Holmes (1854/†1891 ?), livre I : L'adieu à Baker Street de Luc Brunschwig (Scénario), Cecil (Dessin)

Holmes (1854/†1891 ?), livre I : L'adieu à Baker Street de Luc Brunschwig (Scénario), Cecil (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Aventures, policiers et thrillers

Critiqué par Dirlandaise, le 1 décembre 2009 (Québec, Inscrite le 28 août 2004, 67 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (38 966ème position).
Visites : 4 175 

Une mort mystérieuse et inexpliquée

Je suis vraiment impressionnée par cette bande dessinée qui retrace les circonstances de la mort du célèbre détective Sherlock Holmes. Le début est percutant. On y voit l’ami de Holmes, le docteur Watson penché sur les Chutes de Reichenbach dans lesquelles son ami est supposément disparu, entraînant avec lui son pire ennemi en la personne du professeur Moriarty. Watson appelle son ami de toutes ses forces mais évidemment, il n’obtient aucune réponse. Cependant, il découvre des objets laissés par le disparu sur un rocher près de la cascade ainsi qu’une note écrite de la main de Holmes. Commence alors pour le meilleur ami du grand détective une enquête visant à découvrir la vérité sur cette mort mystérieuse et inexpliquée. Le docteur Watson fera des découvertes étonnantes sur l’homme qu’il croyait bien connaître mais qui lui a toujours caché une partie de son passé.

Je suis généreuse en étoiles car c’est vraiment du beau travail. Les dessins de Cecil sont magnifiques bien que de facture classique. Très peu de couleurs, seulement des tons de bleu acier, de noir et de blanc plongent le lecteur dans une atmosphère brumeuse tout à fait londonienne. Le trait est élégant et racé. Les détails abondent et les cadrages sont soignés. Le tout dégage une douceur très agréable qui m’a incitée à relire l’album en entier rien que pour le plaisir de me replonger dans ce climat mystérieux du Londres du dix-neuvième siècle. Curieusement, c’est très reposant et apaisant comme lecture et cela donne le goût de se replonger dans l’univers de Sherlock Holmes et relire toutes ces histoires savoureuses issues de l’imaginaire unique de Conan Doyle.

Le scénario ne comporte aucune faiblesse et j’étais tellement captivée par l’histoire que je suis parvenue à la fin sans voir le temps passer. On retrouve comme personnages bien évidemment le docteur Watson mais aussi le jeune Wiggins devenu détective privé, l’agent Field, l’inspecteur Patterson, Mycroft Holmes le frère de Sherlock et beaucoup d’autres.

La perfection est atteinte avec cet album que je vous recommande vivement si vous aimez le célèbre détective et son univers londonien. Une série en voie de devenir culte.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • L'adieu à Baker Street [Texte imprimé] récit de Luc Brunshwig dessins et couleur de Cecil
    de Cecil, (Illustrateur) Brunschwig, Luc (Scénariste)
    Futuropolis
    ISBN : 9782754800488 ; 12,00 € ; 06/11/2008 ; 36 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Holmes (1854/†1891 ?)

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Elémentaire.

4 étoiles

Critique de Hexagone (, Inscrit le 22 juillet 2006, 51 ans) - 19 juin 2010

Rien de bien surprenant dans ce titre qui use de ficelles pour tenir en haleine le lecteur coûte que coûte. Certes le dessin est de qualité, l'ambiance présente et l'atmosphère bien rendue. L'ambiance de " From Hell " plane comme une ombre sur cette bédé qui ravira les Holmes maniaques, mais qui laissera sur leur faim les bédéphiles qui pouvaient attendre un peu plus de ce genre de bouquin qui se place d'entrée de jeu dans les bédés cultes et indispensables. Il manque un je ne sais quoi qui à mon sens ferait de ce livre autre chose qu'une copie conforme, sauf à mes attentes.

Forums: Holmes (1854/†1891 ?), livre I : L'adieu à Baker Street

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Holmes (1854/†1891 ?), livre I : L'adieu à Baker Street".