Sept ans d'aventure au Tibet
de Heinrich Harrer

critiqué par CCRIDER, le 21 décembre 2004
(OTHIS - 74 ans)


La note:  étoiles
Le toit du monde avant les Chinois
Harrer est un alpiniste autrichien salué par le régime national-socialiste pour avoir conquis la face nord de l'Eiger . En 1939 , il termine des reconnaissances pour l'escalade du Nanga Parbat et s'apprête à rentrer en Europe quand il est arrêté avec ses compagnons et interné dans un camp en Inde . Il lui faudra la bagatelle de trois évasions pour enfin , après une longue et harassante équipée atteindre le Tibet , état neutre et indépendant où il espère trouver asile . La plupart de ses compagnons seront repris ou renvoyés en Inde croupir derrière les barbelés . Seul son ami Aufschnaiter et lui-même passeront à travers les mailles du filet . Ils découvrent un pays perdu , presque impénétrable , des populations hospitalières , mais des autorités refusant toute entrée d'étranger sur le territoire . Les exploits d'Alexandra David-Neel ne sont pas loin ... Sans autorisation , sans papier ni visa , ils progressent quand même vers Lhassa , la ville interdite où ils entrent au culot . La chance leut sourit enfin quand ils rencontrent le frère du Dalaï-Lama qui les prend sous sa protection , les nourrit , les recueille , les habille . Ils s'attachent à montrer leur gratitude en travaillant pour le pays . Harrer écoute les radios du monde entier et en fait des comptes-rendus , plus tard il sera même le cinéaste et le précepteur du jeune Dalaï-Lama . Aufschnaiter aidera à installer l'eau courante , des canaux d'irrigation et réparera de petites centrales électriques .
Comme chacun sait tout finira tragiquement avec l'invasion du pays par les communistes chinois , le génocide physique et culturel ( 99% des lieux de culte détruits ) et la fuite du Dalaï-Lama en Inde .
Le livre est passionnant surtout du point de vue ethnographique . Harrer et son ami ont pu voir et filmer une civilisation certes archaïque mais infiniment respectable avant sa fin par submersion loin des yeux du monde indifférent .
Inutile de dire que le film hollywoodien a peu à voir avec le livre si riche et détaillé mis à part le décor et la trame générale de l'histoire .