Les futurs mystères de Paris, tome 6 : Toons de Roland C. Wagner

Les futurs mystères de Paris, tome 6 : Toons de Roland C. Wagner

Catégorie(s) : Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par IsidoreDuncan, le 22 mars 2006 (Inscrit le 22 mars 2006, 52 ans)
La note : 9 étoiles
Visites : 3 880  (depuis Novembre 2007)

Le privé invisible fait un carton

"Toons" est le sixième opus des "Futurs Mystères de Paris", la série de romans mêlant étroitement polar, science-fiction, humour et rock de Roland C. Wagner, un des auteurs de SF français parmi les plus talentueux (et que l'envie lui prend de travailler).
Succédant à Eugène Süe (les Mystères de Paris) et à Léo Malet (les Nouveaux Mystères de Paris mettant en scène Nestor Burma), Roland C. Wagner (il tient beaucoup au C.) s'est inspiré de ses prédécesseurs pour atteindre son objectif de réaliser une SF "populaire", autrement dit agréable à lire, intelligente, ouverte à l'humour et à la distraction sans pour autant négliger d'aborder des thèmes profonds.
Le héros de ces futurs mystères, c'est Temple de l'Aube Radieuse, ou Tem pour les intimes, un détective privé qui accumule les handicaps pour sa profession : il est non-violent et, surtout, il est "transparent". En effet, une mutation (courante à l'époque où se déroulent ces faits) fait que les gens oublient l'avoir vu quelques minutes après une discussion, de la même manière que les bases de données informatiques perdent sa trace en quelques jours... Parfois pratique, mais pas au quotidien : Tem est obligé de s'habiller de manière outrancièrement voyante, notamment un borsalino vert, pour avoir une chance d'être remarqué par ses interlocuteurs. Et rien que traverser une rue peut se révéler problématique...
En outre, Tem est un privé qui enquête dans un monde où le crime a disparu. Enfin presque car il reste malgré tout quelques meurtres à résoudre. Ou des vols bizarres, comme celui qui amène Tem, dans cet opus, à poursuivre le voleur des rares exemplaires existants du "Faisceau chromatique", un livre écrit par son grand-père avant la Terreur (rien à voir avec celle de Robespierre).
D'autant plus bizarre que le voleur, d'après tous les signalements, est un toon : un croisement entre Tom et Jerry, en quelque sorte.
L'enquête ne peut donc que se révéler totalement délirante, sorte de Roger Rabbit psychédélique ou de Mary Poppins qui aurait cédé aux avances du grand méchant loup de Tex Avery.
En tous cas, on rit, on se distrait, on passe un excellent moment à cette lecture. Hautement recommandé pour les soirs de déprime !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Les futurs mystères de Paris.

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Les futurs mystères de Paris, tome 6 : Toons

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Les futurs mystères de Paris, tome 6 : Toons".