Western
de Jean Van Hamme (Scénario), Rosinski (Dessin)

critiqué par Leura, le 9 mai 2001
(-- - 71 ans)


La note:  étoiles
Un ticket gagnant
Une BD qu'on peut acheter sans risque, au vu des signatures prestigieuses qu'elle porte.
Avec un très beau dessin quasi monochrome dominé par une touche de sépia, faisant penser aux photos anciennes, Rosinski fait une reconstitution hallucinante de vérité du Far West. Le scénario de Van Hamme est fin et subtil, comme d'habitude. Malgré quelques coups de théâtre assez surprenants, l'histoire est plausible et tient la route.
De plus, toute l'histoire tient en un seul album, et il ne faudra pas attendre une suite qui tarde à venir...
Alors, à quoi bon bouder votre plaisir? Courez l'acheter!
Bien, mais sans plus 6 étoiles

Je viens de lire cette BD qui trainait sur une table parce que ma soeur devait la lire pour l'école.
Le scénario n'est pas exceptionnel, mais intéressant. Les dessins sont plaisants et la colorisation dans les tons sépias rend particuliairement bien l'ambiance d'un western.
Pas une mauvaise BD donc, mais à mon sens, tout à fait dispensable. Mais c'est peut-être parce que je n'ai jamais été un grand fan de western.

Walking-Pat - Tubize - 44 ans - 10 mars 2005


D'abord pour le graphisme. 7 étoiles

Il n’est pas facile d'être confronté à une nouvelle production de Rosinski/Van Hamme car le passé est en leur faveur, quoique les derniers Thorgal n’aient plus la force magique qui animait la série. (JodoRow a peut être raison de suspecter une machinerie plus économique qu'artistique.)
Western aurait pu être une production à part, comme une précédente qui reste une référence certaine (Le grand pouvoir du Schninkel), mais ce n’est pas le cas.
Je suis cependant d'accord avec Leura sur le fait que l'histoire est intéressante mais il me semble que c'est surtout sa mise en scène par le graphisme qui doit retenir l’attention.
Cela commence d’ailleurs dès

Voie Lactée - Annecy - 60 ans - 3 août 2001


Van Hamme oui mais... 5 étoiles

Je voudrais juste dire qu'il me semble que VanHamme a ete en perte de vitesse ces dernieres annees. Ses debuts resterons graves a tout jamais dans les beaux jours de la BD mais depuis 3-4 ans, j'ai l'impression que la machine economique l'a remporte sur ses talents originels de scenaristes. Je n'ai pas lu ce tome mais ce n'est certainement pas parcequ'il est signe VanHamme ou Rosinski que je vais m'empresser de l'acheter.

JodoRow - Londres - 47 ans - 4 juin 2001