Survivre à l'effondrement économique de Piero San Giorgio

Survivre à l'effondrement économique de Piero San Giorgio

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Economie, politique, sociologie et actualités

Critiqué par CC.RIDER, le 9 novembre 2011 (Inscrit le 31 octobre 2005, 64 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (12 516ème position).
Visites : 4 517 

Le livre qui peut vous sauver la vie !

Jamais le monde ne s'est trouvé si proche de la catastrophe finale. La surpopulation, la fin du pétrole sur lequel repose pratiquement toute notre prospérité et tout le système mondialiste, la fin de toutes les autres ressources, l'effondrement écologique, l'épuisement des terres et la fin d'un système financier devenu fou car totalement dérégulé et déconnecté de l'économie réelle, autant de facteurs cumulant qui ne peuvent que mener tôt ou tard à un dramatique collapsus mondial. La crise financière se doublant d'une crise politique et sociale, on risque de voir se profiler une crise des chaines logistiques d'approvisionnement (terminé le temps des fraises à Noël et autres produits ayant fait le tour du globe avant d'arriver dans les rayons de nos supermarchés !), des faillites de banques (plus d'argent, retour au troc), de pays entiers (plus de gouvernement ni de forces de l'ordre), une inflation galopante ruinant des milliards de gens, des famines, des épidémies, des révolutions, des guerres civiles voire de véritables conflits avec ou sans recours aux armes nucléaires. Que faire face à ces joyeuses perspectives ? S'organiser en BAD c'est à dire en « base autonome durable », faire des stocks d'eau, de nourriture, s'armer pour se protéger des pillards, s'organiser localement pour cultiver un carré de terre et élever quelques animaux et surtout recréer du lien social pour sauver sa peau, revivre en plus ou moins grandes communautés et recréer de petits ilots de civilisation.
On l'aura compris, après une bonne moitié du texte consacrée au diagnostic et aux raisons (fort étayées et peu contestables) de cette terrible convergence vers l'effondrement probable d'un monde trop sophistiqué, trop gaspilleur (si le monde entier vivait comme les américains, il faudrait quatre planètes comme la terre) et trop peu respectueux de l'environnement, l'auteur explique de façon didactique et exhaustive (aucun domaine n'est oublié de l'eau à la défense en passant par l'hygiène, l'énergie et même la culture et le maillage social) comment organiser la survie dans un monde devenu chaotique et surtout comme s'y préparer avant qu'il ne soit trop tard. Le livre se termine par une série d'annexes tout aussi pertinentes telles des listes d'aliments à stocker, d'outils, de produits et de matériels de toutes sortes. On y trouve aussi toutes sortes de conseils comme celui-ci : « Apprenez que dès maintenant, quoi que vous fassiez, ce sera insuffisant, mais que c'est déjà infiniment mieux que de n'avoir aucune préparation. » Un guide de survie particulièrement complet et qui pourra donner des sueurs froides à plus d'un. Bienvenue quand même dans le meilleur des mondes apocalyptiques possibles !

Message de la modération : Piero san Giorgio: auteur survivaliste suisse proche de certains milieux d'extrême droite

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Quand?

8 étoiles

Critique de Vince92 (Zürich, Inscrit le 20 octobre 2008, 45 ans) - 29 janvier 2015

Les personnes qui se nomment survivalistes ou « preppers » ont plutôt mauvaise presse : paranoïaques, asociales, détachées du réel ou utopistes… on ne les prend généralement pas au sérieux ou ils sont même dénigrés.
Piero San Giorgio a le mérite d’introduire le concept en France alors que ce concept est essentiellement nord-américain, par tradition surtout mais aussi par nécessité (la violence inhérente aux Etats-Unis, les conditions climatiques- déserts chaud s, températures polaires dans le Nord- font que la préparation à l’écroulement de la normalité est là-bas beaucoup plus prégnante. )
On l’aura compris, l’idée du livre est de préparer le lecteur lorsque le monde tel que nous le connaissons aura disparu… ce ne sera pas la fin du monde mais la fin d’un monde, celui de la surconsommation , du règne de l’organisation systématique, du confort, de la (relative) sécurité. Le manque de ressources sur cette planète fait en effet que le rythme actuel de la croissance économique mondiale n’est pas soutenable. Personne cependant n’est prêt à abandonner sa façon de vivre et bientôt on peut craindre que la lutte pour les ressources ne dégénère en guerre chaude entre les grandes puissances, entre les grandes puissances et les Etats détenteurs de ces ressources, la logique de l’affrontement étant déjà à l’œuvre dans beaucoup d’endroits dans le monde.

Déjà convaincu par l’inéluctable conclusion de cette marche à la croissance à tout crin, je n’ai pas appris grand’ chose de ce point de vue, quant aux conseils sur le survivalisme en lui-même, les adeptes qui se sont déjà renseignés auront intégré la majorité des points soulevés par Piero San Giorgio. Pourtant Survivre à l’effondrement économique demeure un bon livre car il structure l’approche résiliente, par ailleurs, le ton, souvent humoristique, parvient à rendre le sujet plaisant. Enfin, l’auteur offre une belle bibliographie afin de permettre au lecteur de creuser les sujets (eau, nourriture, soins, défense,…) et des outils, comme des listes qui peuvent constituer une bonne base pour commencer sa préparation.

Forums: Survivre à l'effondrement économique

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Survivre à l'effondrement économique".