Les fourmis
de Bernard Werber

critiqué par Passionnata, le 27 mars 2001
(Hermalle - 60 ans)


La note:  étoiles
Epoustouflant !
Oui, époustouflant est ce livre de Bernard Werber que je viens de découvrir.
Il fait, paraît-il, partie d'une trilogie dont j'ignorais l'existence. Heureusement, voilà chose connue pour le plus grand plaisir de la lectrice que je suis. Bernard Werber est assurément un auteur qui ne manque pas d'imagination ! Il nous fait découvrir et aimer un monde auquel nous prêtons peu d'attention, même au détour d'une balade en forêt : celui des fourmis. Mais il ne s'agit pas uniquement d'une histoire narrant les aventures rocambolesques mais très réelles de ces petites bêtes. Il s'agit aussi, simultanément, de celle des humains que nous sommes. Ce livre nous fait penser différement, plus " intérieurement ". Car qu'y a-t-il de commun entre un neveu qui hérite de l'appartement de son oncle décédé, dont la porte de la cave porte l'inscription " n'entrez jamais ", et l'univers impitoyable mais tellement fascinant des fourmis ? C'est cela qui nous fait haleter pendant quelque 300 pages. Avec toujours l'envie d'en savoir plus. Vivement le deuxième tome, pour explorer plus profondément encore, j'espère, l'espèce myrmécéenne comme celle des hommes.
Un vieux souvenir 7 étoiles

Comme pour Deinos, c'est un vieux souvenir que je partage avec vous, le mien est néanmoins bien meilleur que le sien.
Ce livre n'est pas un chef d’œuvre littéraire c'est certain, mais permet me semble il de regarder le monde avec un autre point de vue que le sien comme le permet un Jonathan le goéland et de la manière la plus captivante possible. Je pense que cette lecture peut être salutaire pour quelques ados nombrilistes afin d'élargir leur champ de vision... comme cela l'a été pour moi.

Yeaker - Blace (69) - 51 ans - 25 mai 2020


Pas mal du tout 7 étoiles

Premier tome de la saga le roman est construit à deux niveaux : une fourmilière et un groupe d'hommes enfermés dans un sous-sol. Les séquences s'alternent dans de courts passages (de 1/2 à 3 pages, rarement plus) et donnent du rythme à l'histoire. Régulièrement viennent s'intercaler les citations d'Edmond Wells.
Edmond Wells est un personnage de fiction créé par l'écrivain français Bernard Werber. Il est connu pour être le premier personnage faisant le lien entre différentes sagas de Werber même si les scénarios sont distincts : il est ainsi très régulièrement cité dans la Trilogie des Fourmis (Les Fourmis, Le Jour des fourmis et La Révolution des fourmis) et apparaît pour la première fois directement dans L'Empire des anges, le second tome du Cycle des Anges, puis à nouveau dans deux des trois tomes qui en sont la suite et qui forment le Cycle des dieux : Nous les dieux, Le Souffle des dieux et Le Mystère des dieux.
Dans les romans de Werber, Wells est l'auteur de l'Encyclopédie du savoir relatif et absolu, ouvrage très souvent cité dans chacune des trois sagas auxquelles il est rattaché. Apparaissant dans trois livres et étant en tout cité dans neuf d'entre eux, Wells est le personnage le plus récurrent créé par l'auteur, et lui ressemble par certains points.

Donc voilà les présentation avec le monde des fourmis. Le texte est aéré, intéressant et même si des passages sont un peu alambiqués, on dira que cela reste digérable. Après tout, comment disait Peter Pan.... il suffit d'y croire très fort.

Expérience positive, j'ai hâte d'attaquer le second tome.

Monocle - tournai - 64 ans - 25 décembre 2018


Je me souviens... 2 étoiles

... avoir lu ce livre et être un peu agacé par le moralisme et la prétention de certains aspects de ce dernier... d'autant que Werber n'innove pas beaucoup... quoi, une société animale d'ailleurs très humanisée... je préfère de loin "Le bois Duncton" et ses taupes... non, je ne suis pas entré dans ce livre et dans son style un peu lourd...

Deinos - - 62 ans - 18 février 2015


Bon concept, mais trop artificiel 6 étoiles

Le concept : l'homme parvient à communiquer avec les fourmis par échange de phéromones de synthèse ; le sujet : comment communiquer avec ce qui n'est pas "humain".

Je commencerai par les points forts : les multiples descriptions de la vie des fourmis, de leur mode de fonctionnement, de leur intelligence collective. Sur ce point, le roman réussit.

Je ne critiquerai pas l'anthropomorphisme jugé parfois excessif : notre jugement ne eut qu'être anthropomorphique...

C'est finalement dans les relations des hommes entre eux que le bât blesse. La disparition de douze personnes dont une dizaine de policiers et pompiers sur laquelle on passe l'éponge car "on ne veut plus en parler"... bof. Quant aux relations idyllique de la communauté créée de toutes pièces pour communiquer avec les fourmis... C'est du plus haut improbable.

En bref donc, exercice intéressant. Mais de nombreuses faiblesses.

Fa - La Louvière - 48 ans - 23 janvier 2014


Bon concept 7 étoiles

J'ai très apprécié ce livre, et plus particulièrement la trilogie entière. Après, je trouve que cette trilogie des fourmis comporte de nombreux défauts:
Ce qui m'a le plus dérangé, c'est le manque de crédibilité de l'histoire qui se passe du côté des humains. Je trouve que l'auteur dépeint mal la société humaine: le fait que des gens disparaissent dans une cave qui fait plusieurs km de profondeur, et que ça n'étonne pas grand monde, je ne trouve pas ça crédible du tout. Ou encore le fait que ces gens n'aient l'air absolument pas dérangés par le fait de finir leur vie sous terre à manger du miellat... Et je trouve que dans les deux autres tomes, cet aspect de la trilogie empire... Dommage.

Sinon, l'histoire du côté des fourmis m'a vraiment bien plu. On voit ces petites bêtes différemment après avoir lu la saga, et je trouve les descriptions de leur mode de vie, de leurs pensées, etc, fascinantes !

Bref, un bon livre et une bonne trilogie, avec un sujet qui change de d'habitude. Pour moi, l'intérêt de cette trilogie vient du côté "fourmi", parce que l'histoire côté humain, je la trouve mal ficelée et vraiment pas crédible. On se demande même parfois si l'auteur ne le fait pas exprès !

LoupBleu77 - - 26 ans - 22 janvier 2014


très intéressant mais... 8 étoiles

J'ai appris beaucoup de choses sur les fourmis grâce à ce livre. Il est réellement très prenant et fait réfléchir sur l'humanité et notre rapport à notre environnement: le voyage peut aussi être au pas de notre porte.
Pourtant j'ai lu plusieurs Weber et à chaque fois, je suis dérangé par la manière d'écrire de l'auteur: trop de bons sentiments, de philosophie trop simpliste.
Dans "Les fourmis", l'anthropomorphisme utilisé pour décrire les fourmis est gênant mais c'est peut-être une manière de faire de l'auteur pour mieux captiver ses lecteurs et cela marche. Weber n'est pas un grand écrivain mais ses livres touchent leurs buts à chaque fois avec moi: me faire réfléchir et remettre en question des vérités trop facilement admises.

Le-curieux - - 43 ans - 17 mars 2013


A couper le souffle ! 10 étoiles

Ce livre est un véritable raz-de-marée cérébral: il renverse toute la perception, toutes les idées qu'on avait de la place des humains (que l'on croit supérieurs à toute espèce), et des fourmis (que l'on considère comme de simples insectes à la réflexion aussi minuscule que leur anatomie), dans le monde. L'intrigue est très bien menée, le suspense est à son comble. Cette fameuse cave, j'aurais pu en faire des cauchemars tellement elle m'obsédait ! La fin répond à toutes nos questions, c'est un vrai thriller, avec ses questions, son suspense, ses angoisses, sauf que les héros sont de petits insectes ! Je n'ai qu'une hâte, lire la trilogie au complet !

JoshWB - - 34 ans - 24 février 2013


pas de fourmis chez moi 1 étoiles

J'adore tout ce que Bernard Werber a écrit, sauf....les fourmis et les dictionnaires. Indigeste, beaucoup trop long, j'ai recommencé 3 fois, mais non, je n'arrive pas.

Joanna80 - Amiens - 68 ans - 8 mai 2012


Je ne suis pas rentrée dans ce livre … 2 étoiles

Je n’ai toujours pas vraiment compris pourquoi un tel engouement … A l’époque de sa sortie, ce livre avait réellement fait un carton plein.
Je n'ai pas du tout accroché à l’histoire pourtant originale, cette pseudo intrigue m’a laissé de glace tout comme le style froid et impersonnel : l’alchimie n’a pas eu lieu…
J’ai tout de même pris la peine de le lire jusqu’au bout mais je n’y ai pris aucun plaisir.

Monde imaginaire - Bourg La Reine - 51 ans - 21 février 2012


Bof ! 4 étoiles

Werber est avant tout un journaliste scientifique...il aurait dû s'arrêter là:
A partir du moment où il s'est aventuré à mettre en scène des hommes dans cette histoire, il a commencé à se perdre. Franchement ! ces gens dans la cave, nourris de miellon, dans un lieu clos, et qui se tapent pas sur la gueule..!

C'est pas cohérent: faut combien de fourmis pour fabriquer suffisamment de bouffe pour ces homo sapiens...
enfermez 2 homo sapiens dans un même lieu, il finiront par se taper dessus, ajoutez-en un autre, le risque est multiplié par 3x, et ainsi de suite. C'est sûr !
Ca, le journaliste Werber s'en tape..!
ça donne une impression de bâclé. Mais 2 étoiles parce que j'ai appris des trucs sur les fourmis.
je vous le dis, un article dans un magazine aurait été suffisant.

Som Lang - Ecrouves - 50 ans - 28 octobre 2011


Les Fourmis 9 étoiles

Ce livre est très intéressant. Il nous montre le mode de vie des fourmis tout en nous écrivant une intrigue. Et que dire de la partie sur les humains et le passage secret. J'ai attendu jusqu'à la fin pour connaitre enfin ce qu'il y avait au bout de ce tunnel. Pour ce qui est de la fin, elle nous laisse bouche bée.

Très bon livre.

Exarkun1979 - Montréal - 44 ans - 25 septembre 2011


Époustouflant ! 9 étoiles

J'ai lu ce roman cet été grâce à un ami qui me l'a conseillé, et je pense qu'à présent je peux dire que ce livre fait partie des meilleurs de ma vie de lectrice ! Bernard Werber arrive à entraîner son lecteur dans un roman scientifique, ce qui est rare chez les auteurs français ! Il mêle sciences, enquête et un brin de philosophie lorsqu'il parle de la société qui nous entoure. Grâce à ce premier livre, je me suis penchée sur d'autres oeuvres du même auteur et je dois dire qu'il me plait beaucoup ! Merci à mon ami, c'était un très bon conseil ! =)

Nine35 - - 29 ans - 21 août 2011


Imaginatif ! 6 étoiles

J'ai lu ce roman il y a environ 10 ans, je me souviens avoir été entraînée dans cette fabuleuse histoire !
Je n'ai plus regardé de fourmis de la même façon. Bernard Werber réussit à mélanger la fiction et la réalité, nous plongeant dans le monde impitoyable de ces petits insectes.
Malgré tout, je ne suis pas certaine de prendre le temps de le lire de nouveau; j'ai peur que les années passées ne me permettent plus de l'apprécier.

Tigerchaa - - 39 ans - 6 août 2011


Petit pas de fourmis 4 étoiles

En guise de préambule, j'aimerais préciser que je m'y suis repris à deux fois pour lire ce lire, car le style est assez... lourd, voir un brin maniéré et prétentieux.

Me revoilà donc à l'issue de ma seconde tentative et malheureusement la félicité promise et le bouleversement annoncé ne sont pas au rendez-vous: en résumé je suis déçu.

Primo, l'histoire avec les hommes m'a paru assez plate et insipide. L'auteur fait monter la sauce à foison: une, deux, trois et je ne sais plus combien d'expéditions se perdent dans les profondeurs de la terre... pour avoir finalement une conclusion entre le fantôme de l'opéra, 20.000 lieues sous les mers (très semblable au capitaine Némo) ou encore Ravage (très utopiste, comme on pouvaient l'être dans les années hippies).

Secundo l'histoire avec les fourmis est assez sympathique mais il m'a semblé que le raccord avec l'univers humain et la fin du livre était un peu "capillotractée" (tirée par les cheveux si vous voulez).
Néanmoins les pérégrinations fourmilières sont à mes yeux le point fort de ce livre ; autant dans l'histoire "humaine" le suspense ne prend pas, autant dans l'histoire des fourmis il est là : on a envie de savoir si notre petite fourmi favorite va s'en sortir, si elle va trouver chaussure à son pied, etc.

Et puis surtout, à quoi bon avoir parsemé le récit de ses bouts de "Encyclopédie du savoir relatif et absolu". A la limite, on s'en moque éperdument de ces recettes de grands-mères, de cette philosophie de comptoir... c'est plein de prétention et d'inutilité.

Voilà donc un roman en demi-teinte: qui est parfois intéressant, cocasse et drôle et qui l'est souvent beaucoup moins de par son style un peu indigeste, un brin lourd et boursouflé.

Thibaut - - 51 ans - 2 mai 2011


Hors du commun 9 étoiles

J'ai emprunté ce livre à la bibliothèque de mon école après que quelques personnes me l'aient recommandé dont deux de mes connaissances qui ne lisent que très peu et me voilà éblouie!

Je m'attendait bien sûr à quelque chose de "hors du commun" mais pas à ce niveau-là! Assurément, on reconnait là un auteur qui a une très grande imagination et un talent fou. Je n'aurais jamais cru pouvoir m'intéresser autant à la manière de vivre de créatures si petites auxquelles si peu de gens font attention et me voilà plongée dans leur univers si spécial, si ordonné, où chacun a sa place et son utilité.

En lisant ce livre, on en apprend plus à chaque page. Personnellement, je ne pouvais m'empêcher de raconter mes nouvelles découvertes à qui croisait ma route.

Et cette énigme à propos des allumettes! On ne fait qu'attendre le moment où on nous dévoilera la réponse!

En tous cas, la suite fait partie de mes futurs livres à lire.

Estelle L. - - 29 ans - 12 février 2011


Incroyable mais vrais! 10 étoiles

Ce livre m'a absolument séduit par ses informations tellement enrichissantes, après chaque lecture, j'avais le goût de partager tout ce que j'avais appris à tout le monde ! Vraiment, un grand héritage pour l'humanité !

Majestueux - - 27 ans - 26 novembre 2010


Changer de perspective 7 étoiles

Si petites mais si nombreuses, telles sont les fourmis. Ce roman, basé sur deux fils conducteurs, l'un humain et l'autre fourmis, nous fait vivre les émotions ainsi que les pensées de personnes et d'insectes. Tâche loin d'être évidente pour un auteur, il va sans dire. Surtout qu'il s'agit d'une trilogie.

Le premier fil, celui de l'humain, est moins élaboré et plus morne que celui des fourmis. Il s'agit d'humains qui disparaissent dans une cave et qui ne remontent jamais. On comprend à la fin qu'ils.... Non! Vous devrez le lire pour le savoir, quand même! Cette partie du bouquin ne m'a pas vraiment intéressée. Ce qui me captivait c'était l'autre fil, celui où je me métamorphosais moi-même en fourmis.

Ah! Ces petites bestioles. L'écrivain nous transporte dans ce monde, avec ici et là des faits réels (et certains un peu moins) sur la vie des fourmis, leur morphologie, psychologie et hiérarchie. Quelle brillante idée de fonder une histoire sur ces petits êtres. Aucun besoin de créer de royaumes imaginaires extra-terrestres, ou bien médiévaux. Ils se trouvent directement sous nos pieds, bien réels. Qui pour dire que c'est impossible ? Il a bien réussi là un tour de maître.

J'ai été captivé du début à la fin. Je n'ai pu décoller mes yeux, 306 pages de délice intellectuel.

Points négatifs ? Car il y en a. L'histoire humaine aurait pu être beaucoup plus crédible. Poussée trop à la limite du possible, on en perd le goût de savoir vraiment. Un roman seulement basé sur les fourmis aurait suffit. Donc, presque la moitié du bouquin qui n'en vaut pas vraiment la peine. Quelques petits mots ici et là qui ne sont pas communs à la langue française et qui ont écorché un peu mes yeux.

Une bonne lecture, qui nous plonge dans un royaume qu'on oublie trop souvent, ceux des insectes sociaux. Reste à savoir s'il sont pourvus de sentiments et d'intellect. Ce que je doute fort bien.

James W. Pack
Critique et écrivain

Jwpack - - 44 ans - 2 novembre 2010


Insipide 1 étoiles

J'abonde dans le sens de 'Concaves' et 'Giny'.

J'ai eu beau faire, au bout d'une trentaine de pages, je n'en pouvais plus!

SpaceCadet - Ici ou Là - - ans - 17 août 2010


les petites bêbêtes..... 4 étoiles

A part quelques connaissances sur les fourmis, ce livre m'a un peu déçu. Le côté fourmis m'a bien intéressé, mais le côté humain était trop bâclé, trop superficiel pour que ce livre me passionne. On ne croit pas à ces gens descendant dans leurs caves pour ne jamais remonter.

Pat - PARIS - 60 ans - 22 mars 2010


Je me suis accroché…mais je n’ai pas accroché ! 4 étoiles

J’ai fini ce livre avec beaucoup de peine.

Personnellement je m’intéresse beaucoup à la faune et le principe même du livre avait donc tout pour m’accrocher. Eh bien franchement non !

Les seules choses qui m’ont donné envie d’ouvrir le livre sont les différentes descriptions et précisions sur la vie en communauté des fourmis. Pour le reste : Beaucoup de longueurs, une intrigue pas des plus haletantes et un style qui ne me convient pas totalement.

La série des fourmis a pourtant de nombreux adeptes, mais moi je m’arrêterai au premier.

Np - - 40 ans - 28 décembre 2009


Livre à lire pour tous les curieux 10 étoiles

Non seulement Bernard Werber innove, mais il nous offre aussi une intrigue myrmécéenne époustouflante et captivante de même pour l'histoire de la cave mystérieuse. Notons aussi que les passages de l'encyclopédie sont très enrichissants. Le bouquin m'a tenu en haleine jusqu'à la dernière page.

El magnifico - paris - 30 ans - 19 décembre 2009


Ce livre nous permet de connaître de nouvelles choses 9 étoiles

Ce livre nous permet de connaître ceux qui selon beaucoup de monde ne peuvent pas penser, car les insectes sont seulement bons pour nous "taper" sur les nerfs, mais grâce à ce livre nous pouvons connaître les bienfaits que les fourmis peuvent apporter à la société très individualiste et sans conscience des gens qui vivent autour de nous.

Bicha - - 31 ans - 30 octobre 2009


Fourmir hier, fourmi de toujours 1 étoiles

Voilà un livre qui m'a été conseillé de tous côtés, à tel point que lors de mes dernières vacances, je l'ai pris dans mon hamac et que je me suis préparé à passer un moment agréable. Rapidement, j'ai été déçu.
L'histoire des fourmis ne m'intéressait absolument pas et je n'attendais qu'une chose, que l'on parle de l'autre intrigue qui se passait elle dans le monde humain. Hélas, Werber n'y consacre que peu de lignes et si je me suis forcé à terminer le récit, c'est uniquement pour être certain de ne rien rater et de pouvoir me faire une idée précise. J'ai entendu qu'il s'agissait d'une trilogie mais je ne me laisserai pas tenter par la suite.

Avanni - - 59 ans - 7 septembre 2009


Une découverte tachée avec le temps 9 étoiles

Le premier tome de la série. Bien que le rapprochement humains-fourmis et qu’un récit avec la perspective des fourmis ne soient pas nouveaux, j’avais quand même trouvé la facture du livre intéressante, l’histoire captivante et l’action bien répartie. Ce que j’aime le plus dans cette série c’est que c’est aussi bourré de renseignements de toutes espèces de l’ESRA d’Edmond Wells.

Malheureusement, l’estime que j’avais de cette série a de plus en plus baissé parce que je trouve que l’auteur a souvent tendance à reprendre ce qu’il dit dans ses autres livres et être de plus en plus moralisateur. Enfin, ce livre, quand je l’ai lu, était un vent de fraîcheur. Je conseille fortement les deux premiers tomes, je n’ai pas vraiment aimé le troisième volet, mais je le suggère quand même pour clore la série.

Nance - - - ans - 24 août 2009


Un petit monde à découvrir 9 étoiles

Quand je prononçais Werber, on me répondais "Les Fourmis". Ah ? J'avais adoré "Le Papillon des Etoiles" et "Les Thanatonautes", je ne pouvais donc que dévorer ce premier opus myrmécéen. Et ce fut le cas. Anecdotes scientifiques passionnantes, antre d'un monde animal méconnu, relations sociales, aventures parallèles...je l'ai fini, je cours prendre le 2ème opus "Le Jour des Fourmis".
Observez les fourmis...il y a un avant Werber...et un après.

Lolo6666 - - 50 ans - 20 août 2009


La case départ 8 étoiles

Pour moi, "Les fourmis" est comme une grande forêt touffue à explorer. Je viens de le relire, avec autant de plaisir que la première fois, et j'en retire toujours la même impression: chacun pioche dans ce roman ce qu'il est venu y chercher.

On a d'un côté le thriller, l'enquête policière, la partie "humaine" faite de disparitions inexpliquées successives. Le personnage de Wells, savant fou s'il en est, est au centre de l'intrigue grâce à sa fameuse Encyclopédie du savoir absolu et relatif (ou l'inverse). Un absent fort charismatique, donc.

Et de l'autre côté, chez les fourmis, on a la découverte. Le plaisir d'une découverte scientifique qui n'a rien de "barbare" ou de "confidentielle" (qui n'a rien de "scientifique", diraient certains). En tous cas, on peut se prendre au jeu de la découverte de ce monde à part, qui est régi par des règles propres, hors de notre civilisation. Un langage, une structure sociale qui n'ont rien de comparables aux nôtres. Et qui sont pourtant décrites avec des mots d'humains, des concepts que l'homme a créés en fonction de son propre monde.

C'est là je crois que la différence se fait entre ceux qui aiment et ceux qui détestent ce roman: l'acceptation ou nom de mettre des mots humains à la place de descriptions naturalistes. De dire dans la même phrase "plaisir" et "trophallaxie". Pour certains, c'est ce qui rend la découverte possible, pour d'autre, ce n'est que de la mauvaise science-fiction.

Mon verdict? J'ai aimé, parce que "Les fourmis" est pour moi le point de départ de réflexions sur le monde qui nous entoure. Sans être rigoureusement scientifique, il nous permet d'appréhender celui-ci sous un autre regard, et donne (pourquoi pas) envie d'aller plus loin dans la connaissance de ce qui nous apparait comme négligeable.

Mallollo - - 42 ans - 9 décembre 2008


Fascinant mais aussi intéressant 10 étoiles

A lire les critiques de chacun, il y a ceux qui ont adoré le livre, et ceux qui le trouvent vraiment insipide ... Pourtant, j'ai vraiment aimé le style de l'auteur. Un coup il nous donne des nouvelles des humains (mais que se passe-t'il donc dans cette mystérieuse cave?), un coup il nous explique la vie des fourmis, principalement le 327è mâle qui essaye de prévenir ses congénères d'une arme secrète dévastatrice, la 56è femelle qui l'écoutera et l'aidera, et la 103 683è asexuée qui essayera de former une équipe pour démasquer les fourmis ayant cette étrange odeur de roche.

C'est vraiment une idée géniale qu'a eu l'auteur, le monde des fourmis est incroyablement fascinant. Je vais lire la suite directement.

Chris - Bruxelles - 50 ans - 24 mai 2008


La tite bébète qui monte qui monte... 7 étoiles

bah la tite bébète elle a eu du mal à monter au début hein!!! J'avoue avoir eu du mal à me lancer, il y avait un peu trop d'explication dont je ne voyais pas l'utilité au départ...et puis je voyais pas le lien avec le monde des humains.
Puis finalement je suis rentrée dedans et j'ai pris beaucoup de plaisir à apprendre toutes ces petites anecdotes.
La fin m'a beaucoup plu, je ne m'y attendais pas du tout.

C'était mon premier Werber et la polémique est comparable à celle du Da Vinci Code, on incendie les auteurs qui essaient de faire autre chose que de la fiction en tentant d'inclure dans leur roman un peu d'informations...à prendre ou à laisser comme dirait l'autre.

En tout cas je suis pas déçue d'avoir tenue le coup!

Prouprette - Lyon - 40 ans - 28 août 2007


Médiocre 5 étoiles

Rien ne sert de captiver le lecteur à la cinquième page s'il s'arrête à la troisième. Ce vieux principe édicté par feue Françoise Giroud, Werber ne le connaît manifestement pas. C'est au prix d'un gros effort et d'une large mansuétude qu'on atteint la quinzième page. L'entrée dans l'intrigue est totalement ratée.

Ce qui frappe ensuite chez l'auteur, c'est la pauvreté de la langue. A ne pas lire après un classique ou même un Houellebecq... comme certains l'ont déjà souligné à juste titre, on trouve des tournures orales, des erreurs de syntaxe, et même des fautes d'orthographe. Werber écrit parfois comme on parle.

Bernard est résolument un auteur représentatif de la fin vingtième début vingt-et-unième. C'est mauvais sur la forme (tournure peu ragoûtantes, pauvreté du vocabulaire) : on dirait presque une traduction. Sur le fond ça n'apporte que du divertissement. L'encyclopédie du savoir relatif et absolu apprendra quelque chose aux enfants de dix ans et à ceux qui n'ont jamais lu que des bandes dessinées. Le ton didactique, suffisant, pédant qu'elle permet à Werber d'adopter est d'autant plus insupportable qu'elle énonce des vérités d'évidence à destination de la ménagère moyenne et parfois même des contre-vérités.

Pourquoi Werber plaît? Parce qu'il sait bâtir une intrigue et la napper de science et de sagesse de comptoir. Le rythme est rapide, par l'enchevêtrement bien connu de plusieurs intrigues. A noter : l'histoire de la cave est complètement invraisemblable...

Roi Lear - - 40 ans - 18 août 2007


Très original ! 7 étoiles

Un roman très intelligent et extrêmement original à la fois policier, thriller et science-fiction.
La narration est bien menée entre le monde des fourmis et celui des hommes. Un peu surpris au début, on s'intéresse de plus en plus à l'histoire et on se surprend à regretter d'être arrivé au bout.
J'avais peur que ce livre soit un peu enfantin, il n'en est rien et l'auteur montre une solide connaissance scientifique sur le monde des fourmis. Par contre les caractères humains ne sont pas très fouillés et restent très superficiels.
Heureusement Werber s'est remis à l'ouvrage pour créer une trilogie (Le jour des fourmis et la révolution des fourmis).

Domimag - - 67 ans - 9 juillet 2007


Un grand livre 9 étoiles

On s'est tous intéressé aux fourmis quand on était petit. Pourquoi s'est on arrêté en grandissant ?
Werber nous propose d'entrer dans le monde des fourmis : leur mode de vie, de survie, de reproduction, leur psychologie. Et pour ceux que trop de fourmis ennuieraient, une autre histoire se passe en parallèle dans le monde des hommes avec une intrigue toute aussi intéressante. Sans oublier l'"encyclopédie du savoir universel et absolu" qui me fait régulièrement apprendre certaines anecdotes sur des sujets souvent très divers.

Coutal - - 37 ans - 12 juin 2007


Au chapitre suivant 9 étoiles

Je l'ai lu dès sa parution ainsi que les deux autres (le jour des fourmis et la révolution des fourmis).
L'auteur a une façon bien à lui de nous mettre sur le qui vive à la fin de chaque chapitre de telle sorte que l'on ne peut que tourner les pages et poursuivre l'aventure.
Le chapitre 1 ne donne ses réponses qu'au chapitre 3 mais entre temps le chapitre 2 nous intrigue et ne donnera ses dénouements qu'au 4ème.
Bref impossible de lâcher.
L'histoire est tellement passionnante soit le parallèle fait entre la société fourmis et la société humaine ...
On ne peut pas jurer de qui seront les bêtes et laquelle de deux sociétés sera animée des pensées les plus civilisées.
Gardez-vous de parier sur l'évidence.

Loustic - - 56 ans - 21 décembre 2006


très bon... très instructif pour TOUS 8 étoiles

Quoi qu'on dise sur le style de l'écriture ou sur l'aspect scientifique des données fournies par Werber, il en reste un très bon livre qui nous fait apprendre beaucoup sur l'être humain et ses concepts égoïstes et destructeurs.

L'histoire est bien menée et tient en haleine même si on se perd un peu dans tous les noms de cités et les noms des "acteurs".

Les informations sont pour la plupart très intéressantes à prendre.

Enfin, il est très ludique et on apprend beaucoup sur ces insectes méconnus pour la plupart d'entre nous, l'auteur nous amuse grâce à ce récit à vision de fourmis.

Ppakkoqq - - 40 ans - 6 août 2006


Un bon commencement 7 étoiles

J'ai commencé à lire du Bernard Werber avec ce livre, cet auteur est génial, je l'adore il a un style tout particulier et me surprend toujours.

Ce livre, comme on s'en rend compte est le livre de sa vie, en fait la trilogie de sa vie. C'est écrit avec un style tout à fait abordable, les histoires en parallèle permettent de maintenir le suspens et l'encyclopédie du savoir relatif et absolu permet d'apprendre toujours un peu plus.

Franchement on ne s'ennuie pas en le lisant et on redemande même la suite!

Elyria - - 32 ans - 25 juin 2006


Excellent 9 étoiles

Ce livre est une excellente évasion.
Fort déroutant les premières pages, le lecteur pourra très vite s'habituer au style Werberien, qui fait évoluer en parallèle deux histoires, parfois trois, qui, se rejoindront peut-être, ou peut-être pas.
Il est assez passionnant de suivre l'odyssée des fourmis, ces petites bêtes sont, je crois, aux yeux de tous les lecteurs de ce livre, à présent spéciales et passionnantes.
Personnellement, après lecture, je me suis empressé de chercher un nid de fourmis, ce que j'ai vite trouvé, et de les observer dans un silence significatif.

Le seul ennui est que je n'ai vérifié aucune de ses données scientifiques, et que donc Werber aurait très bien pu raconter que les fourmis marchaient sur leur tête.

4.5 étoiles donc, tant il est accessible et intéressant.

Panty - Gaume - 32 ans - 23 avril 2006


Un premier tome qui renverse tout les genres 9 étoiles

Une début clair et original suivi d'un roman que l'on sent documenté, vrai, deux histoires en parallèle. Bien que celle des humains soit étrange, on la suit avec avidité!
Bravo M.Werber!

Elyria - - 32 ans - 1 avril 2006


Un des meilleurs livres au monde ! 10 étoiles

Avec ce livre, Bernard Werber réussit un pari audacieux, celui de mettre en scène dans un roman, des fourmis. Et le résultat en est tout à fait exceptionnel, un savant mélange d'originalité, d'humour et de philosophie. A travers l'univers des fourmis, on apprend beaucoup sur notre propre monde et on se met soi-même à réfléchir sur notre place sur Terre. Tout dans cette histoire est étonnant, tout nous surprend et chaque page nous entraîne vers la suivante.

Je pourrais parler de ce livre pendant des heures tant je l'ai aimé, mais pour faire court, je dirais que c'est probablement le meilleur livre d'un des meilleurs auteurs au monde.

Zeddicus - Montbéliard - 34 ans - 30 mars 2006


on s'attend à mieux quand on connait déjà l'auteur 3 étoiles

j'ai lu 80 pages même si j'ai bien aimé je n'ai pas continué ce n'est pas le style "werber"que j'aime

Roswell - - 42 ans - 23 février 2006


Les Fourmis 9 étoiles

J'ai particulièrement aimé ce roman, alternant la vie des fourmis et la vie "normale". C'est un livre singulier qui m'a plu, grâce au style d'écriture, ainsi que le mystère entretenu dès le début du livre.
Je n'ai jamais plus regardé les fourmis comme avant. Quand je l'ai terminé, je suis restée un moment immobile, à réfléchir à ce que je venais de lire.
J'ai immédiatement entamé le deuxième qui ne m'a pas du tout déçue. Je l'ai conseillé partout autour de moi.
Sur ma lancée, j'ai commencé le troisième... mais hélas ! je n'ai pas du tout accroché. Je n'ai lu que les dix première pages... Désolée !
Malgré tout, c'est un très bon livre qui change un peu votre vision des choses. Enfin, surtout de ce sur quoi on marche.
Non mais, vraiment ! vous pouvez pas regarder où vous mettez les pieds ? ???

Willow13 - - 32 ans - 1 février 2006


Beaucoup trop scientifique 2 étoiles

Autant le dire tout de suite, j'ai abandonné ce roman aux deux-tiers.
L'idée de départ est originale (mettre en scène des fourmis comme héros d'un roman), mais tout est gaché par les descriptions ultra-lourdes du mode de vie des fourmis (communication, reproduction, défense,...).
10-15 pages pour décrire un combat entre quelques fourmis, NON!
Dommage car l'histoire mise en parallèle (où le héros et une équipe de pompiers se perdent dans les tréfonds d'une mystérieuse cave) était captivante.

Shayne - Sambreville - 41 ans - 21 janvier 2006


Plutôt un bon souvenir 6 étoiles

Les fourmis m'avait plu
Le jour des fourmis aussi
La révolution des fourmis m'a fait pleurer de honte d'avoir aimé les deux autres...
Néanmoins je garde des deux premiers un bon souvenir, celui d'une histoire comme je n'en avais jamais lue, avec un sujet très original et l'impression d'apprendre plein de choses sur ces petites bestioles qui sont quand même des millions de fois plus nombreuses que nous.
Trois étoiles, c'est douze sur vingt : juste la mention !

Guigomas - Valenciennes - 54 ans - 4 janvier 2006


daube mal écrite 1 étoiles

Mon deuxième et dernier livre du même auteur.
Un style pesant(on sent le journaliste) pour une intrigue pauvre avec une conclusion absurde et totalement pas crédible.

Magicite - Sud-Est - 46 ans - 4 janvier 2006


fascinant 7 étoiles

Ah Werber... quel art il détient de créer un univers, une histoire, une épopée avec des protagonistes qu'on distingue à peine, qu'on écrase sans faire de sentiments.
Ce livre est époustouflant (comme les deux autres qui ont suivi) et Bernard Werber nous fait réfléchir sur notre place dans l'univers.En plus, de la philosophie mêlée à de la science fiction basée sur des faits réels. chapeau bas.

Mais malgré le talent... faut accrocher... Et c'est lourd toutes ces coupures entre les 2 histoires. Je trouve que ça gâche tout. On a pas le temps de vraiment s'immerger. Enfin la dernière partie du livre est palpitante. Et c'est déjà ça.

Elmejeco - - 36 ans - 12 juillet 2005


Tout à fait d'accord avec Concaves 1 étoiles

Ce livre est fait de néant: du pseudo-scientisme pour attirer les lecteurs avides de sous SF et une intrigue grossière.Sincèrement, le succès de ce livre, et des autres de Werber d'ailleurs me paraît largement usurpé.Le style de Werber est quasi-inexistant, ou plutôt très mal construit: on peut même y trouver des impropriétés de langage abracadabrantes.

Giny - Casablanca - 36 ans - 27 avril 2005


Juste là, sous nos pieds... 9 étoiles

Bernard Werber. Un auteur qui, après la lecture de ce livre remarquable, est devenu l'un de mes favoris. Pas difficile à croire, quand on sait que Les fourmis est un livre qui se lit d'une traite et qui, avec une histoire quelques peu écourtée, gagne en efficacité.

Un livre qui se caractérise par une écriture raffinée et qui est habité par un style innégalé.

Aventures policières, données scientifiques, pensées philosophqques et autres atouts de même acabit remplissent les quelques trois-cent pages de ce roman de maître.

À conseiller aux passionnés de mystère, de science ou à ceux qui ne recherchent qu'un livre pour se distraire l'esprit.
Peut-être porterez-vous ensuite plus attention à une civilisation qui ne vit pas plus loin qu'entre vos orteils...

Scribe - - 33 ans - 2 avril 2005


BASTON CHEZ LES FOURMIS. 6 étoiles

Un roman pour le moins original délivré par B.Werber, qui s'attache à nous raconter la formidable vie en société des fourmis.Celles-ci ne pensent qu'à une seule chose: explorer de nouveaux territoires, même si pour cela il faut sacrifier la presque totalité de la colonie.A ce sujet, la description des batailles entre différentes races d'insectes est très reussie.
L'histoire en parallèle des humains qui disparaissent un à un, maintient un semblant de suspense.

En bref une oeuvre sympathique qui se laisse lire agréablement.

Ayor - - 51 ans - 24 mars 2005


Un, pourquoi pas ? Deux... 1 étoiles

Rien ne resemble plus à un livre de Werber qu'un autre livre de Werber... Même structure, même pauvreté du langage, même côté "longuet" et pseudo-scientifique dans sa façon d'avancer dans l'histoire et ses personnages...
On peut apprécier un Werber - pourquoi pas ? - mais la lecture du deuxième semble bien pauvre. Continuer à en lire par la suite (c'est mon cas, j'en ai lu cinq), c'est du masochisme...

Bouing_bouing - Rennes - 49 ans - 3 décembre 2004


encore une fois, tout a été dit... 9 étoiles

alors, je vais faire court.
J'ai vraiment aimé ce livre... Mais c'est vrai qu'au bout d'un moment, ça fait "trop", j'étais tenté de "sauter" les pages fourmis pour faire avancer l'histoire plus vite... Finalement, on s'y fait... La fin est remarquable!

Dans la foulée, j'ai lu le 2ème: "le jour des fourmis"... il m'a semblé un peu plus longuet... j'attendais avec impatience, la fin que j'espérais aussi "déroutante" que dans le 1er tome... Je n'ai pas été déçue...

Le 3ème attendra, je fais une overdose de fourmis...

Bref, un livre vraiment atypique, intéressant, avec une fin remarquable!

Artemis - - 39 ans - 3 décembre 2004


Pas trop mon truc 6 étoiles

Je ne pensais pas qu'il allait autant entrer dans les détails de la vie des fourmis. Réels ou pas, je n'irai pas vérifier si ce qu'il écrit s'avère vrai ou non.

J'ai vraiment eu du mal à le lire. Les passages sur les fourmis m'ont gavée. Alors, pour quand même terminer le livre, j'avais plutôt tendance à survoler un peu ces passages. A partir de ce moment, la pilule est arrivée à passer et je l'ai lu en 2 semaines...

Pour moi, les 250 premières pages furent difficiles à lire, les 50 dernières (c-à-d le dénouement) m'ont beaucoup plu.

Mais je n'irai sûrement pas jusqu'à lire la suite de cette saga...

Kreen78 - Limours - 45 ans - 2 décembre 2004


Bon moment de détente 4 étoiles

« Les fourmis » est bien équilibré, écrit d'une plume souple, sans fioriture ni effet de style. Un texte qui se veut accessible. Le monde décrit (au moins partiellement calqué sur la réalité biologique) est intéressant, sans être transcendant et l'intérêt est correctement maintenu, sans véritable suspense ou coup de théâtre.
Un roman très agréable.

Miriandel - Paris - 62 ans - 31 juillet 2004


A l'époque, j'ai beaucoup aimé 7 étoiles

Mais si j'avais à le lire maintenant, je pense que mon avis serait beaucoup plus nuancé !
Le premier opus de la saga des fourmis est bien écrit, l'intrigue est intéressante.
Je me demande si le premier livre de Werber que l'on lit n'est pas le meilleur ?
Son style et les constructions de ses oeuvres peuvent plaire lors de la lecture d'un premier roman. Après, le charme disparait bien vite, les ficelles étant les mêmes.
Pourquoi en ai-je lu d'autres alors ?
Bonne question.

Manu55 - João Pessoa - 51 ans - 27 avril 2004


Mon premier Werber 4 étoiles

L'avant-dernier étant Les Thanatonautes. Intrigué de voir de quelle manière on pouvait composer un roman en restant fidèle à l'étude de ses insectes, je dois dire que malgré toute ma bonne volonté, je n'ai jamais été capable de me laisser griser par cette histoire somme toute habile. Ai-je trouvé l'écriture trop sèche? Sans doute.
Je me souviens avoir eu la réflexion suivante: "Ce roman gagnerait à être réécrit par un des fidèles traducteurs de S.King." Ensuite j'ai réalisé que ça n'avait pas de sens. Mais je le relate pour illustrer mon appréciation du moment.

Pour son originalité, ça valait quand même le coup d'être lu.

Martell - - 61 ans - 27 avril 2004


Me voilà surpris 8 étoiles

J'étais tellement sûr qu'on avait déjà critiqué Werber ici que je ne m'étais même pas efforcé de le faire.

Personnellement je trouve que le plus grand mérite de Werber est d'avoir, tout comme Tolkien, créé un univers. La lecture des fourmis nous amène tellement loin que le retour aux choses ordinaires nous semble quelque peu morne.

Un classique pour les mordus de science-fiction!

FightingIntellectual - Montréal - 41 ans - 27 avril 2004


Bizarre 8 étoiles

J'ai commencé Werber à l'envers, en commençant par "l'empire des anges", et j'avais trouvé sympathique sa manière d'écrire. Je dois dire que j'ai été déçu lorsque j'ai vu qu'il avait adopté le même système pour la trilogie des Fourmis, mais j'ai bien vite oublié ce détail, absorbé par la double histoire. C'est bien une oeuvre de fiction, mais par moment on l'oublie, et l'invention du "docteur livingstone", la fourmi-robot-traductrice est presque crédible... Le suspense est loin d'être fort, coupé qu'il est par le changement régulier de point de vue, mais il est quand même présent. Bref, un très chouette divertissement, bien différent des autres livres, mais pas non plus un inoubliable...

Jhon - Bruxelles - 36 ans - 26 avril 2004


La littérature au service de la science 9 étoiles

Comme plusieurs j'étais réticent à l'idée de me plonger dans un roman consacré aux fourmis. Mais à mon grand étonnement, j'ai été totalement captivé par cette histoire insolite racontée de main de maître.
Le défi de Werber était de pouvoir maintenir une intrigue intéressante sans jamais trop pencher dans le scientifique. Un pari réussi. Un roman intelligent.

Aaro-Benjamin G. - Montréal - 55 ans - 15 décembre 2003


le choc des Titans ? 8 étoiles

A mon tour de succomber, avec beaucoup de retard, à cet incroyable roman. Lecture toujours repoussée, je ne soupçonnais pas la qualité de ce livre, que j'aurais dû lire bien plus tôt. Les fourmis ont apparemment suscité bien des commentaires ici, et il est bien difficile de faire original après ça. Je me contenterai donc d'appuyer ce formidable bouquin, pour rallier les indécis, parce que vraiment, une telle imagination alliée à une parfaite connaissance du monde des fourmis (n'en déplaise à certains) ne peut que susciter l'enthousiasme.
Mélange de polar, de SF et de traité d'entomologie, Les Fourmis nous invitent également à réfléchir sur le parallèle entre nos deux mondes, et les conséquences des actes de l'oncle qui joue à l'apprenti-sorcier, sujet d'actualité s'il en est. Bref, merci M. Werber et vitement que je m'attelle à la suite !

Folfaerie - - 55 ans - 1 octobre 2003


très agréable... mais trop scientifique pour moi ! 6 étoiles

lisez ce livre et vous n'écraserez plus jamais de fourmis ! si si, je vous assure, ce livre vous convaincra ! il est très accusateur finalement si on tourne la dernière page, on se dit: "mince mais...combien de fourmis ai-je tué pour l'instant ???!" Bernard Werber rend les humains coupable de tous ces massacres !!!!
alors au début j'avoue, je me suis ennuyée, bien que Werber soit un des écrivains que j'admire, le fait qu'on décrive des fourmis comme ça pendant 50 pages-60, ça devient "trop" au bout d'un moment !
mais heureusement, je n'ai quand même pas arrêté de lire ce livre ! le suspense arrive enfin au moment où on découvre cette fameuse cave, cette porte, où les gens n'y ressortent jamais, c'est vraiment terrible comme livre ! je vous promets que jamais plus vous ne jouerez avec des fourmis ou vous n'en écraserez après avoir lu ce livre ! ça fait du bien de le lire !!! à un moment je me rappelle, j'avais presque peur de continuer de le lire !
alors bien sur on se doute dès le début que ce sont des fourmis qui sont dans cette cave, mais la surprise est à la fin... en fait dans ce livre, y a que du suspense et de la surprise tout le temps...que de l'attente, on fait qu'attendre en lisant ce qu'il va se passer... c'est ça qu'il fait très bien, cet écrivain !
le seul truc que j'aurais voulu lui dire, c'est de raccourcir les passages de 3-4 pages où on décrit les fourmis à chaque fois. faudrait en enlever quelques-uns, parce que sinon c'est toujours un peu pareil ! s'il avait été un peu moins long (parce que c'est trop scientifique sinon!)... là il aurait été parfait ! :-))
j'ai eu du plaisir à le lire quand même !
vous savez ce que j'ai envie de faire là ? d'aller dans mon jardin avec une petite boîte, de mettre une fourmi, puis 2 dans cette petite boite et de les observer... j'ai envie de faire comme l'auteur maintenant ! c'est contagieux, on va devenir obsédé par les fourmis !!!! respectons-les maintenant !! :-)

Florangel - Maisons-Laffitte - 37 ans - 3 juin 2003


A ne pas trop prendre au sérieux 6 étoiles

Premier tome de la trilogie, c'est loin d'être le meilleur. Ce livre est quand même intéressant et sa construction était assez originale. Je dit bien "était" parce qu'à force de la ressortir dans tous ses romans Werber devient un peu lourd...
Il ne faut quand même pas trop prendre au sérieux les "informations" que donne ce livre, n'oubliez pas que c'est un roman et pas un livre de science, tout ce dont il parle n'est pas vérité même si certains ont tendance à le croire un peu vite.
Ca se lit vite et sans ennui grâce aux stratégies de l'auteur mais on n'en sort pas vraiment grandi.
Un bon livre pour ado?

Virgile - Spy - 44 ans - 5 septembre 2001


Des fourmis dans la langue 8 étoiles

A lire les réactions d'autres lecteurs, je me rend compte à quel point Werber est de ces auteurs que l'on adore ou déteste sans juste milieu. J'avoue, moi, j'adore. La rencontre avec ces fourmis a été comme un choc. J'ai dévoré les 3 volumes en 2 jours! Notre ami Concaves me semble quand même un petit peu trop "terre à terre"...il faut parfois regarder en dessous de ses pieds mille sabords!

Patman - Paris - 61 ans - 4 septembre 2001


Un régal... 8 étoiles

Que dire? J'ai littéralement été absorbée par l'histoire et par ce monde si passionnant... Comme l'ont déjà dit plusieurs critiqueurs, on regarde une fourmilière différemment après avoir lu Werber. Quelle organisation, quelle force, quel "courage"... J'ai avalé les trois tomes et dégusté "Le Livre Secret" ou LA fameuse encyclopédie de l'oncle. Et je suis entièrement d'accord avec Le Biblio, la version A4 est époustouflante!

Veronicnac - Braine-le-Château - 44 ans - 11 juillet 2001


A acheter si vous n'avez plus de publicités pour allumer le feu au bois 1 étoiles

L'auteur s'essaie, avec un talent qui confine à la cécité artistique, à raconter l'histoire rocambolesque d'une poignée d'humains partis à la recherche du derrière, le terme est bien choisi, d'une porte soi-disant mystérieuse où se cacherait un soi-disant mystère.


Quand le lecteur arrive, enfin!, à se plonger dans cette "histoire", la voilà coupée par intermittences du récit des anecdotes vécues par une fourmi pensante dont le seul but est de, faisant ainsi la nique aux milliers d'années qui ont été nécessaires à sa race pour se forger ses instincts, prévenir la communauté d'un soi-disant danger.
L'auteur, certainement victime de sa consommation éthylique, tente tant bien que mal de nous faire croire que les fourmis seraient une civilisation à part entière. Il finit même par en conclure que la civilisation humaine n'est qu'un accident dans l'histoire des fourmis.
J'avais déjà lu des livres sans héros, voici un livre sans histoire.
Un livre à la hauteur du monde que l'auteur veut nous décrire: infiniment petit.

Concaves - Binche - 47 ans - 5 mai 2001


Oui mais... 8 étoiles

Tout à fait d'accord avec les critiques positives. Cette série offre un regard neuf, une vraie réussite qui renouvelle (voire crée) son genre. Et je partage la remarque de Leura : On ne regarde plus une fourmi de la même façon après cette lecture.
Seul petit Bémol : à trop vouloir construire son roman, à trop mathématiser son architecture, Bernard Werber alourdit son écriture. Et cette structure semble devenir une fin en soi et non un moyen... Ce qui donne un côté un peu artificiel à l'ensemble. Par moment, on se sent même venir l'envie de lui supplier d'abandonner sa rigueur géométrique pour laisser son roman vivre...
Mais malgré cette remarque, "Les Fourmis" sont un vrai moment de plaisir à dévorer et d'étonnement à répétition.

Obi-Wan - Uccle - 51 ans - 3 avril 2001


Les intraterrestres sont là 8 étoiles

La trilogie des "Fourmis" est un must. L'auteur a inventé un genre romanesque particulier. Les trois romans se dévorent avec passion. Ils sont émaillés d'extraits de l'"Encyclopédie du savoir relatif et absolu", qui sont pleins d'humour de pertinence et d'érudition, sans jamais tomber dans la pédanterie. On y apprend énormément de choses sur la civilisation des intra-terrestres, qu'on ne regarde plus de la même façon après avoir lu cet ouvrage.

Leura - -- - 73 ans - 3 avril 2001


Bien d'accord ! 8 étoiles

Effectivement, "Les Fourmis" est un excellent ouvrage, mélant avec bonheur intrigue policière et vulgarisation scientifique. Les autres tomes de la série, quoiqu'agréables, ne renferment plus la même surprise que ce premier opus ... Du même auteur, je conseillerai plutôt "Les Tanathonautes", une plongée ennivrante dans l' "après-vie".

Hal - Bruxelles - 54 ans - 29 mars 2001


Fabuleux 10 étoiles

J'ai moi aussi adoré ce livre qui nous fait entrer dans le monde impitoyable de fourmis...

Joujou - Bordeaux - 55 ans - 29 mars 2001