Batman - The Killing Joke de Alan Moore (Scénario), Brian Bolland (Dessin)

Batman - The Killing Joke de Alan Moore (Scénario), Brian Bolland (Dessin)
( Batman : the killing joke)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Comics

Critiqué par Oguz77, le 14 décembre 2009 (Inscrit le 24 novembre 2009, 45 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 5 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (1 476ème position).
Visites : 6 108 

La naissance du Joker

Présentation de l'éditeur
Tout ce qui différencie un fou d'une personne saine d'esprit, c'est un mauvais jour. Le joker, l'ennemi de Batman, en est persuadé. Il s'échappe de l'asile d'Arkham et va tout faire pour prouver au monde qu'il a raison. Mais pour ce faire, il va avoir besoin du commissaire Gordon et de sa fille Barbara...



Réédition Deluxe d'un comics de 46 pages paru en 1988, cette aventure de Batman est une des meilleures du genre.
Le travail de Brian Bolland aux dessins et à la couleur est tout bonnement stupéfiant. Les expressions faciales du Joker, en particulier, ne peuvent laisser indifférent.. Ce travail de précision et de style crée une ambiance toute particulière, à mi-chemin entre la fête foraine et l'asile psychiatrique. C'est donc un Batman qui s'oriente incontestablement autour de la personnalité du Joker, palpable à chaque image.
Le scénario est également une réussite avec l'alternance entre présent (le duel Batman-Joker) et passé (Qui était le Joker avant de le devenir ? Comment en est-il arrivé là ?).
Peut-être peut-on regretter la taille de l'histoire (46 pages, c'est assez peu...) mais mieux vaut un petit diamant qu'un gros caillou. Pour les amateurs du genre, une œuvre incontournable, donc.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Batman [Texte imprimé], the killing joke scénario, Alan Moore dessin et couleurs, Brian Bolland traduction, Jérôme Wicky...
    de Bolland, Brian (Illustrateur) Moore, Alan (Scénariste)
    Panini / DC icons
    ISBN : 9782809409642 ; 22,00 € ; 26/08/2009 ; 150 p. ; Cartonné
  • Killing joke [Texte imprimé] scénario, Alan Moore dessin & couleur, Brian Bolland
    de Moore, Alan Bolland, Brian (Illustrateur)
    Urban Comics / Collection DC deluxe
    ISBN : 9782365773478 ; 14,00 € ; 06/03/2014 ; 72 p. ; Relié
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

"Souriez !"

10 étoiles

Critique de Antihuman (Paris, Inscrit le 5 octobre 2011, 39 ans) - 8 octobre 2013

Très bon comic qui retourne aux sources puis explique le passé des deux ennemis jurés. Curieusement le Joker a vraiment de l'énergie à vendre et à revendre (et c'est un peu normal puisque celui-ci est tombé dans une cuve d'acide.) De la fête foraine au fonctionnaire turpide il n'y a qu'un pas, n'est-ce pas ? Quel guichet choisir je me le demande...

Enfin c'est étrange comme les costumes de carnaval ont parfois l'air de tenues les plus sérieuses, tout comme d'ailleurs le criminel peut avoir l'aspect d'un innocent et le fou celui d'un juge juste et bon. Parfois le destin nous joue des tours et nous nous retrouvons absolument seuls, et de l'esprit jusqu'à la folie il n'y a soudain qu'un bond !
D'autre part il s'agit bien d'une des plus ambigues graphic-novel avec Batman, puisque les vues de nos deux héros semblent se rejoindre à la toute fin et ce sans pour autant considérer la vérité telle une courtisane de bas-étage - puisque de toute façon il s'agirait d'une gueuse appartenant quelque grappe... Bientôt le mariage donc ? En tout cas ce ne sont pas leurs grossiers poursuivants qui les attraperont un jour.


Sublime !

8 étoiles

Critique de Batman38 (, Inscrit le 14 octobre 2012, 32 ans) - 15 octobre 2012

Alan Moore nous fait découvrir la naissance du Joker ! Enfin la version officielle de sa naissance. C'est le seul comic où l'on découvre l'identité et le vrai visage de Jack Napier.
J'ai adoré ce comic ! C'est dans celui-ci que le Joker tire sur Barbara Gordon et la rend paraplégique. Son but est de montrer qu'on peut devenir fou du jour au lendemain à cause d'une mauvaise journée comme ça lui est arrivé !

Ce bouquin nous montre qu'il existe bel et bien un lien entre Batman et le Joker et qu'il est plus nuancé qu'il n'y parait !

Je le recommande sans réserves pour ceux qui aiment le Joker !

Incontournable pour les fans de Batman

10 étoiles

Critique de Nance (, Inscrite le 4 octobre 2007, - ans) - 14 août 2012

L’histoire est quasi-anecdotique, c’est court et tout se passe sur un très court lapse de temps, mais elle va changer la mythologie de la franchise.

Une mauvaise journée, aux yeux du Joker c’est tout ce qui sépare un homme sain d’esprit à un fou. Il décide de faire un exemple avec le commissaire Gordon, un homme connu pour ses valeurs morales bien ancrées.

J’ai ADORÉ ! C’est un fait établi que cette bande dessinée est plus ou moins reniée par son auteur (Alan Moore, de Les Gardiens), mais ça n’a pas arrêté les admirateurs de la citer comme une des grandes bédés de la franchise, je ne crois pas que sa réputation est surfaite. Pour une petite bande dessinée, elle a une certaine idée de grandeur. Pas de réponses faciles, beaucoup de non-dits. Une bande dessinée ambiguë, sombre, drôle et cruelle... à l’image du Joker. Les illustrations sont à tout le moins égales au texte. Je ne connais pas le coloriage original pour comparer, les couleurs ont été refaites dans mon édition, mais c’était du tout bon. Très recommandable et pas obliger d’avoir lu d’autres albums de la franchise pour comprendre.

« Quand le monde va à vau-l’eau, quand l’horreur squatte les journaux, quand famine, guerre et violence te gâchent la vie... moi j’connais un truc extra, essaie-le et tu verras, à chaque fois le sourire est garanti... »

Une très mauvaise blague

10 étoiles

Critique de Killeur.extreme (Genève, Inscrit le 17 février 2003, 41 ans) - 24 mai 2011

Le Joker s'évade et cette fois ci il s'en prend au commissaire Gordon, il tire sur sa fille Barbara la rendant paralytique et la fait violer par ses hommes de main (ce n'est pas explicitement dit ni montré mais c'est quand même fortement suggéré). Son but? Rendre Gordon fou et ainsi prouver qu'une mauvaise journée peut faire basculer l'esprit de tout être normal. Batman doit intervenir rapidement....

Cette aventure de Batman ne dure qu'une quarantaine de pages, mais quelles pages!!! tant au niveau du scénario que du dessin, on n'est plus dans un comic book, on atteint l'oeuvre d'art !!!! Le Joker est clairement le personnage principal, on assiste même à sa genèse (bien que celle ci soit remise en question à la fin).

La fin (que je ne dévoilerai pas) laisse sans voix. Un classique.

Forums: Batman - The Killing Joke

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Batman - The Killing Joke".