Khrouchtchev : La réforme impossible de Jean-Jacques Marie

Khrouchtchev : La réforme impossible de Jean-Jacques Marie

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Histoire

Critiqué par CHALOT, le 29 mai 2010 (Inscrit le 5 novembre 2009, 74 ans)
La note : 10 étoiles
Visites : 3 408 

la première bibliographie française de Khroutchev

KHROUTCHEV : UN STALINE AUX PETITS PIEDS !

Des militants et même des historiens ont fait de Khroutchev une icône ou un réformateur mal compris;
les « communistes » chinois l'ont diabolisé en le rendant responsable de tous les maux et notamment de la crise du mouvement communiste international, il aurait été un liquidateur.
Jean-Jacques Marie , historien propose une biographie qui s'appuie sur l'analyse de textes qu'il a traduits lui-même, qu'il s'agisse de procès-verbaux ou de lettres inédites.
Dans son « Khroutchev, la réforme impossible » qu'il a fait publier dans la collection « Biographie Payot », il montre comment ce dirigeant, particulièrement docile sous Staline réussit à effectuer le toilettage nécessaire et indispensable appelé abusivement « la déstalinisation » pour asseoir son propre pouvoir bureaucratique.
Sans avoir étudié ou même lu les grands classiques du marxisme, Khroutchev sut se hausser au plus haut niveau en restant « un exécutant docile un peu benêt », le trait est sévère mais correspond aux différents témoignages recueillis et au jugement que l'on peut porter sur les discours fouillis de ce dirigeant.
A la mort de Staline, l'URSS avait besoin d'un « réformateur » pour maintenir l'essentiel et éviter l'explosion sociale pouvant remettre en cause la domination de cette caste parasitaire qu'est la bureaucratie soviétique... On est loin du socialisme comme le montre l'auteur.
En mai 1957, Khroutchev lui-même livre sa propre vision : « Dans l'activité du camarade Staline nous voyons deux aspects : l'aspect positif que nous appuyons et apprécions hautement et l'aspect négatif que nous critiquons, condamnons et rejetons »... Staline est trop brutal, il fait peur à de nombreux de ces dirigeants qui ont vu le dictateur faire assassiner des centaines de milliers de communistes et « d'opposants ».. Il faut mettre fin à la terreur excessive, effectuer quelques réajustements mais maintenir le cap!
Le rapport «secret » du XX ème congrès du PCUS est bien un texte sévère qui fait l'effet d'une bombe dans le mouvement communiste international et nombre d'intellectuels russes et occidentaux ont pensé que ce document allait mettre fin à une politique répressive et à une orientation politique empêchant les forces productives de se développer.
Il n'en fut rien et la politique de Khroutchev mena le pays à la ruine, ce dirigeant n'hésita pas à liquider physiquement ses opposants comme Béria , à se lancer dans des réformes économiques agricoles et industrielles extravagantes et à réprimer férocement l'insurrection hongroise de 1956.
Comme l'affirme le romancier hongrois Joseph Lengyel qui a passé onze ans au goulag :
« Un appareil semblable ne peut se consolider que s'il écrase tous ceux qui ont la même valeur, honneur ou capacité personnelle....Etre soupçonné d'avoir la moindre qualité-même si la présomption est sans fondement-suffit pour succomber ».
Khroutchev n'hésitera pas à mater une révolte ouvrière qui coûtera la vie à trente travailleurs de Novotcherkassk en 1962.
Il fallait stopper toute velléité de contestation pouvant remettre, en cause une autocratie devenue anti ouvrière et réactionnaire.
Quand Khroutchev devient un frein et risque par son impopularité et sa politique à conduire la population à s'en prendre au régime même, ses « amis » sont prêts à s'en débarrasser, ce qu'ils font en 1964 en le démettant « démocratiquement de ses fonctions »
« les clans bureaucratiques, libérés de toute peur, ont commencé à se dessiner des fiefs, sans que Khroutchev fasse réellement obstacle aux aspirations de la couche sociale dont il était le mandant »...

Mais il s'agit là du début du commencement de la fin lente d'un régime qui a trahi la révolution d'octobre et mené à la dislocation de l'URSS et au dénouement que l'on sait !

Jean-François CHALOT

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Khrouchtchev : La réforme impossible

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Khrouchtchev : La réforme impossible".