Le Marsupilami, tome 12 : Trafic à Jollywood
de Batem

critiqué par Mimi62, le 2 août 2022
(Plaisance-du-Touch (31) - 69 ans)


La note:  étoiles
Un respect des codes pour un opus qui plaira aux amateurs de ce type de BD
La petite famille Marsupilami et surtout son représentant le plus connu sont fidèles à eux-mêmes.
Rémi qui les héberge, retrouve son ami Colin pour résoudre une nouvelle enquête concernant des animaux domestiques qui disparaissent après avoir eu un comportement très étrange. L'enquête se complique lorsque les animaux du zoo eux aussi sont victimes de changements de comportement. S'y ajoute un studio de cinéma dans lequel travaille un de leurs amis pour continuer l'enquête.
Le scénario ne manque pas de rythme, l'humour que l'on connaît dans ces histoires est présent. Les rebondissements sont toujours là. Le scénario respecte donc les critères du genre et c'est bien ce qu'attend le lecteur.
Rien à redire sur ce plan : pas de surprise, pas de déception.
Pour le graphisme, là aussi on est dans la droite ligne de ce que l'on connaît et que l'on attend des composants de cette série. Le dessin est toujours aussi net, dans un cadre soigneusement dessiné avec suffisamment de soin pour que l'on puisse situer l'action mais suffisamment général pour que l'imagination ne soit limitée à des lieux précis.

Un opus qui respecte totalement les codes de la série, qui ne surprendra pas le lecteur et donc comblera entièrement ceux qui aiment à se retrouver dans un univers connu, ceux dont je fais partie.

Rien de surprenant donc à ce que j'ai aimé ce volume qui devrait plaire à nombre d'amateurs de ce type de BD.