Mirage d'amour avec fanfare
de Hernán Rivera Letelier

critiqué par Jfp, le 5 juin 2022
(La Selle en Hermoy (Loiret) - 74 ans)


La note:  étoiles
sous le soleil exactement
Une étrange histoire d’amour, brûlante comme le soleil du désert d’Atacama. À la belle époque des nitrates du Chili, richesse de ce pays avant qu’un chimiste allemand n’en lance la production industrielle en Europe, une ville était née en plein désert : Pampa Unión. Sorte de Las Vegas du pauvre, on y trouvait des prostituées, des débits de boisson et une liberté totale hors de tout contrôle policier. La ville eut son heure de gloire et, à l’occasion de la visite prévue du dictateur de l’époque (on est en 1929), l’envie de se doter d’une fanfare. Son sobriquet, la "Fanfare au Litron", en dit long sur la tempérance de ses musiciens. Parmi eux, un certain Bello Sandalio, trompettiste très amateur (et consommateur) d’alcool et de femmes va faire la conquête de la très belle et très pure Golondrina del Rosario, pianiste douée capable d’interpréter Chopin autant qu’improviser devant les images des films muets de l’époque. Alliance de la glace et du feu, cet amour de rencontre va se transformer en une passion ardente rapidement partagée. Des personnages hauts en couleurs, avec deux ou trois scènes torrides, nous transportent dans un monde disparu, celui de la misère des ouvriers du salpêtre, exploités sans vergogne avec le soutien des autorités. Roman d’amour, roman social, mais aussi une page d’histoire merveilleusement racontée par un auteur ayant personnellement connu lieux et circonstances. Une réussite…