Druide de Olivier Peru

Druide de Olivier Peru

Catégorie(s) : Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par Plumeline, le 16 mars 2011 (Inscrite le 15 mars 2011, 43 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 5 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (25 364ème position).
Visites : 4 579 

Un coup de coeur !

Encore un livre qui m’a séduite par sa couverture. Signée par Olivier Peru lui-même, elle est tout simplement superbe. Colorée dans des tons sépias, elle nous offre un paysage montagneux où se laisse deviner des ruines ou des dolmens dans le lointain. Quelques rayons d’un soleil palissant effleurent quelques pentes des falaises environnantes et un homme encapuchonné de noir se dresse au sommet de l’une d’entre elles. En surbrillance, quelques tâches d’un rouge profond que l’on pourrait presque prendre pour des pétales. D’ailleurs, si on regarde bien cette magnifique couverture, on distingue près du druide quelques flaques de sang.

Le petit plus : le marque page « Druide » détachable à la fin du roman.

Le ton semble être donné : Olivier Peru nous offre une aventure qui s’annonce épique mais sombre. Et il s’agit bien de cela. Cette intrigue très bien menée mêle avec succès la fantasy et le thriller. De pages en pages, nous sommes promenés dans un monde plein de beauté où des meurtres d’une grande sauvagerie sont perpétrés.

Bien qu’Olivier Peru prenne le temps d’introduire son histoire mais également ses personnages, le rythme est intense et le suspens fort. Et quand l’histoire prend place, nous n’avons plus qu’une seule envie : connaître les coupables mais surtout si Obrigan pourra les démasquer avant le délai donné par le roi Yllias. Ces vingt et un jours nous sont rappelés sans cesse puisque chaque chapitre représente une journée et qu’il est intitulé de ce fait par le nombre de jours écoulés depuis le début de l’enquête (Jour Un, Jour Deux, …). Ce qui est également un des points forts de ce roman.

La plume d’Olivier Peru est très agréable à lire malgré quelques petites coquilles qui se sont glissées dans la copie. J’ai aimé ce monde druidique qu’il nous dépeint avec beaucoup de poésie et ces royaumes du Nord qui s’affrontent dans une lutte de pouvoir et de domination. Un monde qui s’est forgé dans les complots, les noirs secrets et les trahisons. Un univers qui a sa propre histoire et géographie. Il y a d’ailleurs une carte sur l’intérieur de la couverture de devant. Elle donne cette impression d’être une carte à l’ancienne où seules les informations essentielles sont données.

Quand aux personnages, ils sont tous intrigants. Ils sont tous dotés d’une personnalité qui leur est propre et un vécu que l’on apprend à connaître par brides. Aucun n’est lisse : ils ont des doutes, des blessures, des défauts, des failles, des rêves et leurs principes. On ne peut donc rester indifférents à l’un d’entre eux. J’ai particulièrement apprécié le personnage d’Obrigan mais également celui de Jarekson. D’ailleurs, j’ai suivi avec grand intérêt l’évolution de leurs personnages et de leurs relations durant tout le roman. Et le personnage de Tobias m’a agréablement surpris

Druide est un roman où on ne s’ennuie pas. Olivier Peru nous entraîne dans un monde en changement sans jamais vraiment nous dire si ce sera pour le meilleur ou pour le pire.E

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Druide [Texte imprimé] Oliver Peru
    de Peru, Olivier
    Éclipse / Eclipse fantasy
    ISBN : 9782362700224 ; 21,99 € ; 25/10/2010 ; 528 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

La menace de l'ombre

8 étoiles

Critique de Elko (Niort, Inscrit le 23 mars 2010, 46 ans) - 19 septembre 2021

J’ai déjà pu apprécier le travail de scénariste d'Olivier Peru et c’est avec intérêt que je me suis plongé dans ce roman.

Dans un monde où 2 royaumes sont en perpétuelle rivalité, le peuple des druides se présente comme un facteur de stabilité. Mais quand ce dernier est en péril, menacé par des forces aussi puissantes qu’insaisissables, qui pourra empêcher le chaos ?

L'auteur présente un univers cohérent, tissé de mystères et de secrets. Les druides, en osmose avec le monde du vivant, reclus dans leur forêt, terre sacrée, y font figure de sages et de gardiens. Les hommes, belliqueux et rancuniers, ne sont pas si manichéens qu’il y parait. L’ensemble fonctionne bien même si certaines motivations restent floues.

Réussir à poser un monde et une histoire aussi complexes dans un seul tome est un exercice périlleux. Objectif atteint par Olivier Peru qui m'a offert un bon moment de dark fantasy.

Un roman original mais qui souffre de longueurs

7 étoiles

Critique de Ayor (, Inscrit le 31 janvier 2005, 50 ans) - 5 février 2017

Cet auteur français à la plume agréable, plus connu dans le domaine de la bande dessinée, propose un roman original et intéressant mais souffrant parfois de confusion et de répétitions.
En effet certaines explications arrivent tard, voire très tard, ce qui déroute un peu sur le moment tant les réactions et les dialogues paraissent étonnants ou inadaptés. Ce n’est que bien plus tard que l’on comprend ceux-ci et que l’ensemble prend plus de sens. Certains passages nécessitent donc des relectures si l’on veut tout bien saisir, mais je ne peux m’empêcher de trouver cela maladroit.

Quelques longueurs et répétitions parsèment le récit, ce qui alourdit inutilement l’œuvre et occasionnent non seulement des ruptures de rythme dommageables, mais également et malheureusement un soupçon d’ennui.

Les côtés positifs maintenant, avec notamment les personnages aux portraits travaillés et attachants surtout le maître Loup, Obrigan Yslain, et le prince Jarekson, héritier de la couronne du Rahimir. L’ensemble des héros révèlent de bonnes surprises quant à leurs intentions et leurs désirs de défendre les intérêts de leurs peuples.

L’action également est bien présente avec des scènes de combat, voire de carnage, limpides et gores, mais sur la fin bien trop nombreuses et répétitives.

Finalement, le point fort réside dans l’originalité de ce roman qui met en lumière une communauté de druides, forte de quatre ordres chargés de veiller, via le « Pacte Ancien », à ce qu’une paix, malgré tout fragile, perdure entre les différents royaumes.

La Fantaisy regagne ses lettres de noblesse

9 étoiles

Critique de Buck (Rennes, Inscrit le 20 juin 2010, 34 ans) - 2 décembre 2015

Druide:
QUELLE HISTOIRE !!! Je l'avais pris en vacance avec moi et je n'ai pas réussi à le décrocher (au point lire tard et de marcher au radar le matin).
Le point fort de ce livre, c'est d'abord son histoire digne des grandes sagas fantaisy. Olivier Peru écrit un ouvrage limpide et subtilement bien construit sur l'échelle du temps (…sur une longue échelle).

Obrigan, le héros de cette histoire a un charisme digne de son rang de héros. J'ai trouvé ce personnage très bien construit avec ses faiblesses et ses atouts. Il doute, il avance, il perd des alliées, il reste combatif et reperd. Pour illustrer, l'histoire nous raconte qu'il a été récemment élu maître-druide et il a la charge de l'éducation de deux apprentis-druides. Cette caractéristique qui pourrait amener de confiance et force (trop) au personnage mais il amène aussi son lot de faiblesses. Le héros reste humain, tout cela est bien construit tout au long des lignes. De ce personnage, on avance réellement avec lui dans l'intrigue et on ne le suit pas par défaut. Les personnages secondaires sont aussi remarquables.

L'histoire est aussi admirable. On est transporté sur ce continent avec ses lieux, son histoire et ses guerres, ses clans. Un grand bravo à Olivier Peru pour avoir retranscrit une épopée de 1000 ans en un livre tout en restant clair et limpide à lire. Le territoire est cohérent avec l'installation du mystère de la crevasse dès le début du livre. On note toutefois que la carte au début du livre n'est pas complète. On est parfois perdu dans certains voyages. La magie, élément essentielle de ce genre n'est pas assez mise en avant. En ce qui me concerne, j'aime beaucoup quand la magie imprègne tout l'univers et qu'elle soit mise en avant. Dans Druide, Olivier Peru a choisi que la magie soit mise en avant par petites doses en se liant avec la faune et son environnement direct. C'est aussi un choix qui équilibre le roman et le rend cohérent avec Obrigan, les druides et les royaumes.

Excellent roman de Fantaisy, Druide se révèle un livre aussi accrochant que bien construit. De ce que l'on peut voir dans les librairies, l'image de la Fantaisy est un peu désuète, enfantine et traînée dans des histoires d'amours vide, loin d'histoires référencées, grandioses et très inventives (Robin Hobbs). Grâce à Olivier Peru et Druide et à d'autres écrivains talentueux, la Fantaisy regagne ses lettres de noblesse.

peut-être

2 étoiles

Critique de Magicite (Saorge, Inscrit le 4 janvier 2006, 44 ans) - 4 juin 2014

On m'a offert ce livre me sachant amateur de (littérature) fantasy et de bd.
Malgré plusieurs tentatives de lecture je m'ennuie.
Certes il y a peut être un monde original et intéressant derrière mais le style imagé est loin d'apporter la crédibilité et le rythme nécessaire aux bonnes histoires. Le héros est bien sûr un être fort physiquement et mentalement ainsi que torturé et tortueux à en rendre jaloux les dieux antiques... mais le style épouvantable allié à de tels poncifs et une intrigue qui peine à s'installer ont eu raison de mes capacités de lecture 3 fois à plusieurs intervalles.
Pourquoi critiquer un roman que je n'ai pas lu jusqu'au bout? Simplement parce que je n'irai pas plus loin et que ces (3) tentatives m'ont suffi à me faire un avis (sur ce tiers de livre non dépassé).
L'auteur étant un auteur de BD (sur les mêmes thèmes) a essayé de transposer son univers BD, loin de vouloir hiérarchiser les arts c'est cette transposition qui je crois ne passe pas pour moi: pour cela il aurait fallu que l'auteur ait de réelles capacités littéraires dont ce livre est exempt.
1 étoile pour avoir aligné des mots et des descriptions baroques et colorées.

Forums: Druide

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Druide".