Le silence
de Dennis Lehane

critiqué par Pascale Ew., le 20 novembre 2023
( - 56 ans)


La note:  étoiles
Page turner !
Lorsque sa fille Jules de dix-sept ans disparaît une nuit, Mary Pat Fennessy retourne ciel et terre pour la retrouver. Nous sommes en 1974 à Boston, où les différentes communautés vivent bien séparées, chacune dans son quartier, avec ses règles propres. Une manifestation se prépare contre un jugement imposant le mélange des communautés dans les écoles.
Or il se trouve que la même nuit, Auggie Williamson, un jeune noir, a été retrouvé mort sur les rails du métro.
Mary Pat a déjà perdu un fils, qui avait fait la guerre du Vietnam et était mort ensuite d’une overdose. Son premier mari aussi est mort et son deuxième l’a quittée. Sa vie ressemble à un champ de bataille… et elle va entamer un nouveau combat en menant tout d’abord son enquête...
Le lecteur suit ces aventures comme un film polar car l’écriture est très cinématographique. Et le roman ne se lâche pas tellement il est prenant. Pourtant, ce n’est pas le type de romans que je préfère. L'auteur nous fait réfléchir sur le racisme, ses dégâts et ses causes.