Lettres à une disparue de Véronique Massenot

Lettres à une disparue de Véronique Massenot

Catégorie(s) : Enfants => 12-15 ans

Critiqué par Pucksimberg, le 22 septembre 2011 (Toulon, Inscrit le 14 août 2011, 44 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (3 076ème position).
Visites : 5 734 

Un roman de jeunesse touchant et intelligent

Dans la catégorie littérature de jeunesse, celui-ci excelle. Ce roman est très court et ne se compose que de lettres. Melina vit dans l'angoisse depuis que sa fille Paloma, son gendre et sa petite-fille ont disparu. Tout se passe dans un pays d'Amérique latine non identifié sous régime dictatorial. Des hommes, des femmes et des enfants sont régulièrement enlevés par les milices acoquinées avec le pouvoir en place. On torture, on viole, on tue. Horreur extrême, les assassins adoptent parfois les enfants kidnappés afin de combler le manque affectif régnant à la maison. Le sujet n'est pas une pure fiction, mais résulte d'un reportage entendu par Véronique Massenot qui a éprouvé le besoin de rédiger ce roman afin de rendre compte de ce phénomène récurrent en Amérique du sud.

Melina adresse toutes ses lettres à sa fille, disparue, confie ses tourments, ses espoirs, décrit le comportement de ces milices et la chute de la dictature. Mais les blessures ne se pansent pas ... L'espoir peut renaître en une fraction de seconde : et si sa petite-fille avait été adoptée ?

Un roman de jeunesse fait avec intelligence et finesse.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Simple et touchant

10 étoiles

Critique de Froidmont (Laon, Inscrit le 28 octobre 2022, 32 ans) - 12 mars 2023

Dans les plis d’une dictature une mère a perdu sa fille, sans doute morte à la torture ; face au deuil, seule, elle vacille. Elle écrira alors des lettres à son seul enfant envolé.
Puis un écho vint à paraître : un enfant qu’on avait volé fut retrouvé par une tante. Officier de l’ancien régime, peiné que sa femme n’enfante, le coupable paya ses crimes.
Mélina est donc convaincue qu’en un lieu sa petite fille, relique d’un amour perdu, vit au sein d’une autre famille.

L’idée ne manque pas de sel ! Le résultat est convaincant : un cri du cœur universel, un écrit humble et éloquent. Sa très grande brièveté, son style simple et accessible en font un ouvrage adapté à tout niveau, même pénible.

Très beau!

9 étoiles

Critique de Lalie2548 (, Inscrite le 7 avril 2010, 39 ans) - 16 octobre 2011

Voici un beau et touchant petit livre. J'ai bien aimé cette rédaction de lettres d'une mère à sa fille disparue. Au départ, on ressent beaucoup de tristesse pour cette famille anéantie et puis quand un petit espoir de pouvoir à nouveau réunir quelques membres de cette dernière pointe le bout de son nez, on sent petit à petit une certaine joie revenir. certes, il faut vivre avec les démons du passé mais et si l'avenir pouvait encore leur réserver un peu de bonheur?

Forums: Lettres à une disparue

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Lettres à une disparue".