La légende de Cassidy, tome 2 : Le Syndicat des pilleurs de train de Roger Martin (Scénario), Asaf Hanuka (Dessin)

La légende de Cassidy, tome 2 : Le Syndicat des pilleurs de train de Roger Martin (Scénario), Asaf Hanuka (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Légende, contes et histoire

Critiqué par Shelton, le 10 août 2009 (Chalon-sur-Saône, Inscrit le 15 février 2005, 66 ans)
La note : 7 étoiles
Visites : 3 370 

Une sacrée aventure...

[critique des deux premiers albums de la série]

Lire pour briser les amarres, prendre la direction des grandes étendues de l’Ouest et même pour s’éclater dans l’aventure totale… Oui, c’est aussi cela la lecture… Mais, que voulez-vous, je suis un fan de western depuis si longtemps que ce n’est pas le moment de se refaire… surtout quand j’en trouve un en bédé assez original et qui mérite le détour… une sorte de fresque sociale dans la grande aventure de l’Ouest…
Nous allons prendre la direction du Wyoming pour y retrouver un certain Sean Cassidy… Nous sommes en 1892…
Et pourtant la bande dessinée de Roger Martin et Asaf Hanuka ne commence pas en ces temps héroïques. Tout prend naissance lors de la chasse aux sorcières après la seconde guerre mondiale, en pleine guerre froide. C’est à ce moment-là que l’un des personnages découvre une malle renfermant les reliques de Cassidy… Dès lors, nous entrons dans la légende de Sean Cassidy…
Roger Martin est un expert en histoire des Etats-Unis, en histoires secrètes… Il est déjà le scénariste de la série bédé AmeriKKKA. C’est d’ailleurs probablement une des petites failles de cette série western : il est tellement historien, il veut tellement bien faire, être si précis et si exhaustif, qu’il en oublie, parfois, de s’occuper de son héros, Sean Cassidy. Il est un peu trop froid, un peu distant et cela manque d’un souffle épopée que d’autres auteurs, sur des thèmes proches, avaient su mettre en place, reconnaissons-le, au détriment de certaines précisions historiques… Les séries Mac Coy ou Blueberry étaient beaucoup plus épiques, tout en ayant bien un cadre historique… Mais revenons à Cassidy !
Vous connaissiez Butch Cassidy et vous dites que je dois faire une erreur… Sean Cassidy, il n’existe pas… Oui, mais c’est là la force de Roger Martin, il raconte une histoire, celle d’un homme déraciné et plongé dans ces périodes difficiles où les grands éleveurs, les Barons du bétail, sont en train de spolier le petit peuple venu pour cultiver son lopin de terre ou prendre soin de ses quelques têtes de bétail… Une époque où le pistolet fait office de loi… Des temps lointains qui ont montré que la barbarie était bien présente…
Sean Cassidy, personnage de fiction, va rencontrer Sundance, probablement un personnage historique, dans le premier volume de cette série. A deux, ils tenteront de faire régner la justice, leur justice, c’est à dire qu’ils deviendront, progressivement, des hors-la-loi… Dans le second volume, ce sera Butch Cassidy, personnage bien réel, qu’ils rencontreront et ce sera la création du Syndicat des pilleurs de train, fait historique… Butch ne s’appelait pas Cassidy, il a pris le nom de celui qui lui avait tout appris et il décidera que Sean Cassidy ne portera plus que le nom de Sean…
Attaques de train, attaques de banques… la vie est rythmée, périlleuse, les amis meurent trop souvent ou vont finir en prison… Sean, Sundance, Butch décident de prendre le large et d’aller voir ce qui se passe du côté de l’Argentine… mais ce sera la suite de cette histoire lorsque le troisième tome sortira…
Cette série donne une multitude d’éléments sur la vie aux Etats-Unis à la fin du dix-neuvième siècle, au début du vingtième… On comprend très bien la mentalité des uns et des autres, on suit ces petits paysans venus de loin pour commencer une nouvelle vie, les rapports tendus entre riches et pauvres, Blancs et Noirs, Blancs et Indiens, entre les différents Etats… Sous cet angle, c’est une très bonne série, très instructive…
Les dessins d’Asaf Hanuka sont au premier abord un peu approximatifs, mais, d’une part on s’y habitue très facilement car ils donnent un peu de liberté et de souffle à l’histoire, et, d’autre part, ils s’améliorent tout au long des deux volumes parus. Le dessinateur, comme souvent dans une série, finit son étude de personnages tout au long du démarrage de l’histoire…
Malgré quelques défauts de jeunesse (ça s’arrangera) et du genre historique (au moins on apprend beaucoup), j’ai lu ces deux premiers albums avec beaucoup de plaisir et je pense que vous devriez être beaucoup dans la même situation surtout si vous êtes curieux de l’histoire américaine, que vous aimez les grandes chevauchées à travers les States, que l’aventure vous fait rêver, que les destins humains vous laissent parfois dubitatifs… Allez, n’hésitez pas et découvrez qui fut réellement Sean Cassidy…
Cette série est annoncée comme une trilogie… donc bonne lecture et à suivre !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Le syndicat des pilleurs de train [Texte imprimé] scénario, Roger Martin dessins, Asaf Hanuka...
    de Hanuka, Asaf Martin, Roger (Scénariste)
    EP éd. / Trilogies (Paris)
    ISBN : 9782848100524 ; 9,00 € ; 01/03/2005 ; 48 p. ; Album
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  La légende de Cassidy
  • La légende de Cassidy, tome 2 : Le Syndicat des pilleurs de train

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: La légende de Cassidy, tome 2 : Le Syndicat des pilleurs de train

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La légende de Cassidy, tome 2 : Le Syndicat des pilleurs de train".