Mon voisin, le Père Noël de Philippe Bonifay (Scénario), Béatrice Tillier (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Légende, contes et histoire

Critiqué par Shelton, le 17 décembre 2005 (Chalon-sur-Saône, Inscrit le 15 février 2005, 66 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (12 444ème position).
Discussion(s) : 1 (Voir »)
Visites : 3 920  (depuis Novembre 2007)

Joyeux Noël

Ce n’est pas parce que nous arrivons à cette sacrée fête de Noël qu’il faut se mettre à voir des pères Noël partout. Pourtant, force est de constater qu’il faudrait bien être aveugle pour ne pas les voir… Mais… imaginez un homme rentrant de son travail, fatigué, voire, pourquoi pas, énervé par l’imbécillité de ses collègues de boulot, qui trouve un vieil homme en difficulté au pied de l’escalier de son immeuble…
- Vous avez besoin d’aide ?
- Trop bu… pas l’habitude…
N’écoutant que son bon cœur, il aide le vieil homme à remonter jusque chez lui… Oh, jusque là, c’est assez banal, ça pourrait presque vous arriver… Mais la véritable surprise, c’est que cet homme se révèle être un malade mental, un fou, comme on dit encore, ou, un défoncé de la calebasse…
- Je suis le Père Noël…
A partir de ce moment là, les auteurs, Tillier pour le dessin et Bonifay pour le scénario, nous emmènent dans un conte de Noël comme vous n’en avez jamais lu. Nous apprenons, enfin, que le Père Noël existe – dans mon cas, je n’en avais jamais douté – et, surtout, comment on devient Père Noël… Et c’est bien là le cœur de l’histoire…
Pour avoir la chance de devenir l’auguste roi de l’hiver et des enfants, le Père Noël, celui qui rend heureux sur son chemin, il faut avoir quelque chose à se faire pardonner. Vous me direz, on a tous quelques choses sur la conscience à se faire pardonner… Non ?
Mais voilà, on n'a pas tous la chance de recevoir chez soi le Père Noël vieillissant qui cherche un remplaçant. Monsieur Claus, le sortant, en quelque sorte, était là pour se faire pardonner d’avoir trahi, lors du second conflit mondial, et d’avoir, ainsi, envoyé à la mort, une dizaine de ses camarades… Certes, pour en arriver là, il avait subi la torture mais sans jamais s’en remettre…
- J’ai traîné mes morts pendant plus de dix ans…
Mais, il semble avoir retrouvé un peu de sérénité, avec le temps, avec tous ces cadeaux, ces sourires qu’il a distribués pendant des années…
Mais, qu’est-ce que peut bien se reprocher ce Père Noël en devenir ? Un crime ? Un casse ? Encore pire ? C’est à partir de maintenant que je vais me taire car l’histoire vaut réellement le coup d’être lue et je ne voudrais pas tout vous révéler avant que vous ne commenciez votre lecture…
Si la bande dessinée est, comme je le crois et l’affirme, une histoire racontée avec du texte, des dessins et une bande son… Je vous laisse dans de bonnes mains, celles de ces auteurs qui ont osé sortir le Père Noël des supermarchés et autres lieux de perdition pour nous raconter un conte philosophique intéressant qui ne laissera que peu d’adultes indifférents…
Donc une bédé à lire, maintenant puisque c’est dans l’air du temps, mais je pense qu’on peut se la garder pour Pâques… rien que pour garder un peu d’originalité…

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Mon voisin le Père Noël [Texte imprimé] dessin, Béatrice Tillier scénario, Philippe Bonifay
    de Tillier, Béatrice (Illustrateur) Bonifay, Philippe (Scénariste)
    Casterman / Un Monde (Bruxelles)
    ISBN : 9782203391291 ; 13,50 € ; 04/05/1993 ; 48 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Vous croyez au père Noël vous !?

10 étoiles

Critique de Hexagone (, Inscrit le 22 juillet 2006, 51 ans) - 2 avril 2010

Belle surprise que cette bédé. Prise au hasard, sans conviction. Les premières pages tournées me font directement rentrer dans l'histoire et j'adore ça aussi bien en bédé qu'en littérature. Le ton est donné et ce n'est pas de la gnognotte de bazar. Couleurs superbes, dessins précis et évocateurs aux services de l'histoire qui sort des sentiers battus. Pensez, le Père Noël en chair et en os. Un papa noël trituré par son passé et que seuls les sourires des enfants arrivent à estomper quelque peu. De l'émotion, du rêve, de l'espoir et de l'humanité dans cette bédé qui m'a fait voyager et croire quelques minutes au Monsieur en rouge. Beaucoup de choses sont évoquées avec de petits coups de crayons intelligents, la peur, l'horreur, l'angoisse et la Foi. Attention certaines scènes ne sont pas à montrer aux plus jeunes. Néanmoins c'est avec ce genre de travail que l'on peut dire que la bédé est un art à part entière. Je mets cinq étoiles car vraiment ce fut une belle surprise pleine d'émotion.

Forums: Mon voisin, le Père Noël

  Sujets Messages Utilisateur Dernier message
  Père Noël fait ses Pâques... 3 Shelton 8 avril 2010 @ 08:29

Autres discussion autour de Mon voisin, le Père Noël »