Le Bois des Vierges Tome 1: Hache de Jean Dufaux (Scénario), Béatrice Tillier (Dessin)

Le Bois des Vierges Tome 1: Hache de Jean Dufaux (Scénario), Béatrice Tillier (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Légende, contes et histoire

Critiqué par Sahkti, le 18 janvier 2008 (Genève, Inscrite le 17 avril 2004, 48 ans)
La note : 6 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (23 818ème position).
Visites : 5 782 

Guerre entre hommes et animaux

Découverte de cet album avant sa sortie officielle, plaisir de parcourir les pages de cette sombre confrontation entre les Hommes et les Bêtes. D'un côté des hommes et de l'autre, des animaux, particulièrement des loups et des renards. Le graphisme est d'une grande beauté, le trait fin, le détail frappant et le tout empreint d'une élégance indiscutable.
Si l'aspect esthétique et graphique m'a beaucoup plu, je n'en dirai pas autant du scénario. Aube, une princesse humaine est obligée d'épouser une Bête, Loup de feu, au nom d'une alliance discutable pour la sauvegarde des terres des hommes et de la paix des bêtes. Le soir des noces, le jeune marié est assassiné avant d'avoir pu abuser de sa belle, c'est le début des hostilités. La jeune femme se réfugie dans le Bois des Vierges, et une guerre sanglante éclate, ravageant tout sur son passage. Plusieurs protagonistes tenteront de trouver une solution à ce conflit, mais des crises larvées et de lourds secrets du passé plombent toute chance de réussite.
En soi, une bonne idée, même si pas vraiment exceptionnelle. Cependant, j'ai un peu perdu le fil au fur et à mesure, tout cela présente de temps à autre un brin de confusion et il faut revenir en arrière pour être certaine d'avoir bien compris ce qui se passait et qui était qui. De quoi me lasser à un moment donné mais la beauté des personnages et du dessin ont rattrapé tout cela.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Hache [Texte imprimé] scénario, Jean Dufaux dessin et couleur, Béatrice Tillier
    de Tillier, Béatrice (Illustrateur) Dufaux, Jean (Scénariste)
    Delcourt
    ISBN : 9782756019024 ; 14,95 € ; 06/05/2009 ; 56 p. ; Album
  • Le bois des vierges [Texte imprimé] [scénario de] J. Dufaux [dessins de] B. Tillier...
    de Tillier, Béatrice (Illustrateur) Dufaux, Jean (Scénariste)
    R. Laffont / Collection dirigée par Marya Smirnoff
    ISBN : 9782221107270 ; 5,99 € ; 14/02/2008 ; 56 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Le bois des vierges

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Grandiose !!!

10 étoiles

Critique de Shelton (Chalon-sur-Saône, Inscrit le 15 février 2005, 66 ans) - 21 novembre 2010

Je ne présente que fort peu de bandes dessinées signées Jean Dufaux. Non à cause de leur manque de qualités, mais parce que chaque fois, ou presque, leur lecture me laissent sans voix, sans mots. Ainsi, j’ai été séduit par la Complainte des Landes Perdues, Murena, Rapaces, Jessica Blandy, Monsieur Noir (véritable chef d’œuvre), Croisade, Niklos Koda… Oui, presque toutes ses séries sont remarquables et connaissent le succès (mérité) !

Quand j’ai lu le premier album de cette série « Le Bois des Vierges » j’ai été subjugué et il m’a fallu du temps pour prendre la décision d’en parler, d’oser écrire quelques lignes qui n’ajouteraient, de toute façon, rien à la qualité de cette histoire. C’est après avoir lu le second volet que je décide, enfin, à vous en parler pour éviter que certains bédéphiles et lecteurs ne rencontrent jamais ces personnages ! Une œuvre de salut public en quelque sorte !

Historiquement, on pourrait se situer dans des temps lointains, à la fin du Moyen Age ou au début de la Renaissance. Mais nous ne sommes pas dans une bande dessinée historique classique puisque les personnages appartiennent à trois catégories différentes : les humains, les bêtes de basse taille et celles de haute taille. Et tout commence quand les humains et les bêtes de haute taille, ayant signé un pacte d’alliance, on participe au mariage d’Aube, fille de prince humain, avec Loup-de-feu dont le nom vous fait comprendre qu’il est bien bête de haute taille…

Mais le mariage ne se déroule pas tout à fait comme prévu et il y aura, cette nuit, un drame violent, un meurtre sanglant qui fera revenir pour longtemps la guerre entre humains et bêtes…

Cette histoire, on le comprend bien, est un conte d’une force incroyable. Dès le premier tome, on touche aux grandes interrogations humaines, aux mythes les plus anciens : la guerre, l’amour, la haine, la vengeance, la trahison, le sacré, la parole donnée, les liens du sang… Tout est si fort qu’il est subjectif de mettre en avant un point ou un autre… Quoique…

« Lorsqu’une contrée est ravagée par la guerre aucun voyage n’est plaisant. L’on reste aux aguets, le sol résonne comme du fer, les gibets grincent, l’odeur des corps en décomposition s’attache aux vêtements et l’âme sombre vite dans cette désolation » et le lecteur peut penser au pauvre Ulysse rentrant de l’horrible guerre de Troie…

« Mais il ne vous suivra pas à la guerre, il a décidé de rester auprès de sa famille, de ses proches, ici à Rocaille, où nous tenterons l’impossible pour préserver la paix » et nous voyons toutes ses familles qui sont obligées de vivre la séparation cruelle à cause de ces guerres dont on ne revient presque jamais…

Le graphisme de Béatrice Tillier est absolument majestueux et totalement adapté à ce conte de Jean Dufaux. La dessinatrice est stimulée, de toute évidence, par une histoire qui touche notre cœur au plus profond, du coup elle dessine avec ses tripes, avec son sang, son énergie, son âme… et c’est magnifique ? Tout simplement !

Forums: Le Bois des Vierges Tome 1: Hache

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le Bois des Vierges Tome 1: Hache".