche intéressante du monde punique par un scénariste Appollo, natif de Tunisie, à qui on doit des scénarii toujours de très bonne qualité, dont ceux de " La grippe coloniale". Tant par le contenu global du récit, que par les allusions culturelles et les situations où la pudeur féminine n’est pas ménagée, cet album ne convient qu’à un lectorat de lycéens et adultes.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Les voleurs de Carthage

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Casse à Carthage

9 étoiles

Critique de Deinos (, Inscrit le 14 février 2009, 60 ans) - 22 février 2015

Au travers de cette bande dessinée apparaît, via une petite histoire de casse par de drôles d'énergumènes, la fin de Carthage... le tout dans un langage assez cru et des "scènes" exprimant une certaine violence... mais au delà de l'histoire certes pas novatrice mais néanmoins plaisante, il y a le dessin, parfois en forme d'esquisse (du moins c'est ainsi que je le perçois), un dessin et une couleur en harmonie avec le sujet... une bande dessinée donc agréable tant dans le récit que dans l'image.

Forums: Les voleurs de Carthage, Tome 1 : Le serment du Tophet

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Les voleurs de Carthage, Tome 1 : Le serment du Tophet".