Le roman de monsieur Molière de Mikhaïl Boulgakov

Le roman de monsieur Molière de Mikhaïl Boulgakov

Catégorie(s) : Littérature => Russe

Critiqué par Zelda, le 30 juillet 2006 (Rambouillet, Inscrite le 26 avril 2006, 51 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 4 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (22 730ème position).
Visites : 8 563  (depuis Novembre 2007)

Bougalkov grand admirateur de monsieur de Molière

Bougalkov appelle Molière monsieur de Molière.

Molière joue son propre personnage dans ce roman. Il est animé comme une marionnette par un Bougalkov très présent et taquin.
Il n'hésite pas à raccourcir un épisode qui mettrait Molière en difficulté, il s'efface lorsque Molière et Madeleine Béjart passent du temps ensemble ... C'est amusant.

Ce roman, bien que ne faisant pas référence à des textes historiques précis (il ne cite pas directement ses sources), permet de suivre le chemin de Molière. Il faut d'ailleurs vraiment suivre cet homme qui a été nomade une grande partie de sa vie.
Il m'a permis de comprendre d'où venaient certaines pièces : Dom Juan par exemple que, pour ma part, je n'arrivais pas à justifier dans le parcours de Molière.

Entrer dans la vie d'un auteur permet de se l'approprier et donne une autre dimension aux textes. L'écrivain parle de lui, de ce qu'il vit, de ce qu'il aime. Et Molière est touchant, il veut être acteur tragique et se plante admirablement.
Il apprend la comédie à Paris avec Scaramouche. Il écrit, il part, il travaille sans cesse, il s'enrichit.
Louis XIV sera le parrain de son fils.
Il aime une femme qui ne l'aime pas, il vieillit, ...

Molière a une histoire en somme. Une très belle histoire de vie et le livre s'achève par le récit de l'enterrement de Molière. On imagine le convoi funéraire suivi par La Fontaine et quelques autres de ses amis, le soir, il fait nuit. Les prêtres sont là mais ne disent rien et Molière est enterré à cinq pieds sous terre, en-dessous de la terre consacrée...

Heureusement qu'il avait écrit Tartuffe ...

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Pas un long fleuve tranquille

8 étoiles

Critique de Catinus (Liège, Inscrit le 28 février 2003, 71 ans) - 26 septembre 2022

Est-ce une biographie romancée ou une vie qui fut un véritable roman que nous raconte ici monsieur Boulgakov ? Je pencherais plutôt pour la seconde proposition tant les références à des écrits administratifs et à des témoignages crédibles sont nombreux dans ce récit qui se lit très agréablement, en 33 chapitres. Donc une biographie d’un homme illustre qui ne fut pas un long fleuve tranquille, c’est le moins qu’on puisse dire.

Extraits :
- Louis XIV pensait tenir son pouvoir de Dieu, et se considérait comme différent, incommensurablement au-dessus des autres hommes qui vivaient sur terre. Il se trouvait quelque part dans le ciel, pas très loin de Dieu.

- Quand son humeur devenait trop noire, Molière recourait au vin, et un petit groupe d’amis, composé d’anciens camarades de classe auxquels s’étaient joints La Fontaine, Boileau et Jean Racine, se réunissait de temps en temps. Ces réunions étaient présidées par le tumultueux Chapelle, qui n’aimait rien tant dans la vie que de boire.

Molière est si grand...

8 étoiles

Critique de Romur (Viroflay, Inscrit le 9 février 2008, 49 ans) - 3 mars 2020

Grande a été ma surprise en découvrant que Boulgakov avait écrit une biographie de Molière ! Et en parcourant ces pages, j’ai réalisé que notre dramaturge national avait un rayonnement international. Sa vie est un roman et son œuvre a marqué la littérature mondiale au-delà des frontières.
Certains puristes pourront sans doute chipoter sur le récit que nous fait Boulgakov et les exégètes ont dû avoir de nouvelles révélations sur tel ou tel détail depuis les années 30, mais l’essentiel de la carrière de Jean-Baptiste Poquelin est là, sans complaisance et sans jeter de voile sur certains épisodes problématiques. Ce qu’on perd en véracité on le gagne en humanité. Les débuts difficiles, les démêlés avec les troupes et dramaturges concurrents, les haines que ses caricatures féroces ont déclenché, tout raconté dans un style très moderne, plein de panache et d’humour. Boulgakov fait revivre la France et le Paris du XVIIème, la cour de Louis XIV où Molière sait naviguer et se courber quand il le faut.
Un bonheur de lecture !

Une vie tumultueuse

6 étoiles

Critique de Soili (, Inscrit le 28 mars 2005, 49 ans) - 27 mai 2007

Boulgakov, féru de Molière, s'est lancé dans une biographie romancée de celui ci.

Dans un livre qui reprend la vie de Molière de sa naissance à sa mort, Boulgakov mets en lumière des événements et des anecdotes qui, hormis les passionnés de Molière, ne sont pas connus du grand public.

On y découvre une vie tumultueuse et des débuts pour le moins chaotiques de tragédien, on y voit Molière attaqué de toutes parts sur quasiment toutes ses pièces , cherchant souvent la protection du roi en usant de flagornerie.

On apprend que Molière n'a pas eu la carrière et la vie idéale qu'il souhaitait. De la création de sa troupe théâtrale à sa vie privée en passant par ses relations avec les grands auteurs de l'époque (Racine , Corneille, La Fontaine) , Boulgakov nous entraine sur les traces de l'écrivain en suivant pas à pas sa vie de saltimbanque.

Seul petit regret, j'ai eu un peu l'impression que la fin de la carrière de l'auteur a été quelque peu expédiée, il est cependant possible que celle-ci soit moins propice à de longs développements.

Forums: Le roman de monsieur Molière

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le roman de monsieur Molière".