Les Répétitions et autres nouvelles inédites
de Silvina Ocampo

critiqué par JPGP, le 17 avril 2023
( - 77 ans)


La note:  étoiles
Silvina Ocampo, les ombres et les lumières
Silvina Ocampo

L'"emprisme" et l'emprise de telles fictions reposent sur la recherche de l’invisible. Silvina Ocampo aime sonder l’enveloppe de mystère qui recouvre les êtres et le monde.

Ces fictions réservent donc une dimension mystique au sein même du sensuel. L’affect n’est jamais stigmatisé. Toutefois, au lieu de suppurer, il acquiert une dimension d'élévation.

Existent divers mouvements de va-et-vient entre le passé et le futur, l’espace souterrain des ombres et celui de la lumière que nous attendons. Le présent devient , mythologique, il balance entre réel et virtuel.

De telles oeuvres ne sont en rien un retour arrière, un mémoire mélancolique. Arrimé au présent, il ne s'agit pas seulement de "réimager" les paysages perdus mais - par delà traces et choses vues - de révéler ce qui est pris pour l'inexistence mais est aussi contagieux que l'existence elle-même. Voire plus.

Jean-Paul Gavard-Perret