L'Empire du centurion de Sean McMullen

L'Empire du centurion de Sean McMullen
(The centurion's empire)

Catégorie(s) : Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par CC.RIDER, le 18 janvier 2011 (Inscrit le 31 octobre 2005, 64 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (21 771ème position).
Visites : 2 572 

Uchronie et Science-fiction

En 71 de notre ère, un jeune soldat romain, Vitellan Bavalius est le seul survivant d'un naufrage en mer Tyrrhénienne. Il reste inconscient pendant cinq jours immergé dans les eaux glacées et finit par échouer sur une plage. Donné pour mort, il arrive à être rappelé à la vie. Ce sauvetage miraculeux attire l'attention des Temporiens, une société secrète qui pratique le voyage temporel pour mieux veiller sur le monde. En effet, ceux-ci ont mis au point un élixir d'immortalité dont l'injonction permet à leur organisme d'entrer en hibernation et de séjourner dans la glace pendant de longues périodes. Vitellan réapparaîtra ainsi en 870 dans une Angleterre dévastée par les incursions danoises. Il aidera les Anglais à s'en débarrasser. Puis, en 1358, il revivra en France et se retrouvera en pleine Jacquerie, cette révolte des gueux contre leurs seigneurs. A cette époque, l'affaire commencera à se compliquer quand Jacques Bonhomme, leur meneur dérobera une fiole d'élixir. Lors du dernier retour, en 2028, Vitellan pourra-t-il encore exercer son action bénéfique dans un monde archéo-futuriste violent, fanatique, dans lequel la médecine et la science auront fait des progrès considérables alors que l'homme n'aura guère évolué si ce n'est en ayant perdu les notions de loyauté, de chevalerie et de fidélité ?
Un magnifique roman uchronique et de science-fiction pure (la seconde partie est extraordinaire d'imagination et de rebondissements) proposé par un auteur australien, de formation scientifique et en plus historien, qui sait de quoi il parle. Sous les aspects d'un livre de divertissement à l'intrigue vivante, rythmée et très bien menée, nombre de sujets sérieux sont abordés d'une manière intelligente et bien documentée : la cryogénisation, les évolutions possibles de la médecine et de la chirurgie, le devenir des empires, la montée et le déclin des civilisations, le vivre ensemble et le retour à la barbarie et aux petites féodalités (omniprésence des gangs et des sectes). Un texte à conseiller à tous qui s'intéressent à la bonne littérature de l'imaginaire celle qui va au-delà des jolies fusées et des vilains extra-terrestres à tentacules...

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • L'empire du centurion [Texte imprimé] Sean McMullen trad. de l'anglais, Australie, par Thierry Arson
    de McMullen, Sean Arson, Thierry (Traducteur)
    J'ai lu / Millénaires (Paris. 1998).
    ISBN : 9782290327357 ; 20,00 € ; 11/03/2003 ; 445 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Voyage dans le temps

8 étoiles

Critique de Nabu (Paris, Inscrit le 26 février 2005, 36 ans) - 11 mars 2012

« L’empire du centurion » est un récit de science-fiction prenant place sur plusieurs périodes de l’histoire. A l’époque de la Rome antique, un groupe constitué d’élites de la Nation met au point un processus « d’immortalité ». En réalité, il s’agit plus d’une machine à voyager dans le temps. Il consiste à mettre l’homme dans un bloc de glace et à le faire traverser les âges grâce à un élixir d’antigel qui permet de conserver le corps.

Un centurion, nommé Vitellan, attire l’attention de ce groupe et se voit offrir l’immortalité à son tour. Il va alors voyager plusieurs fois à travers les siècles, passant de Rome au moyen-âge avant d’arriver à notre époque en 2029.

L’histoire ne paraît pas excitante en soi, mais elle m’a laissé une bonne impression. L’intérêt se situe au niveau de l’adaptation du romain aux différentes époques ainsi que les différents personnages rencontrés. Sean McMullen s’en tire très bien de ce côté-là. J’ai trouvé qu’il arrivait à poser le cadre des différentes périodes avec une très bonne précision.

L’intrigue se pose également sur l’adoration et la fascination que provoquent ces « immortels » qui voyagent à travers les âges. L’auteur montre ainsi que malgré les progrès technologiques, certaines choses restent toujours les mêmes.

Ce n’est donc pas le livre de l’année mais il permet de mélanger roman historique et science-fiction avec une histoire fort agréable. Les reproches se situeront sur des personnages un peu trop lisses et une fin qui m’a fait penser à un film d’action avec des rebondissements peut-être trop prévisibles et trop serrés dans le temps. De plus, on regrettera un lexique parfois un peu trop obscur avec comme excuse de vouloir « scientifiser » les discours des personnages.

Forums: L'Empire du centurion

Il n'y a pas encore de discussion autour de "L'Empire du centurion".