La maison biscornue
de Agatha Christie

critiqué par Ald_bzh, le 16 août 2005
(Brest - 45 ans)


La note:  étoiles
Un bon huis clos
On se retrouve dans l'Angleterre d'après guerre où un homme rentre au pays pour retrouver sa fiancée. Malheureusement la famille de celle-ci vient d'être frappée par la mort du patriarche de la famille. La mort ne semble pas naturelle mais qui l'a tué ?? Pour la fiancée, il faut que ce soit la bonne personne... Nous voici donc à côté du fiancé qui examine cette famille pour essayer de démêler les noeuds de cette intrigue.
C'est un très bon huis clos, qui nous plonge au coeur d'une famille biscornue qui loge dans une maison très originale. Plein de rebondissement, on découvre petit à petit le caractère et les petits secrets de chacun. Un régal de plus pour cette reine du suspense.
So british 6 étoiles

Dans les environs de Londres à l'automne 1947, Aristide Leonides, d’origine Grecque, a été retrouvé sans vie, empoisonné à l'aide de son médicament. Sa petite-fille Sophia fait part à son fiancé Charles Hayward de sa décision de ne pas consentir à l'épouser tant que le meurtrier n'aura pas été appréhendé. Désespéré de ne pouvoir obtenir sa main, il commence sa propre enquête.
Ambiance typiquement british, on passe un agréable moment avec ce court roman.

Ravenbac - Reims - 58 ans - 15 mai 2020


Une âme biscornue dans une maison biscornue 8 étoiles

Parmi les romans d'Agatha Christie dont le dénouement m'a le plus surpris, celui-ci figure en très bonne place. Pourtant, en y réfléchissant attentivement, l'auteur nous a laissé nombre d'indices et sous-entendus, mais comme bien souvent ce n'est qu'une fois que l'on connait la vérité que l'on s'en rend compte. Le déroulement est pourtant celui d'un roman policier assez classique, avec notamment un manoir anglais et des secrets familiaux mais la touche d'originalité est la galerie des suspects qui est assez originale. En effet les habitants de cette maison biscornue ont tous de sacrées personnalités et auraient bien mérité d'être encore plus développés car au final j'ai trouvé le roman un peu court et les pages m'ont vite filé entre les doigts.

Assez méconnu, ce roman vaut quand même le détour et mérite bien que l'on s'attarde un peu au "Trois pignons" car nous avons affaire ici à une très bonne enquête.

Koolasuchus - Laon - 34 ans - 24 octobre 2018


In English, please 8 étoiles

Juste pour le plaisir d'un bon vieux roman, odorant, aux pages jaunies, dans une langue modelée au couteau, précise et évidente. En VO, c'est beaucoup mieux, le dépaysement est complet. Agatha Christie, ça faisait des âges que je n'avais plus lu de ses livres.
Mais en vacances, parfois, on aime se laisser rêvasser, reprendre aux racines sa passion du livre, du roman, de l'histoire qui fait passer le temps trop vite et le rend abstrait.

Un récit tourné sur lui-même, entre vieux meubles et convenances malmenées, entre soupçons et évidences. Il absorbe, avec nonchalance, le lecteur en quête de divertissement et de tension amusée. J'y étais, j'ai accepté le piège en toute conscience, c'était un plaisir. Ma passion pour la culture/littérature anglaise ne doit pas y être pour rien.

Pour l'époque, on peut le qualifier d'audacieux, dans sa structure et son dénouement.

Loved it.

Bluewitch - Charleroi - 45 ans - 8 avril 2016


Mais qui ? 9 étoiles

Aristide Leonidès, un homme richissime et très âgé, vit avec sa famille biscornue dans une maison toute aussi biscornue. Un ( beau) jour, il se fait empoisonner et en meurt. L’inspecteur Taverner mène l’enquête ; secondé par Charles ( qui est amoureux de Sophia et narrateur de cette histoire) ainsi que du père de ce dernier qui appartient également à la police. Le coupable se trouve dans cette famille. Mais qui ?
- Brenda, deuxième ( et très jeune épouse) d’Aristide
- Melle de Haviland, belle-soeur d’Aristide
- Philippe, fils d’Aristide, écrivain-historien qui remporte peu de succès
- Madga, épouse de Philippe
- Sophia, fille aînée de Philippe
- Joséphine et Eustace, fille et fils de Philippe et de Magda
- Roger, fils d’Aristide, homme d’affaire très médiocre, quasiment ruiné
- Clémence, épouse de Roger
- Laurence Brown, professeur particulier d’Eustace et de Joséphine
- Nannie, la cuisinière

Une enquête évidemment rondement menée ( avec, peut-être, ici et là, quelques longueurs).
Un des romans préférés d’Agatha Christie.


Extraits :

- Je n’ai pas de passion pour Sherlock Holmes. C’est terriblement démodé. Ils se baladent en charrettes anglaises.

- Dans chaque portée, il y a toujours un rejeton qui n’est « pas tout à fait normal ».

Catinus - Liège - 73 ans - 6 février 2016


Une famille formidable 7 étoiles

Pour ma part, j'ai vraiment apprécié. Des personnages très typiques, dont, comme l'a dit une critique plus haut, la psychologie est bien étudiée. L'enquête en elle-même est cette fois plutôt facile à suivre. Je ne l'ai pas trouvée farfelue comme pourraient l'être d'autres de la même auteure, et c'est tant mieux. Cela nous permet de se concentrer plus sur les relations entre les personnages. Le dénouement est difficilement prévisible, mais, je me suis posé "la" question qui m'a permis de le trouver avant la fin (je crois que c'est la première fois que cela m'arrive, je suis plutôt fier!). Un bon roman policier délicieusement désuet.

Yvain - Madrid - 32 ans - 30 août 2015


Dans les Christie que j'aime 7 étoiles

« Des gens impitoyables, mais qui ne sont pas tous impitoyables de la même façon. »

On suit un homme dont le riche grand-père de son amoureuse vient d’être assassiné. Tous les membres de cette (grande) famille sont suspects et ils ont tous un motif.

J’ai rarement vu autant de personnages dans ses romans ! J’ai entendu dire que c’est l’oeuvre préférée de l’auteure. Je ne sais pas si ça fait partie de mes livres préférés d’elle (je penche plus vers Hercule Poirot quitte la scène, les Dix petits nègres...), mais ça fait partie des bons en tout cas. La bonne recette que tout le monde dans la maison est peut-être coupable est bien utilisée. On spécule tout le long et le dénouement est spectaculaire (ce n’est pas faute de ne pas avoir cherché !).

C’est un roman que je voulais lire avant la prochaine adaptation, mais il semble que le projet soit mis à l’eau.

Nance - - - ans - 5 mars 2013


Linges sales en famille 5 étoiles

Soi-disant le roman préféré d'Agatha Christie, celui auquel elle était le plus attachée malgré ses défauts... parce qu'il en a ! L'intrigue manque de rythme, l'histoire est lente à se dérouler et il y a trop de dialogues assez lourds et mièvres, mais, le coup de théâtre final -surprenant comme toujours !- relève heureusement le tout !

Pour les longs trajets en train, ou une après-midi pluvieuse...

Oburoni - Waltham Cross - 41 ans - 7 août 2012


L'ensemble manque de rythme. 5 étoiles

Ce n'est pas le meilleur Agatha Christie, même s'il se laisse lire plus où moins agréablement selon les moments. C'est parfois long, tant l'intrigue tourne en rond. Pourtant les très nombreux dialogues, une des caractéristiques de cette auteure, tentent bien d'animer cette histoire quelque peu alambiquée, mais n'arrivent pas toujours à nous tirer d'un ennui se faisant de plus en plus insistant au fur à mesure de la lecture. Ce manque de rythme est d'autant plus dommageable que la psychologie des personnages est bien étudiée.

Un homme voulant épouser une femme dont le grand-père, patriarche de la famille, vient d'être assassiné, se retrouve au milieu d'une enquête menée par Scotland Yard afin d'éclaircir une énigme biscornue à souhait...Bien que la vérité apparaisse comme évidente, la situation est bien plus compliquée que cela.

Ayor - - 51 ans - 25 juillet 2008


Génial 10 étoiles

comme d'habitude lorsqu'on lit un roman d'Agatha Christie on n'est jamais déçu. Une pure merveille.

Nathy83 - - 48 ans - 18 octobre 2006