Cette nuit-là
de Victoria Hislop

critiqué par Marvic, le 4 février 2022
(Normandie - 64 ans)


La note:  étoiles
Le retour de Spinalonga
Anna Vandaloukis a une grossesse difficile. La naissance de sa fille Sofia ne parvient pas à la tirer de sa torpeur au grand dam de son riche époux Andréas.
Mais dès qu’elle apprend que Manolis, le cousin de son mari est de retour, elle retrouve sa beauté, son élégance. Elle est amoureuse de ce dernier, follement. Celui-ci était autrefois fiancé à Maria, sa sœur, exilée sur l’île de Spinalonga dans la léproserie.
Elle est enfin heureuse avec son amant mais ce bonheur sera de courte durée. La lèpre maintenant soignée, permet à tous ceux qui ont survécu de reprendre le cours normal de leur vie (ou presque), et à Maria de revenir à Plaka. Une grande fête est organisée pour les accueillir.
La soirée festive s’achèvera en drame.
Manolis partira au Pirée commencer une autre vie.

Un scénario qui peut tenir en quelques lignes où les personnages restent fidèles à eux-mêmes tout au long de l’histoire. Trop manichéens, sans nuances. La "méchante" Anna, la gentille Maria sa sœur, le "méchant"  Andréas, le beau et gentil Manolis...

Coup de cœur d’une bibliothécaire, je pense que ce genre de roman m’aurait séduite il y une quarantaine d’années. Ou peut-être que les lecteurs connaissant et aimant la Grèce et la Crète auront plus de plaisir à retrouver les traditions, la cuisine locales dans une écriture toujours parsemée de termes grecs.
Ce roman qui fait suite à L’île des oubliés que j’avais bien aimé, est loin de m’avoir convaincue.