Le porte-lame de William Seward Burroughs

Le porte-lame de William Seward Burroughs
(Bladerunner : a movie)

Catégorie(s) : Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par Monde Vrai, le 22 janvier 2012 (Long Beach, Inscrit le 6 décembre 2011, 119 ans)
La note : 7 étoiles
Visites : 2 719 

"T'es obligé d'bosser ? Pov' mec, j'y crache à ta gueule de con."

Burroughs le dandy nous parle d'une société du futur, désormais entravée par des liens sécuritaires et économiques; et qui favorisent en fait surtout ceux qui ont tout. Cela dit si le style est parfois original et la plume "ironique", le language peut-être parfois cru ainsi que l'intrigue ardue à suivre.

" Ca parle du brave Joe Toutlemonde, classe moyenne, revenu moyen, qui se crève pour quinze mille dollards par an et bosse au noir en plus; le fisc lui pique ses économies pour donner la sécu et les allocs aux négros, aux ritals et aux hispanos, leur permettre de garder la forme pour braquer sa grand-mère, violer sa frangine et trombonner son gamin de dix ans. Combien d'argent il reste à Joe Le Besogneux...[...] "

(N.B: Ce livre n'étant pas répertorié, je me permets de le diffuser: Toutefois merci de noter que 1/ je ne prétends pas livrer ici, loin de là, la meilleure des critiques jamais écrites à propos de ce livre ni être le plus lu à ce sujet 2/ toutefois comme nous vivont tous en démocratie (sic), j'espère au moins, par ailleurs, n'être pas trop censurée, et qu'on a le droit de simplement faire découvrir et parler de cet auteur passionnant...)

Présentation de l'éditeur:

Depuis la parution du Festin nu en 1959, l'oeuvre de William S Burroughs (1914-1997) n'a cessé d'inspirer les créateurs contemporains - influençant, aussi bien le cinéma (Gus Van Sant, David Cronenberg) que les arts plastiques ou la scène rock. Sans doute est-ce sa brièveté qui explique que Le Porte-Lame - l'un de ses chef-d'oeuvres des années 1970 - soit resté inédit en français jusqu'à aujourd'hui. " En l'an 2014, New York, centre mondial WU médecine parallèle, est la métropole la plus attirante, la plus dangereuse, la plus pittoresque, la plus essentielle et la plus excessive que le monde ait lamais connue. " Adoptant la forme d'un film imaginaire, Le Porte-lame est un concentré des obsessions et du style de Burroughs : écriture " cut ", la drogue et la maladie comme métaphores, et surtout son extraordinaire humour qui culmine ici dans une scène de chirurgie underground digne des Marx Brothers. Dans le monde de la médecine illégale, le porte-lame (the blade runner en v.o.) - échappé d'un roman de science-fiction d'Alan E Nourse dont Burroughs a repris situations et personnages - est ce desperado adolescent qui fourgue aux toubibs matériel et médicaments de contrebande. Et c'est aussi là, paraît-il, que Ridley Scott, trois ans plus tard, a trouvé le titre de son propre film Blade Runner.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Le porte-lame

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le porte-lame".