Contre-enquête à Outreau : Sexe, mensonges et vérité de René-Philippe Dawant, Georges Huercano-Hidalgo (Co-auteur)

Contre-enquête à Outreau : Sexe, mensonges et vérité de René-Philippe Dawant, Georges Huercano-Hidalgo (Co-auteur)

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Economie, politique, sociologie et actualités

Critiqué par Macréon, le 5 mars 2006 (la hulpe, Inscrit le 7 mars 2001, 89 ans)
La note : 7 étoiles
Visites : 3 509  (depuis Novembre 2007)

Présumés coupables

Le sensationnel dérapage judiciaire d’Outreau n’a pas fini de faire couler énormément d’encre. La création de la Commission parlementaire , retransmise sur Internet, fait la lumière sur cette affaire; les Français ont suivi avec passion ces auditions qui sont loin d’être terminées.

C’est en parcourant le site du Comité de soutien aux six derniers mis en examen ( finalement acquittés) que nous avons été incités à acquérir le livre des deux journalistes d’investigation de la RTBF: “ si vous n’avez pas beaucoup de temps, lisez ce livre qui permet de comprendre où se trouvent les causes de cette catastrophe judiciaire.” Nous avons l’avons donc lu ( 150 pages). Mission accomplie. Les deux auteurs décrivent parfaitement le décor d’où est partie la tragédie.

La dimension de cette affaire est telle qu’elle ne pourra rester sans suite; d’ailleurs, l’ancien Premier Ministre Balladur estime que la réforme de la procédure pénale et plus largement le fonctionnement de la justice seront l’un des débats phares de la campagne présidentielle de 2007. Comme l’a indiqué M. Yves Jannier, avocat général à la Cour d’Assises d’appel de Paris, au cours de son audition à huis clos qui est néanmoins visible et audible sur la chaîne parlementaire : “ cette affaire est un mille-feuilles de petits errements , de dysfonctionnements et d’inattentions”. Après avoir étudié le dossier attentivement,à tête reposée et avec le recul suffisant , l’avocat général a constaté des anomalies graves pouvant se détecter : le recueil suspect des déclarations des enfants, l’arrestation d’un handicapé profond de naissance, dénué de toute agressivité et pulsion sexuelle, dont la mère ne fut jamais reçue par le juge Burgaud , les assistantes maternelles se concertant par téléphone et les enfants se croisant sur le chemin de l’école, les enfants Delay regardant en boucle les cassettes porno ( et l’on s’étonne de leurs affabulations), sans parler de la funeste relation privilégiée s’établissant entre Madame Badaoui et Fabrice Burgaud et qui devient le pivot de l’enquête. Et tant d’autres choses: Thierry Dausque, 4 ans de préventive et jamais d’avocat et qui s’exprimera à l’audience de Paris “ comme tout un chacun”, alors que dans le “dossier papier”, ses réponses paraissaient sommaires, l’abbé Dominique Wiels, prêtre ouvrier dont l’engagement social était connu par des centaines de personnes dans la région, guère entendu lors des confrontations , jugées inégales, avec ses accusateurs , etc . “ Si j’avais eu le moindre doute, je n’aurais pas requis l’acquittement, constate sobrement l’avocat général de Paris.”

Pourquoi a-t-on gardé tout ce monde pendant une période si longue ? En dehors de l’hypermédiation de l’affaire et la proximité de l’affaire Dutroux, la grande argumentation est qu’il fallait empêcher les gens de se concerter ( affirmation du juge Burgaud à l’audience de la Commission ) . On rappelle que les inculpations étaient nombreuses, les témoignages des enfants concordants . L’institution judiciaire aurait craint aussi de laisser passer une grande affaire et reconnaît elle-même qu’elle s’est laissée influencer par les grands titres de la presse écrite et par les commentaires télévisés. C’est pourquoi , l’avocat général Jannier lui-même s’est bien gardé de charger ouvertement le “petit “ juge Burgaud, en indiquant que le dossier reflète une situation donnée, à un instant donné et dans un contexte donné.

Les avanies et les souffrances carcérales,( les pédophiles présumés sont traqués en prison, crachats, insultes, jet de pierres : c’est l’enfer); les demandes de libération systématiquement refusées, l’opprobre général, les vies totalement brisées , les familles disloquées, la solitude , la ruine , bref l’irrémédiable et l’irréparable : les acquittés d’Outreau ont tous connu l’extrême fond de la détresse, sinon le désespoir. Un sursaut de la justice en ce beau pays de France a quelque peu, tellement peu, remis les pendules à l’heure. Et certains magistrats laissent néanmoins entendre que les charges sont et restent présentes pour certains tout en ne remettant pas officiellement en cause le verdict final de la Cour de Paris.

C’est l’un des deux auteurs du Livre, Huercano- Hidalgo , qui a dégonflé la fameuse “ piste belge “ du réseau de pédophilie supposé. Il a aussi obtenu de l’avocat Hubert Delarue ( Amiens) de consulter le dossier. C’est pourquoi, sans parler de ses investigations personnelles, le livre est bourré de détails irréfutables, concrets et détaille le passé de chacun des soupçonnés. Les deux journalistes reprennent l’affaire depuis le début. Leur remarquable enquête préfigure point par point les résultat final d’acquittement général.

Un dernier mot sur l’hypermédiation de l’affaire dénoncée par les magistrats : est-il permis de faire remarquer que ce sont les policiers, l’institution judiciaire c’est-à-dire les magistrats qui informent principalement et initialement la presse du déroulement de l’enquête. Au cours de l’été 2002, lors de la commission rogatoire diligentée par le commissaire Masson, chef d’enquête, qui ne fut pas convoqué ultérieurement pour faire part de son rapport en forme d’interrogations, l’affaire aurait pu changer de cap. ( dixit Yves Jannier). Le commissaire Xavier Masson sera bientôt entendu par la Commission.

Malheureusement, les mois et les années ont passé.

L’acte de juger : humilité, doute , humanité ...

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Contre-enquête à Outreau : Sexe, mensonges et vérité

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Contre-enquête à Outreau : Sexe, mensonges et vérité".