Oeuvres complètes de Albert Londres, Pierre Assouline (Autre)

Oeuvres complètes de Albert Londres, Pierre Assouline (Autre)

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Economie, politique, sociologie et actualités

Critiqué par Fa, le 26 décembre 2008 (La Louvière, Inscrit le 9 décembre 2004, 47 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (12 523ème position).
Visites : 4 514 

Grand témoignage

Ce qui m'a d'abord frappé dans cet imposant recueil des plus grands reportages d'Albert Londres, c'est l'énergie inépuisable et le courage sans faille déployés à la recherche de la vérité. A l'époque où l'on ignorait encore les voyages en avion et les télécommunications, Londres n'hésitait jamais à traverser la planète pour aller à la source même de l'information. Une information de seconde main ne l'intéresse tout simplement pas.

Dans cette démarche, il nous amène successivement au bagne en Guyane, dans les prisons militaires françaises du désert maghrébin, dans les asiles de fous, dans une Chine en proie à l'instabilité politique, dans le milieu marseillais, suivre la traite des blanches, en Afrique équatoriale française, chez les juifs en quête de la terre promise, chez les pêcheurs de perles d'Arabie et dans la poudrière des Balkans. A chaque fois, il témoigne de la situation des individus face à un système qui souvent les utilise, voire les broie.

Albert Londres privilégie dans son oeuvre le ressenti des situations qu'il rencontre plus que l'analyse des faits et des enjeux sous-jacents. Cela dit, la recherche des faits "en première main" n'est-elle pas la meilleure assurance de tendre vers la vérité en refusant de se contenter du prêt à penser?

Petit bémol sur le style, dont la concision extrême rend parfois difficile de suivre le fil du raisonnement, mais bon ce n'est pas essentiel pour ce type d'ouvrage.

Merci en tout cas à ceux qui m'ont offert ce livre. Ce petit billet leur est dédié.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Grandeur du reportage journalistique

10 étoiles

Critique de Falgo (Lentilly, Inscrit le 30 mai 2008, 83 ans) - 25 juin 2017

Albert Londres a très probablement joué un rôle dans les destins de Hervé Ghesquières, de Stephan Villeneuve, de Véronique Robert et de tant d'autres. Florence Aubenas a suivi une démarche analogue à la sienne pour rédiger "En France". Il n'a pas créé le reportage journalistique, mais lui a donné ses lettres de noblesse. Et avec une maîtrise qui fait que, près de cent ans après leur rédaction, leur lecture est tellement passionnante.
L'ampleur avec laquelle sont traités les sujets ( La Chine, Le Bagne, les Juifs, etc.) a permis de réunir en livres les articles publiés au jour le jour dans la presse quotidienne de l'époque. Certains ont un intérêt historique (La Bagne, par exemple). D'autres conservent une étonnante acuité (Le Juif Errant est arrivé).
Cette ampleur est factuelle. Albert Londres multiplie les portraits, les scènes, les entretiens, les visites et les met bout à bout à la façon d'un puzzle pour dessiner un tableau du thème traité. Il a parcouru le monde en tous sens, vu énormément de faits et rencontré d'innombrables personnes. Le résultat n'est pas exhaustif à la manière universitaire, mais procure une vision large et percutante.
Et ceci grâce à une ampleur philosophique qui explique le choix des moments et de leur agencement. S'il est arrivé à contribuer à la fermeture du bagne de Cayenne, ce n'est pas par hasard, mais par l'exercice d'un regard scrutateur dépourvu d'idéologie préconçue. "Dépourvu d'idéologie" est peut-être une mauvaise formulation, car il a tout regardé aux noms de la liberté et de la dignité de l'homme. Toute atteinte à ces deux valeurs stimule sa curiosité.
J'ai particulièrement apprécié le livre intitulé "Le Juif Errant est arrivé". Londres a plongé dans l'Europe de l'Est (Carpathes, Ghettos polonais de Varsovie et de Lwow, etc.) pour comprendre la démarche et le succès de Théodore Hertzl, puis a suivi le fil en Palestine pour en voir les conséquences. Et là; il ne peut s'empêcher de relever l'ambiguïté de la démarche (complexe s'il en est), constatant la fureur des arabes occupants des lieux. On en est toujours là.
Je dois ajouter que mon admiration est également basée sur le style de Londres, à la fois efficace et luxueux. Le lecteur voit dans ces textes l'introduction de la littérature dans le journalisme, dont nous n'avons que si peu d'exemples aujourd'hui.

Forums: Oeuvres complètes

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Oeuvres complètes".