Pig Island de Mo Hayder

Pig Island de Mo Hayder
( Pig Island)

Catégorie(s) : Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par Pipierre, le 9 septembre 2007 (Inscrit le 28 juillet 2006, 63 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 5 étoiles (basée sur 18 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (39 923ème position).
Visites : 9 173  (depuis Novembre 2007)

Nulle part ailleurs

Pig Island, une ile perdue en Écosse . Une secte dont le fondateur est un charlatan et qui vénérerait le diable y habite. Un journaliste veut éclaircir le mythe d'une créature mystérieuse qui habiterait sur l'ile...

Mo Hayder nous fait ici, comme dans Tokyo, l'immense plaisir de nous happer dans des univers que l'on ne retrouve nulle part ailleurs. Que d'originialité: on ne peut voir venir l'intrigue car elle brise les convenances et nous laisse sans repères.

Atmosphère étrange et étouffante, cette auteur crée un genre. On peut penser à Stepen King pour l'ambiance, mais en plus, elle sait raconter des histoires plausibles , rationnelles...Un bijou

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

On le sait mais on ne peut pas y croire

6 étoiles

Critique de Batman38 (, Inscrit le 14 octobre 2012, 32 ans) - 15 octobre 2012

Un récit simple qui est moins angoissant que ce que voudrait Mo Hayder mais l'intrigue n'en reste pas moins saisissante. L'idée de la vidéo au début du récit m'a beaucoup attiré car cela m'a fait penser aux films comme REC ou Projet Blair Witch.

C'est encore un livre où tout se déroule à la dernière page et même si on en avait un pressentiment on ne pouvait pas s'y attendre.

A lire attentivement car certains détails anodins peuvent se révéler décisifs pour la suite.


Un arrière goût d'achevé à la va-vite...

5 étoiles

Critique de Gbrincat (saint just, Inscrit le 20 juillet 2012, 41 ans) - 12 août 2012

L'intrigue est prenante dès les 1ères pages et l'ambiance glauque n'arrange rien. On se laisse volontiers emporter sur cette île soi-disant surréaliste. Le personnage est courageux et motivé ce qui nous donne une dynamique, mais... certains passages révèlent son côté laxiste, et sont longs et ennuyeux !
La 2ème partie du livre se déroule sans réels coups de théâtre, et certaines actions des personnages sont incompréhensibles (angeline et lexie dans la chambre ???, Joe et Sovereign ???). De plus, le dénouement final est incomplet dans ses explications...ce qui nous laisse sur notre faim !
Voilà, je pense relire Mo Hayder prochainement car cela n'est sûrement pas son meilleur roman! Même si il est plaisant tout de même.

Un cochon sur une Île.

6 étoiles

Critique de Anonyme3 (, Inscrit le 6 septembre 2011, - ans) - 18 octobre 2011

Le Mot de l'éditeur : Pig island

Une île perdue au large de l'Ecosse, une créature maléfique, une enquête qui tourne au cauchemar... Après l'inoubliable Tokyo, grand prix des lectrices de Elle en 2006, Mo Hayder nous livre une autre facette de son immense talent.

Joe Oakes est journaliste et gagne sa vie en démystifiant les prétendus phénomènes paranormaux. Ce sceptique-né n'a jamais eu qu'un seul credo : tout s’explique rationnellement. En débarquant sur Pig Island, un îlot perdu au large de l'Ecosse, il est fermement décidé à vérifier si la trentaine d’allumés qui y vivent en vase clos – sous le titre pompeux de « ministres de la cure psychogénique » – vénèrent le diable comme les en accusent les gens de la côte. Il veut aussi découvrir ce qu'est devenu le fondateur de la secte, le pasteur Malachi Doyle, un charlatan qu'il a connu dans sa jeunesse et qui ne s'est plus manifesté depuis vingt ans. Enfin et surtout, il veut tordre le cou au mythe du monstre de Pig Island – une mystérieuse créature filmée deux ans plus tôt sur le littoral désert de l’île par un touriste en bateau à moitié ivre. Mais rien, strictement rien ne se passe comme prévu. Joe Oakes va être confronté à des événements tellement atroces que son idée de la peur et du mal ne sera plus jamais la même...

Mon avis:

Mitigé.
J'ai bien aimé la mystification et la froideur de l'histoire ( un monstre sur une île au large de l'Ecosse, qui est recherché par un enquêteur).
Par contre je trouve que l'histoire s'enlise à partir du milieu de la deuxième partie, et ne fait que de ralentir. Sur l'écriture j'ai préféré Tokyo.
A conseiller pour les fans de policier mystique, lent et bien construit.

le genre de livre qui ne laisse pas une marque indélébile

6 étoiles

Critique de Soup34 (, Inscrit le 30 septembre 2007, 42 ans) - 13 juillet 2011

l'histoire est pas mal, l'intrigue est intéressante mais on n'est pas happé par l'histoire. Les scènes gore sont vraiment trop voyeuristes et certaines histoires d'amour ne sont pas crédibles.

J'aime bien le fait que les mêmes scènes soient parfois vues de deux points de vue différents nous amenant toutes les clés de la scène.

Quant au rebondissement final on sent que l'auteur a voulu une dernière page époustouflante mais du coup on reste sur notre faim car on ne connait pas les conséquences de ce rebondissement et c'est dommage.

Un livre pour la plage pour passer le temps, sans plus.

Très réussi

8 étoiles

Critique de Bookivore (MENUCOURT, Inscrit le 25 juin 2006, 40 ans) - 5 mars 2011

Pas mon préféré de la Mo pour l'instant (ça reste "Birdman", clairement), mais ce romans aux allures de fantastique gore est franchement très réussi. Malgré des côtés un peu prévisibles par moments. Bref, j'ai vraiment bien aimé !

le début est pas trop mal...

2 étoiles

Critique de Nairod (, Inscrit le 9 août 2010, 39 ans) - 19 août 2010

...mais le reste est franchement "nul". Peut mieux faire car le concept de l'intrigue nous laisse présager une fin surprenante... mais non, c'est plat, lent et prévisible.

Pas l'un des meilleurs

6 étoiles

Critique de Vero911 (, Inscrite le 23 janvier 2010, 36 ans) - 15 février 2010

Ce livre surfe sur le mysticisme. On suit Oakes dans sa quête de la vérité. En allant sur pig Island, il ne savait pas que sa vie en serait bouleversée! J'ai bien aimé ce livre, un thriller sans prétention, il n'y a pas de paranormal contrairement à ce que laisse entrevoir la quatrième de couverture. La fin réserve un retournement de situation assez banal toutefois, cela est dommage car le livre commençait bien mais la fin du livre gâche un peu le plaisir que j'ai eu à le lire.

Un livre simple, pas l'un des meilleurs que j'ai lus mais cela n'est pas grave, j'ai quand même passé un agréable moment au début !

Original !

6 étoiles

Critique de Ayor (, Inscrit le 31 janvier 2005, 50 ans) - 3 décembre 2009

Le paradoxe de cet écrivain est qu'elle laisse son emprunte dans nos esprits, sans toutefois nous enjouer pleinement.
Une fois de plus Mo Hayder nous entraine dans un univers particulier dont elle semble férue, à l'intérieur duquel nous sommes irrémédiablement entrainés. L'histoire se tient et se déroule plutôt lentement, mais elle souffre de descriptions parfois (pour ne pas dire souvent) longues et inutiles. On sent également une certaine complaisance à dépeindre des situations immondes, perverses voire gores par moment. Impossible de rester indifférent face à un récit aussi glauque, bizarre voire presque malsain.


Une vidéo montrant un être difforme sur la plage de Pig Island, une île située au large de la côte Ecossaise, attire l'œil exercé de Joe Oakes, journaliste habitué à déjouer les canulars. C'est donc tout naturellement qu'il se rend sur cette îlot où vit une communauté d'une trentaine de personnes qui se font appeler les adeptes du Ministère de la cure psychogénique. D'abord amusé par les membres de cette secte, il va rapidement déchanter et découvrir l'ampleur du désastre qui l'attend.

Dommage ...

1 étoiles

Critique de Aristofanboy (, Inscrit le 14 juin 2009, 34 ans) - 14 juin 2009

Cela faisait un sacré bout de temps que j'entendais parler de Mo Hayder, des bribes d'informations unanimes et dythirambiques, qui m'ont fait aborder ce roman avec de grands espoirs ...
...Et bien sûr, j'ai été déçu. Le commencement, même si il est un peu long, possède une ambiance grisante, le suspense y est assez bien mené ... mais quand au bout de 150 pages on connaît déjà la moitié de ce qu'on devrait apprendre à la fin, cela devient suspect. La deuxième moitié du livre n'est que du remplissage, certes bien écrit, la psychologie des personnages est assez fine, mais l'intrigue est au point mort ...
Quand à la révélation finale, dont les grosses cordes apparaissent 100 pages avant la fin, elle est décevante et expéditive, malheureusement. Peut-être aurais-je dû savourer toutes les implications de mes conclusions sur l'intrigue pour pouvoir en tirer du plaisir, mais les 150 dernières pages ont plus été guidées par une fierté personnelle m'empêchant de ne pas finir le livre plutôt que par la plaisir ou l'intérêt ...

Un livre à ne conseiller qu'aux gens qui aiment zapper sur un épisode de Derrick après une rediffusion des Experts à Miami ...

Un thriller très moyen

4 étoiles

Critique de Laurent63 (AMBERT, Inscrit le 15 avril 2005, 48 ans) - 18 mai 2009

Je suis un peu déçu par ce livre, je m'attendais à beaucoup plus. J'avais énormément aimé "l'homme du soir" du même auteur, la quatrième de couverture était très tentante, mais le résultat est vraiment très moyen.
L'histoire est très longue à démarrer, il manque de suspense dans la première partie. Une fois que l'histoire est lancée, elle traine beaucoup trop en longueur. Et la fin est vraiment regrettable.
Donc ce livre n'est pas incontournable, c'est avec beaucoup de déception que je l'ai finit, je n'en fais pas les hommages...

Pas "fantastique"

5 étoiles

Critique de Martell (, Inscrit le 27 février 2004, 59 ans) - 17 janvier 2009

Le mystère de cette petite île au nord de l'Écosse est fort bien emmené, et le duel entre le chef de secte et Joe Oakes, le journaliste, on le découvre par le récit de ce dernier, chasseur de mystification en tous genres. Il y a aussi une bonne part de l'histoire qu'on apprend via la lettre de sa femme, Lexie, qui explique à son psy la raison de son absence. Procédé assez habile mais qui ne sauvera pas la dernière partie du roman du jeu de piste que j'ai trouvé trop embrouillé inutilement.

Too much

5 étoiles

Critique de Erve (Jalhay, Inscrit le 20 novembre 2004, 57 ans) - 23 septembre 2008

Assez séduit par "Tokyo" du même auteur, je me suis laissé tenter par cette île du cochon. Mal m'en a pris, car je n'y ai pas vraiment retrouvé les éléments qui m'avaient plus dans Tokyo. Trop d'évidences dans l'enchaînement des faits, peut-être ? Trop de fantastique ? Pour le reste, j'ai apprécié le style et le rythme du livre, un poil (de cochon) plus dynamique que dans Tokyo, ce qui n'est pas très difficile...

Un thriller impressionnant!!!

8 étoiles

Critique de Wakayoda (, Inscrite le 12 septembre 2007, 43 ans) - 18 août 2008

Ce livre est bien écrit, il est entraînant et blindé de suspense. Le hic c’est que j’ai trouvé la fin bien avant de l’avoir lu. Est-ce parce que je lis beaucoup les ouvrages de cette auteur ? Je ne sais pas. Néanmoins, cela ne contrarie pas les plans de Mo Hayder qui est vraiment machiavélique dans son intrigue. Ce livre reflète vraiment son style un peu gore.
Les personnages sont effrayants : la femme d’Oakes est vraiment dérangée et on a vraiment du mal à la cerner. Angéline qui porte bien son nom et demande beaucoup de compassion. Oakes, qui est journaliste, est entreprenant et peu effrayé par les différentes situations (il n’a pas froid aux yeux).
Pour résumer, pour les amoureux de thriller gore ou qui aime bien le genre de JC GRangé et les autres ouvrages de Mo Hayder, vous ne serez pas déçu par ce livre. Même si ju’ai découvert la fin un peu tôt, j’ai bien apprécié ce livre.

Le prix de l’obsession

4 étoiles

Critique de Aaro-Benjamin G. (Montréal, Inscrit le 11 décembre 2003, 54 ans) - 7 janvier 2008

Hayder aime bien dégoûter le lecteur, ce qui lui vaut parfois des critiques plus virulentes que pour d’autres auteurs de thrillers. Son île brumeuse d’Écosse entourée de carcasses en décomposition de cochons morts n’est pas pour tout le monde. Pour ma part, cela ne me dérange pas trop. Par contre, la faiblesse du suspense, oui.

Dès les premières 100 pages, elle nous dévoile presque tous les mystères entourant la secte maléfique et la créature difforme capturée sur un bout de film. Le reste n’est alors qu’un long remplissage ennuyeux, nous menant vraisemblablement vers une confrontation entre notre journaliste héros et le machiavélique Malachi, leader sinistre de la secte.

Une artiste de la fabrication d’intrigues, Hayder a échoué ici. Trop long. Mal construit. Lisez plutôt « Shutter Island » de Dennis Lehane.

Waouh !

8 étoiles

Critique de Olivier1180 (Bruxelles, Inscrit le 21 octobre 2007, 51 ans) - 21 octobre 2007

Waouh ! Tel fût mon premier mot après avoir terminé ce livre.
Une telle expression pour deux raisons: La première, tant le dénouement, même si l'on peut se douter de la fin une fois arrivées les dernières pages du livre, m'a laissé sans voix. La deuxième, une sorte de contentement de sortir d'une atmosphère gluante et humide à souhait qui vous en ferait attraper les mais moites à la lecture du livre...

Pour moi, une belle intrigue mais aussi un plaidoyer contre les sectes et leurs dérives que malheureusement, grâce à l'actualité, nous connaissons tous.

On aime ou pas, pour ma part j'ai beaucoup aimé, mais de toute façon et ne peut pas y rester indifférent !

Un roman ?

1 étoiles

Critique de Persil (Sierre (Valais), Inscrite le 15 octobre 2007, 57 ans) - 15 octobre 2007

J'ai eu le malheur de tomber sur cette chose dans une bibliothèque! Je suis entièrement d'accord avec tout ce qu'écrit LeChauve sur ce.... soi-disant livre.

Un autre terme lui conviendrait mieux je crois. Qu'une maison d'édition accepte de publier un roman pareil, me peine. Il y a certainement de nombreux jeunes écrivains bien meilleurs que cette dame qui attendent qu'on leur ouvre les portes très fermées du monde de l'édition. Qu'on leur donne cette chance et qu'on arrête de publier n'importe quoi!

L'auteur a reçu un prix pour un autre ouvrage, c'est sans doute pour cette raison que la maison d'édition à publier ce Pig Island sans même l'avoir lu au préalable.

Soyons attentif au fait qu'un résumé peut-être trompeur!

Je déconseille à tous, ce roman qui n'est pas digne de ce terme!

Je souhaiterai qu'une note 0 existe sur ce site, je dois à contre-cœur lui mettre 0.5 qui est la note la plus basse. Mais ce livre ne la vaut pas!

Roman ou produit marketing ?

1 étoiles

Critique de LeChauve (Toulouse, Inscrit le 2 mai 2006, 73 ans) - 14 octobre 2007

La première victime de ce roman est le lecteur piégé par le marketing scandaleux qui règne actuellement sur la littérature à qui on fait croire au chef d'œuvre alors qu'il s'agit d'une soupe dont les ingrédients qui se veulent toujours plus épicés ne se lient pas, sans compter les incohérences dont la fin est le point d'orgue.
Je ne suis pas prêt à relire un roman de cette personne.

Forums: Pig Island

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Pig Island".