La haine de l'Occident de Jean Ziegler

La haine de l'Occident de Jean Ziegler

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Economie, politique, sociologie et actualités

Critiqué par Shelton, le 6 octobre 2012 (Chalon-sur-Saône, Inscrit le 15 février 2005, 65 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 2 537 

D'actualité, tout simplement...

Je vous propose donc aujourd’hui de lire un ouvrage de Jean Ziegler, un auteur suisse qui a été rapporteur spécial des Nations Unies pour le droit à l’alimentation de 2001 à 2008, avant de devenir aujourd’hui membre du comité consultatif du Conseil des droits de l’homme de l’ONU. On l’a souvent accusé d’être trop proche de Fidel Castro et Kadhafi, mais il faut reconnaître que bien souvent il met le doigt là où ça fait mal et qu’il remet en cause ce que nous croyions bien établi. Son dernier livre est intitulé « La haine de l’Occident » et il a reçu le prix littéraire des droits de l’homme 2009.

Le propos est assez simple, montrer pourquoi le reste du monde en veut à l’Occident et expliquer que ce sentiment est somme toute compréhensible, bien explicable en tous cas ! Pour cela il va parler des conférences des pays non-alignés, de l’esclavagisme, de la suppression des cultures vivrières dans de nombreux pays pauvres sous la pression des occidentaux qui veulent y imposer des cultures correspondant à leurs besoins (biocarburants par exemple) ou pour mieux y exporter leur production, des grandes conférences internationales et de leur peu d’efficacité… Tout cela est connu mais c’est bien argumenté, chiffré, et atterrant, reconnaissons-le, quand on en voit les conséquences sur des populations qui ne mangent pas à leur faim depuis déjà trop longtemps…

Là où l’ouvrage devient plus pertinent et précis c’est quand Jean Ziegler analyse les discours de Nicolas Sarkozy au Sénégal et en Algérie. Là nous ne sommes plus dans du sentiment, de l’impression, des doutes… il s’appuie en continu sur les mots-mêmes prononcés par le Président français devant des élites africaines, algériennes… et il montre ainsi que pour beaucoup de chefs d’états occidentaux la réalité de ces pays dits pauvres leur échappe complètement les poussant, ainsi, à proférer des contre vérités historiques, à déclencher des mécontentements et des sifflets, à engendrer la haine ! Une haine dont on voit les conséquences avec, par exemple, l’exécution de cet otage français, Michel Germaneau.

Certains pourront être choqués, irrités par des affirmations trop éloignées de leurs convictions, d’autres seront plongés dans le doute se demandant si tout cela est bien vrai… mais dans tous les cas cet ouvrage nous pousse tous à réfléchir sur ces équilibres fragiles nord-sud, pauvres-riches, blancs-reste du monde… Et réfléchir, s’interroger c’est déjà, comme le disait Bob Dylan - imaginez qu'il obtienne le Nobel de littérature cette année - dans les années soixante, le début de la sagesse, le début de la résistance, le début de l’action constructive…

Et nous, si on s'interrogeait un peu ?

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: La haine de l'Occident

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La haine de l'Occident".