Christian Lutz: Citizens
de Christian Lutz

critiqué par JPGP, le 11 mars 2023
( - 76 ans)


La note:  étoiles
Christian Lutz : la vie des autres
De 2003 et 2012, le photographe Christian Lutz a réalisé une trilogie sur le thème du pouvoir : politique avec "Protokoll", économique dans "Tropical Gift" et religieux avec "In Jesus’ Name". Elle fit l'objet de trois livres avant qu'il ne propose trois autres ouvrages "Insert Coins", "The Pearl River" et enfin "Citizens", travail qui découle de sept ans de voyage dans des territoires européens sous influence populiste de de ses partis du "bon sens" qui promettent une vie meilleure.

Et le photographe de préciser : "Je vis dans un pays, la Suisse, où la droite populiste représente le premier parti politique du gouvernement." Et c'est pour lui une " fée maléfique, elle charme avec des paroles annonciatrices d’un bonheur futur.". Mais sous leurs mots d'ordre Lutz montre visuellement ce que "ça" cache : ségrégation, exclusion, désespoir.

L'auteur illustre de manière symbolique cette manipulation toxique qui provoque des phobies, des asphyxies de la pensée par son intrusion dans dans les villes calmes et bourgeoise et, dans le regard des individus. Existe là une beauté militante saisie à travers des "choses vues" dans toute l'Europe.

Jean-Paul Gavard-Perret