Sans famille de Hector Malot

Sans famille de Hector Malot

Catégorie(s) : Enfants => 10-12 ans

Critiqué par Pétoman, le 3 décembre 2001 (Tournai, Inscrit le 12 mars 2001, 46 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 10 étoiles (basée sur 5 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (707ème position).
Visites : 7 178  (depuis Novembre 2007)

La merveille de la littérature de la jeunesse

Qui n'a pas au moins vu le dessin animé de Rémy sans familles?? moi j'ai même lu le livre et quelle merveille.
Remy est un enfant abandonné par une riche famille, il est d'abord recueilli par la brave madame Barberin mais le père Barberin, désargenté, le vendra au vieil artiste ambulant Vitalis . Alors Rémy fera un tour de France avec son bon bon maître ainsi qu'avec Capi, Joli Coeur... il rencontrera aussi la belle dame sur le bateau, son ami... une belle histoire, un beau moment de poésie. Une belle fin genre happy end... l'itinéraire d'un enfant pas gâté quoi... c'est sublime, très beau. sans doute à cause de la lecture de ce livre que j'ai décidé de faire mon mémoire sur la littérature enfantine... à lire absolument... en plus, quelque part, c'est un traité d'éducation, l'air de rien.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Un chef-d'oeuvre à lire et relire.

10 étoiles

Critique de Sotelo (Sèvres, Inscrit le 25 mars 2013, 38 ans) - 15 novembre 2021

Classique absolu de la littérature française, il n'y a tout simplement rien à redire à "Sans famille". Tout est parfait : une histoire déchirante incroyablement émouvante, remplie de personnages tous plus attachants les uns que les autres, une écriture simple mais d'une infinie richesse... Véritable leçon de vie, d'une intensité rarement vue en littérature, "Sans famille" bouleverse par son universalité qui en fait un chef-d'oeuvre absolu, qui traversera à n'en pas douter les siècles, et fera chavirer les coeurs d'innombrables générations de lecteurs de par le monde. Magique.

Pour les jeunes et les moins jeunes

10 étoiles

Critique de Ayor (, Inscrit le 31 janvier 2005, 49 ans) - 7 décembre 2018

Magnifique histoire que ce classique de la littérature française, d’une tristesse absolue dans son premier tiers, puis de meilleur augure par la suite.

L’auteur, au style soigné mais simple à suivre, dépeint les conditions de vie difficiles d’une grande partie de la population de l’époque, surtout celle du monde rural, vivant de peu et bien souvent dans des conditions extrêmement précaires.

Ce qui force l’admiration c’est le profil de Rémi, d’une grande force morale face à tant d’adversité mais également d’une bonté naturelle, tourné vers l’autre, toujours prêt à aider son prochain, ne cédant jamais au désespoir malgré des situations plus éprouvantes les unes que les autres. Certes l’on pourrait remettre en cause la crédibilité du personnage mais pourtant l’idée ne nous effleure pas, tant tout cela est exposé de manière très naturelle.

Une œuvre d’une grande tristesse certes, mais possédant un fond perpétuellement optimiste et une véritable croyance aux vertus de la persévérance.

Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir

9 étoiles

Critique de Epona (Ligny, Inscrite le 17 avril 2001, 30 ans) - 25 mars 2002

Il ne faut jamais baisser les bras, quoi qu'il arrive il faut pouvoir continuer sa route et prendre ce qui vient, le bon comme le mauvais. A force de courage et de bonne volonté, les jours meilleurs arrivent enfin (mais ce n'est pas souvent vrai dans la vie) Voilà ce que j'ai retenu de ce très beau livre que j'ai beaucoup aimé.

le meilleur livre

10 étoiles

Critique de Snooopy (Montreal, Inscrit le 24 janvier 2002, 34 ans) - 24 janvier 2002

je suis très content d’être tombé sur un livre comme celui-là et c'est le meilleur que j'ai lu et j'ai même fait un exposé sur ce livre a l’école je vous conseille de le lire merci

Forums: Sans famille

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Sans famille".